Remèdes naturels contre les piqûres d’insectes ou de méduse

Comment traiter efficacement toute type des piqûres

By Corinne Dupuis

Découvrez quels sont les remèdes simples et efficaces pour apaiser les piqûres d’insectes ou de méduses. Les piqûres d’insectes ou de méduses peuvent causer des démangeaisons, des rougeurs, des gonflements et parfois des réactions plus graves. Contre toutes les piqûres il est possible de recourir à certaines huiles essentielles, aux propriétés anti-inflammatoires des plantes, sur l’application des ingrédients du placard comme le vinaigre de cidre, le bicarbonate et le jus de citron.

Traitements naturels contre les piqûres d’insectes

Voici quelques traitements naturels souvent recommandés pour soulager les symptômes des piqûres d’insectes :

  • Appliquer de la glace ou une compresse froide sur la piqûre peut aider à réduire l’inflammation et l’enflure et à soulager la douleur.
  • Le bicarbonate de soude mélangé avec un peu d’eau pour obtenir une pâte peut être appliqué sur la piqûre pour neutraliser l’acidité et réduire les démangeaisons
  • Le vinaigre de cidre de pomme dilué avec de l’eau  peut être appliqué sur la zone pour aider à désinfecter et à soulager les démangeaisons
  • L’aloe vera est reconnu pour ses propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Appliquer du gel d’aloe vera pur sur la piqûre peut aider à calmer l’irritation de la peau.
  • L’huile essentielle de lavande vraie a des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. Elle peut être appliquée diluée sur la peau pour réduire les démangeaisons et l’inflammation.
  • L’huile d’arbre à thé ou tea tree a des propriétés antibactériennes et peut aider à prévenir l’infection tout en calmant l’inflammation.
  • Le miel est connu pour ses propriétés antibactériennes et peut être appliqué sur une piqûre d’insecte pour aider à la guérison.
  • Les feuilles de Plantain (Plantago major) écrasés ou mâchés et ensuite appliqués sur la piqûre, pour aider à soulager la douleur et les démangeaisons.
  • La Camomille a des vertus apaisantes et calmantes. Des compresses imbibées de thé à la camomille refroidi peuvent être appliquées sur les piqûres pour profiter de ses effets apaisants.
  • L’huile de Neem peut être appliquée sur la piqûre pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires.
  • La cendre de bois mélangée à de l’eau peut parfois aider à neutraliser les effets de la piqûre et réduire les démangeaisons.

Si vous avez été piqué par un insecte et que vous présentez des signes de réaction allergique grave (comme une difficulté à respirer, une enflure du visage ou de la gorge, ou une éruption cutanée étendue), recherchez immédiatement une assistance médicale.

Quels sont les signes d’une réaction allergique grave aux piqûres d’insectes

Une réaction allergique grave à une piqûre d’insecte est connue sous le nom d’anaphylaxie, qui est une urgence médicale potentiellement mortelle.

Il y a des signes cutanés à surveiller, comme une urticaire étendue ou éruption cutanée sur des zones du corps éloignées de la piqûre, démangeaisons et rougeurs sévères et un gonflement du visage, des lèvres, des oreilles, des paupières ou du bout des doigts.

Des problèmes respiratoires peuvent aussi être déclenchés apr une réaction d’anaphylaxie  :

  • Difficulté à respirer ou sifflements (respiration bruyante semblable à celle de l’asthme)
  • Sensation d’oppression dans la poitrine ou gorge
  • Enrouement ou difficulté à parler
  • Gonflement de la langue ou du fond de la gorge

Certaines fois les symptômes sont gastro-intestinaux, tels que des douleurs abdominales, des nausées ou vomissements, ou de la diarrhée.

Et enfin, il ne faut pas laisser tomber les symptômes cardiovasculaires, qui passent par le pouls rapide ou faible, une baisse de la pression artérielle, la sensation de vertige ou évanouissement, avoir une peau pâle ou froide et avoir une sensation de malaise.

Que faire en cas de réaction allergique grave aux piqûres d’insectes

Si quelqu’un présente des signes de réaction allergique grave, il est impératif d’appelez les services d’urgence.

Si la personne a un auto-injecteur d’épinéphrine (comme un EpiPen) et sait qu’elle est allergique, utilisez-le sans attendre, conformément aux instructions. En tout cas, gardez la personne calme et couchée.

Traitements naturels contre les piqûres de méduse

Les méduses sont de plus en plus nombreuses à approcher des côtes et pour les touristes en baignade, c’est souvent la petite catastrophe ! Dans la plupart des cas ce type de piqûres peuvent être angoissantes et douloureuses, mais bénignes, et peuvent être apaisées avec des remèdes et solutions simples.

D’abord, rincez immédiatement la zone touchée avec de l’eau de mer, pour enlever les tentacules restants de la peau. Ne pas utiliser d’eau douce, car cela peut provoquer la libération de plus de venin.

Il y a d’autres traitements naturels et premiers secours pour gérer les piqûres de méduse, en gardant à l’esprit que les traitements peuvent varier selon le type de méduse qui a piqué :

  • Le vinaigre blanc peut être utilisé pour rincer la zone affectée, car il peut neutraliser certains types de venin de méduse. Cependant, cela n’est pas recommandé pour toutes les espèces de méduse, donc il est essentiel de connaître le type de méduse impliqué, si possible.
  • Une pâte de bicarbonate de soude mélangée avec de l’eau de mer peut être appliquée sur la zone touchée pour neutraliser le venin restant.
  • Appliquez une compresse chaude, mais pas brûlante, après avoir rincé la zone piquée. Cela peut réduire la douleur et inactiver le venin.
  • Utilisez une carte en plastique si des tentacules sont toujours attachés à la peau. cela peut aider à les retirer doucement. Ne pas frotter la zone ou utiliser des doigts nus, et ne pas raser la zone avec un rasoir.
  • Le jus de citron peut être appliqué sur certaines piqûres pour soulager la douleur, mais, comme pour le vinaigre, son utilité dépend du type de méduse.
  • Dans certaines régions, le pain de sucre est appliqué sur la zone piquée comme remède traditionnel.
  • L’application de gel d’aloe vera après le premier nettoyage peut aider à apaiser la peau et favoriser la guérison.
  • L’arnica peut être utilisée pour réduire l’inflammation et la douleur après une piqûre de méduse.

Évitez l’alcool, qui peut également encourager la libération de venin. Consultez un médecin si la piqûre couvre une grande partie du corps, si la victime présente des symptômes d’une réaction allergique, si la douleur est sévère.

 

A faire en cas des piqûres de méduse

Si vous ou un proche s’est fait piquer, voici la marche à suivre :

  • sortir de l’eau
  • rester calme
  • rincer la piqûre avec de l’eau salée ou du sérum physiologique
  • retirer les tentacules éventuellement encore collées, en vous protégeant les mains
  • frotter la zone avec du sable et racler avec une carte ou le dos d’un couteau
  • demandez conseil à votre médecin si vous ne vous sentez pas bien

A ne pas faire en cas des piqûres de méduse

Attention, à ne surtout pas faire :

  • rincer avec de l’eau douce
  • mettre de l’alcool
  • faire saigner
  • mettre de la salive

Uriner sur une piqûre de méduse ?

Très souvent conseillé, ce remède de grand-mère peut s’avérer utile, notamment si vous n’avez rien d’autre sous la main. Mais sachez que le corps médical déconseille fortement cette pratique, à cause du risque de surinfection.

Quelques remèdes de grand-mère contre les piqûres de méduse

Après avoir suivi les premières recommandations, il est possible pour apaiser la douleur de rincer à nouveau à l’aide de sérum physiologique.

De la même façon, vous pouvez asperger la plaie de vinaigre de cidre ou vinaigre blanc. Attention, ça peut piquer ! Le vinaigre est à utiliser avec précaution et uniquement s’il n’y a plus aucun résidu de méduse sur votre peau.

L’huile essentiel de lavande aspic peut aussi vous soulager. Comme sur une brûlure, appliquez 1 ou 2 gouttes de cette huile essentielle directement sur la piqûre. Renouvelez dans les 30mn.

Dans la plupart des cas, les piqûres de méduse se feront moins douloureuses en quelques minutes ou heures selon les cas, et la sensation de gène aura totalement disparu au bout d’une semaine.

Généralement sans cicatrice, certaines piqûres laisseront tout de même un petit souvenir aux baigneurs…

Des piqûres de méduse mortelles ?

Dans de rares cas, les piqûres peuvent être très dangereuses. La personne touchée développe une réaction importante : la peau gonfle, se soulève et le venin de la méduse gagne les différents organes et affectent leur bon fonctionnement (poumons, cœur…). Il faut agir vite et bien en appelant immédiatement les secours, pour que la personne soit prise en charge de façon spécifique.

Le danger de ces piqûres est augmenté par la fragilité du sujet (personne âgée, malade, ayant un terrain allergique…) mais aussi la quantité de venin libérée.

Plus d’info

La rédaction de Toutvert vous propose ces autres articles :

Laisser un commentaire