Le régime Thonon ? Pas vraiment une bonne idée !

Surprenant, qu’un centre hospitalier ait, un jour, cautionné un turbo-régime amaigrissant. Cette hypothèse-même met en doute un régime dénué d’intérêt pour celui qui veut intelligemment perdre du poids. Zoom sur le régime Thonon.


Définition : qu’est-ce que le régime Thonon ?

Hypocalorique, hyper-protéiné, le tout à vitesse grand V : le régime Thonon serait éponyme de la ville des bords du Lac Léman, en raison des conseils prétendument dispensés par un nutritionniste de son CHU, à une patiente. Rien ne l’atteste, mais la fake news (actualité supposée fausse, non vérifiée) essaime sur la toile.

Ce n’est pas parce que Thonon-les-Bains est une ville de cure, qu’il faut y croire !

Prenez garde au régime Thonon !
Prenez garde au régime Thonon !




Que propose le régime Thonon ? De perdre une dizaine de kilos en deux semaines. Un régime hypocalorique, sans graisse et sans sucre : à ce compte-là, tout le monde maigrit, mais pas sans inconvénient.

Pendant deux semaines d’affilée, l’apport en calories est de 600 à 800 calories, soit un tiers de l’apport nécessaire à un adulte.

Des menus types, très étudiés

Les menus doivent être suivis à la lettre. Prenons l’exemple du lundi et du mardi :

  • petit-déjeuner : café ou thé sans sucre. Estomac vide jusqu’à midi, ce qui n’est pas la meilleure idée, ni la meilleure façon de commencer la semaine,
  • déjeuner : deux œufs durs et des épinards à volonté.
  • Le soir : un steak et de la salade verte.

Et la journée du mardi ?



  • Le petit-déjeuner, c’est mieux, café ou thé sans sucre, avec un peu de lait.
  • A midi : à nouveau steak grillé, accompagné de salade verte et de tomates, et fruits à volonté.
  • A dîner : du jambon cuit.

Allez, mercredi :

  • au petit-déjeuner : café ou thé sans sucre et ouf, un petit pain aux céréales,
  • puis déjeuner avec à nouveau deux œufs durs, de la salade verte et des tomates.
  • Dîner, à nouveau jambon cuit, avec salade verte cette fois.

L’avantage du régime Thonon est que l’on découvre ce qu’est la volonté : dommage qu’elle soit placée à mauvais escient…

Les limites du régime Thonon

Ces deux semaines draconiennes ne doivent surtout pas être prolongées, faute à s’exposer à des ennuis de santé. Le régime Thonon prévoit ensuite une phase de stabilisation : eh oui, l’effet yoyo ! D’autant que les régimes draconiens n’ont jamais fait perdre de graisse.

Néanmoins, cette phase de stabilisation consiste en un apport énergétique de 1200 Kcal a priori plutôt pour une femme, de 1500 Kcal pour un homme. Sans exclusivité, une femme pouvant adopter le régime 1500 Kcal et un homme le régime 1200 Kcal.

  • A 1200 Kcal, le petit-déjeuner comporte du café ou thé sans sucre, un laitage maigre, une tranche de pain complet avec de la margarine et un fruit.
  • Le déjeuner consiste en une entrée de crudités, 150 gr de poisson ou de viande maigre, un yaourt et un fruit.
  • Le dîner comprend un potage, une pomme de terre, 150 gr de poisson ou de viande maigre, des légumes, une tranche de pain complet et un fruit.
Prenez garde au régime Thonon !
Prenez garde au régime Thonon !

L’avis des pratiquants de ce régime

A l’évidence, sur les forums, les témoignages se multiplient de personnes en surpoids sévère, intéressées par ce régime : souvent entre vingt et trente kilos à perdre.




Bien des avis attestent d’une perte de poids plus proche de six kilos qu’au-delà.

Or, au-delà des carences induites par un tel régime (des compléments alimentaires en calcium, magnésium, etc, sont préconisés), le risque majeur est de franchir la limite entre le surpoids et l’obésité. Un régime loin du retour à l’équilibre alimentaire.

Découvrez tous les régimes alimentaires, leurs bénéfices et leurs limites :



Outbrain

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *