Cystite : de remèdes naturels très efficaces

Largement répandue chez les femmes, la cystite est un problème fatiguant et souvent douloureux, pouvant être résorbé ou du moins atténué grâce à des remèdes naturels.


Les symptômes

La cystite est une inflammation de la muqueuse de la vessie. Elle affecte surtout les femmes parce que ses voies urinaires sont plus courtes. Hbesoin pressant d’uriner et souvent d’une émission douloureuse des urines.

Parfois, la cystite entraîne de la fièvre sans aucun autre symptôme.

L’inflammation de la vessie peut être aigue, subaiguë ou chronique. L’infection peut être résolue après un seul épisode ou, si elle est négligée, devenir chronique. Dans ces cas, le processus infectieux peut s’étendre dangereusement aux des voies urinaires hautes.



shutterstock_666686416




Les causes

Parfois, il n’y a pas de causes évidentes, d’autres fois elle est secondaire aux pratiques contraceptives ou aux rapports sexuels.

L’inflammation est généralement causée par des bactéries (dans environ 80% à cause de Escherichia coli) qui peuplent naturellement le tractus intestinal et remontent les voies urinaires (l’urètre pour atteindre la vessie).

Ces germes peuvent atteindre l’entrée de la vessie, par l’urètre, ou se propager à partir d’organes voisins ou même par le sang.

Pendant la miction, les germes peuvent pénetrer dans la vessie. Une fois que les germes ont atteint la vessie, ils peuvent se multiplier très vite et provoquer l’inflammation de la muqueuse.




Aliments à éviter

Certains aliments sont susceptibles d’aggraver la douleur et devraient être évités ou limités :

  • les aliments épicés
  • thé, café, chocolat et surtout les boissons alcoolisées
  • les aliments frits
  • les fromages affinés
  • les aliments gras

Remèdes naturels

Les infections qui sont dues à des bactéries doivent être traitées par antibiotique. Mais, pour soulager les symptômes, parfois très douloureux, il existe des remèdes naturels.

Parmi les extraits végétaux semblant soulager de manière efficace la cystite, se trouvent le raisin d’ours et la myrtille américaine.

D’autres plantes sont intéressantes, telles le raifort, l’arbouse, l’échinacée et la bardane, connus pour leurs vertus antiseptiques au niveau urinaire et leurs effets coadiuvants de la stimulation de la diurèse et donc du dédoublage de la charge bactérienne nichée dans la vessie.

ET AUSSI : Angine, gastro, rhume : comment les soigner naturellement ?




L’effet thérapeutique du raisin d’ours (Arctostaphylos uva-ursi) est lié à la présence d’hydroquinones, à l’action antimicrobienne. Absorbé sous forme d’infusion obtenue à partir de feuilles séchées, il stimule en effet la miction et confère aux urines une couleur marron.

Tisane Busserole (Raisin d'ours) feuille ENTIERE 250 GRS Uva ursi
Prix EUR 11,25

raisin d’ours

Parmi les possibles effets collatéraux, on note les nausées, les vomissements, les irritations gastriques : c’est pourquoi le raisin d’ours n’est pas préconisé chez les femmes enceintes, les  femmes allaitantes et les enfants de moins de 12 ans.

cystite

La myrtille américaine (Vacciniun macrocarpon), dont on utilise les fruits et le jus, a un effet inhibiteur et empêche l’adhésion des bactéries sur les parois des muqueuses du tractus urinaire.




Caractérisée par une chair à la couleur rubis, elle est davantage recommandée pour la prévention des récidives, que pour traiter les phases aigues d’une cystite.

Ne l’utilisez qu’avec précaution et en suivant les doses prescrites : sur du long terme et en dosage excessif, elle peut en effet provoquer des diarrhées.

A DÉCOUVRIR : 



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *