Actualitéfeatured

« Restart Project » vous aide à réparer vos appareils électroniques plutôt que de les jeter

Redonner une seconde vie à son matériel électronique, c’est le pari que s’est donné l’organisation « Restart Project », littéralement « Projet redémarrer » né en 2012.

Basée à Londres, Restart Project est une entreprise à vocation sociale qui encourage et aide les gens à réparer leur appareil électronique a priori en fin de vie. Une initiative originale qui non seulement fait du bien au portefeuille mais qui permet aussi de limiter le gaspillage tout en réduisant activement son impact écologique lié à la production des déchets d’équipements électriques et électroniques.

Le projet Restart est venu d’un constat de deux professionnels, Janet Gunter et Ugo Vallauri, ayant passé plusieurs années dans des pays en voie de développement : les comportements et les attitudes à l’égard de l’électronique dans les pays riches fondés sur le réflexe du jeter/remplacer.

Un constat peu reluisant pour nos sociétés développées et très largement encouragé par « l’obsolescence programmée« , une stratégie des entreprises qui consiste à planifier la mort prématurée des produits qu’elles vendent pour forcer les consommateurs à en acheter de nouveaux.

ET AUSSI : Les 10 recyclages les plus originaux !

Inverser cette tendance constituait donc un pari difficile pour nos sociétés poussées, depuis un peu plus d’une décennie, à la surconsommation ou, du moins, à une consommation fondée sur le renouvellement rapide des produits et équipements. Aussi, pour rompre avec ce cercle vicieux de la consommation, ils ont élaboré un concept « fun » poussant les gens à réparer les  appareils tombés en panne et à en prolonger la durée de vie au lieu de les remplacer.

C’est ainsi qu’est née l’idée d’organiser des soirées un peu spéciales entièrement dédiées à la réparation, dites « restart parties », à l’ambiance conviviale et de plus en plus en vogue à Londres. Ces événements communautaires à la fois amusants et gratuits (don volontaire pour contribuer aux coûts de fonctionnement) durent 3-4 heures et sont organisés dans différents endroits insolites (bibliothèques, centres communautaires, marchés, galeries, pubs etc.).

LIRE AUSSI : Frigo, ordinateur, téléviseur, smartphone : comment lutter contre l’obsolescence progammée ?

Le principe est simple : les participants issus de tous les horizons peuvent amener leur matériel défectueux, ou qu’ils croyaient devenus inutilisables et bon à jeter, de tous types : ordinateur, bouilloire, portable, cafetière, imprimante et autres gadgets, pour les faire réparer et/ou apprendre à les réparer avec l’aide de bénévoles expérimentés.

Ces événements sont fondés sur ​​le partage des compétences et l’apprentissage en commun de la réparation. Les participants prennent donc une part active dans la réparation en recevant l’aide d’un bénévole ou en l’assistant. Ceux-ci ont également un rôle pédagogique dans la mesure où ils donnent des conseils pour l’entretien du matériel.

DÉCOUVREZ : Des meubles en carton recyclé



Cette initiative sensibilise les gens à consommer moins et mieux et leur permet d’acquérir le réflexe de réparer eux-mêmes ou de faire réparer plutôt que de jeter et de remplacer et donc de racheter. Elle montre également qu’il est possible d’évoluer vers une autre économie, une économie plus responsable que celle de la consommation de masse et de la culture du jetable : celle de l’entretien et de la réparation des biens comme nous le ferions pour nos voitures ou vélos. Elle vise à une prise de conscience en faveur d’un mode de consommation plus soutenable et fondée sur l’allongement de la durée de vie des produits.

Enfin, il faut reconnaitre qu’en promouvant le changement de comportement positif à l’égard des appareils électroniques et électriques, Restart Projet nous questionne sur notre propre attitude de consommation. Qu’en est-il pour vous ?

POUR EN SAVOIR PLUS : therestartproject.org

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer