Nutrition au naturel

Tout savoir sur le régime pescetarien

Une alimentation basée sur les produits de la mer

Santé, protection de l’environnement, éthique sont autant de raisons pour lesquelles nous nous tournons vers des alimentations moins riches en viande et basées sur des produits dont l’origine et la méthode de production nous sont connues. Parmi les décisions alimentaires que nous pouvons prendre, il existe le régime pescetarien. Son principe est simple : la chair du poisson et les crustacés sont la principale source de protéine de son adepte. La viande est totalement exclue du quotidien. Quels sont les vertus et les risques d’un tel régime ?

Tout savoir sur le régime pescetarien

C’est quoi le régime pescetarien ?

Le mot pescetarien provient du mot latin pesce qui signifie “poisson”.  Donc, comme son nom l’indique, les personnes qui choisissent d’opter pour le régime pescetarien, ou pesco-végétarien, mangent essentiellement du poisson et des fruits de mer.

Dans le cadre de ce régime alimentaire, la consommation de produits laitiers (lait, yaourt et fromage sans présure animale) et d’œufs est totalement acceptée. En revanche, la viande est complètement exclue.

Le régime pescetarien ne consiste pas à ne manger que du poisson. Il incite, au contraire, à une alimentation variée et équilibrée où céréales complètes, légumineuses et dérivés (haricots, lentilles, tofu, houmous), légumes, fruits secs, et graines font partie intégrante du régime.

Le choix opéré d’adopter un tel mode d’alimentation est souvent motivé par des raisons éthiques comme la maltraitance animale.

Quels sont les bienfaits d’une alimentation centrée sur le poisson ?

Les bienfaits du pescétarisme sur la santé

Plusieurs études ont révélé les bienfaits d’adopter un régime pescetarien. Il semblerait que les pesco-végétariens ont environ 40 % moins de risque de développer un cancer ou des maladies cardiovasculaires par rapport aux consommateurs de viande. En effet, le poisson pourrait fournir les mêmes nutriments sains tout en éliminant les mauvais.

Aussi, parce que nombre de poissons sont riches en oméga 3 comme les poissons gras (saumon, maquereau, hareng et thon frais) ils améliorent les fonctions cognitives, les articulations, la vision et le fonctionnement général de l’organisme.

L’objet d’un régime pescetarien n’est pas la perte de poids. La véritable motivation repose plutôt sur une question de goût ou pour mettre fin à la consommation de viande voire avancer par étape vers le végétarisme voire le végétalisme.

En revanche, si une personne alimentation trop riche en sucre et non suffisante en protéine, un tel régime permet le rééquilibrage de l’organisme et donc une certaine perte de poids.

pescetarien : repas de poisson, table conviviale amis vue de haut



Poissons et fruits de mer : des aliments riches de leur qualité nutritionnelle

Les poissons et fruits de mer ont un faible apport en graisses saturées et en cholestérol, contrairement à certaines viandes. Ils sont également riches en minéraux tels que l’iode, le sélénium, le phosphore et le zinc.

Comme évoqué dans le paragraphe précédent, les poissons gras constituent la meilleure source d’oméga 3. Ces acides gras sont indispensables au bon fonctionnement du cerveau et de la rétine. Ils protègent contre les maladies cardio-vasculaires et sont également connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires.

En plus de leur haute teneur en oméga 3, ils sont riches en vitamine D. Les fruits de mer et autres poissons contiennent eux aussi des vitamines (D,A et E) et de nombreux nutriments.

Adopter le régime pesco-végétarien, une attitude en faveur de la protection de l’environnement ?

Consommer des poissons et des fruits de mer aurait un impact moindre sur l’environnement par rapport à la consommation et la production de viande.

En effet, la production de viande et d’œufs nécessite des quantités d’eau plus importantes. De plus, l’élevage industriel est vecteur de pollution des sols et des eaux par le rejet de nitrates, phosphores et aussi d’antibiotiques.

Quels sont les dangers et inconvénients du pesco-végétarisme ?

Ce n’est plus un secret, les eaux de la planète sont polluées. S’y trouvent une certaine quantité de métaux lourds, tels que le mercure, que les poissons et fruits de mer absorbent.

Les poissons peuvent aussi être contaminés par des polluants comme les dioxines, les PCB, qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé en cas de surexposition.

Par exemple, les PCB (pyralènes composés de chlore) et les dioxines se trouveraient en grande quantité dans les anguilles.

En bref, il est préférable de privilégier une consommation raisonnée. On dit également que le thon frais, l’espadon sont eux aussi riches en mercure et PCB. Dans la mesure du possible, essayez de contrôler les origines et méthodes d’élevage de ces poissons avant de les consommer.

Enfin, le régime pescetarian peut peser sur le porte monnaie. Le prix du poisson frais est souvent élevé. Mais heureusement, les sardines en conserve et maquereaux sont moins coûteux et pourtant délicieux et excellents pour la santé.

pescetarien : 2 morceaux de poisson sur un papier marron

Végétalien, végétarien, flexitarien et pescetarien : quelles sont les différences ?

Une personne végétarienne refuse de manger toute chair animale. En revanche, le lait, les fromages, les œufs, et autres, sont admis dans leur alimentation.

Une personne végétalienne ou vegan a, elle, exclu toute forme de produit d’origine animale dans son alimentation. Il s’agit donc d’un régime exclusivement basé sur des produits végétaux. Produits laitiers, oeufs et miel en sont écartés.

Les pescétaristes, vous l’aurez compris, sont des végétariens qui maintiennent la consommation de poissons et de fruits de mer.

Une personne flexitarienne s’approche du régime végétarien, toutefois elle n’exclut pas de consommer viande, poisson ou fruits de mer occasionnellement.

Les Clés de l'alimentation santé
Prix: 7,70 €
Prix mis à jour le 22-11-2022 à 7:39 PM.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page