Alimentationfeatured

Le régime dissocié, trop simple pour être vrai

Certaines associations alimentaires sont modérément bienvenues pour la ligne. Le régime dissocié ? Un aliment par jour, pour ne plus se tromper. Sauf que c’est l’inverse qui se produit…

Définition du régime dissocié

L’idée est bête comme chou : un steak frites fait rarement maigrir, parce qu’il n’aurait pas fallu manger les deux en même temps. Dommage, c’est bon. Mais il en va de même pour des pâtes et du poulet. La raison ? La subtile chimie de la digestion : notre estomac a du mal à retirer les bénéfices en protéines du steak, à cause des frites.

On aurait pu se régaler d’un steak plus gros, mais sans les frites. Ou ne manger que des pommes de terre, en oubliant le steak. Sauf que c’est plus complexe que cela encore. Mais tel est le postulat des régimes dissociés : la meilleure façon de ne pas se tromper est de ne rien mélanger.

Antoine et compagnie…

Sur le podium des régimes dissociés, le régime Montignac qui est aussi le plus plausible, et les très curieux régime Antoine et régime Shelton, qui ont eu leur heure de gloire. Sans oublier quelques variantes comme le régime Démis Roussos : si, si, le chanteur de l’indémodable Forever and ever !

Qu'est-ce que le régime dissocié ?
Qu’est-ce que le régime dissocié ?

Le régime Antoine aura surtout engraissé son éditeur : paru en 1968,  » L’art de maigrir, l’alimentation dissociée, le seul régime  » fut un succès de librairie. Son auteur ? Un certain Antoine Albert, qui préconisait de manger un aliment par jour. Facile à retenir : lundi : poisson, mardi : légumes, mercredi : laitages, jeudi : fruits, vendredi : œufs, samedi : viande. En quantité voulue.

Des résultats certes rapides

Tellement facile, qu’acheter le livre ne servait peut-être pas à grand-chose. Mais le bug n’est pas que là : si elle existe, la perte de poids vient de la satiété et de la soif : c’est queue de sardine dès le petit-déjeuner, sans boire la moindre goutte d’eau pendant le repas. Un régime d’une semaine par mois, qui ferait maigrir de deux kilos, aussitôt repris.

Le filon simpliste de cet Antoine eut un aîné qui, lui, avait opté pour l’extrême complexité : en 1951, un certain Shelton qui se faisait passer pour un scientifique, commettait Food Combining Made Easy. Un vrai casse-tête : le dénommé Shelton a littéralement inventé des catégories d’aliments, le tout d’une complexité folle. Oubliez, le risque serait jusqu’à une baisse de votre système immunitaire.

Le plus convaincant régime Montignac

Nettement plus sérieux, le régime Montignac est aussi appelé le régime des hommes d’affaires. Il ferait plutôt maigrir la gent masculine, certes plus exposée aux menus du jour qu’à la popote familiale. Le régime Montignac se base sur l’indice glycémique (IG) des aliments. Et se veut un régime à long terme.

Qu'est-ce que le régime dissocié ?
Qu’est-ce que le régime dissocié ?


L’indice glycémique ? Le glucose est le référent : il représente l’indice 100, soit le plus élevé. Pourquoi ? Notre pancréas secrète de l’insuline à une dose correspondant à la dose de sucre des aliments ingérés. Les mauvais glucides provoquent des pics d’insuline. Et à terme, il fatigue au point d’avoir des pics d’insuline, même si l’on ne force plus autant sur les aliments à l’indice supérieur à 50.

Le régime Montignac comprend deux phases : lors de la première phase, tous les aliments sont autorisés, à l’exception de ceux ayant un IG supérieur à 50, voire à 35. Cela fait maigrir, mais permet de conserver une alimentation variée. Exit bien sûr, les sucres « denses », les betteraves ou encore les pommes de terre.

Mincir avec le régime dissocié : Nouvelles recettes
Mincir avec le régime dissocié : Nouvelles recettes
Prix conseillé EUR 5,90

Quels avis sur le régime dissocié ?

La deuxième phase autorise certaines douceurs. Elle s’appuie sur la résultante glycémique d’un repas : si l’on opte pour un dessert, on aura raisonnablement déjeuné de légumes avant.

Petits avantages, parmi d’autres, signalés par les internautes : pas de contrainte de l’ordre de peser ses aliments ou de se priver. Le tout est dans le discernement de ce que l’on mange.

Pas si loin de l’équilibre alimentaire !

Tous nos articles sur les régimes alimentaires :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer