Actualitéfeatured

Rémunérer pour inciter au recyclage incentivé ?

Voilà une idée qui peut sembler évidente : le recyclage incentivé. Ça veut dire rétribuer les consommateurs qui participent activement au recyclage !

L’idée du recyclage incentivé est de rétribuer les consommateurs qui participent activement au recyclag.! C’est ce qu’a mis en œuvre François Fabiano, grâce à sa société Réco France. Il encourage les gens à rapporter leurs bouteilles d’eau contre des bons d’achat.

UN BEL EXEMPLE DE GESTION DES DÉCHETS A L’ÉCHELLE INDIVIDUELLE : Béa Johnson ou la vie sans déchet

C’est très simple :

  1. Il suffit de rassembler des bouteilles d’eau en plastique vides (en France seulement la moitié des bouteilles en plastique qui pourraient être recyclées le sont réellement).
  2. Il faut déposer les bouteilles dans un collecteur présent sur les parkings de grandes enseignes de la distribution, qui les trie et les compacte. Elles sont ensuite mises dans le circuit de recyclage.
  3. Le collecteur donne 2 centimes d’euros pour chaque bouteille récoltée, immédiatement utilisable dans le magasin à proximité duquel se trouve le collecteur.

Simple et efficace !

IDÉES ORIGINALES : Recyclage créatif : des réutilisations surprenantes de bouteilles en plastique

Selon François Fabiano, fondateur de Réco France, tout le monde s’y retrouve. D’un côté le consommateur est récompensé pour son acte civique et est encouragé à recommencer. De l’autre, l’enseigne qui adhère à ce partenariat gagne potentiellement de nouveaux clients et verdit son image. Enfin, la société toute entière et donc la Planète profite d’un meilleur recyclage des bouteilles plastique.

reco_duo
Réco France donne des bons d’achat contre les bouteilles d’eau recyclés

Réco France dispose actuellement de 5 collecteurs situés essentiellement dans le sud ouest de la France, mais ambitionne de développer son idée écologique à travers toute la France !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer