Bien-être et santéfeatured

Le Ratanhia : plante médicinale pour l’hygiène buccale ou les hémorroïdes

Nous vous faisons découvrir aujourd’hui une plante médicinale originaire d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale : le Ratanhia. Les indiens des Andes le surnommaient « raiz para los dientes » qui signifie littéralement « racine pour les dents ».

Cette plante est, en effet, célèbre pour le soin de l’hygiène buccale. Néanmoins, ses racines séchées ont bien d’autres vertus médicinales que nous allons vous faire découvrir aujourd’hui….

Quelle est cette plante ?

Description botanique du Krameria lappacea

Plante sauvage de petite taille (30 à 40 cm de hauteur), le Ratanhia est un arbrisseau  de la famille des Kramériacées. Identifiable par ses grappes de fleurs roses, la plante pousse dans les sols sableux et secs, exposés à l’Ouest.

Ses rameaux sont couverts de petites feuilles soyeuses et allongées, et se terminent par des fleurs ou des fruits globuleux hérissés de minuscules aiguilles. La racine, recherchée pour ses bienfaits médicinaux, est quant à elle brun rougeâtre, de nature rampante et très ramifiée.

Le Ratanhia, une plante non cultivable

La récolte de cette plante reste sauvage car elle a besoin des plantes environnantes pour puiser en elles l’eau et les nutriments nécessaires à sa survie et son développement.

Elle n’est donc pas cultivée et la dissémination naturelle de ses graines tient uniquement aux insectes pollinisateurs et aux animaux poilus. Il est donc très important de préserver les écosystèmes naturels dans lesquels la plante se développe et de récolter ses racines avec parcimonie.

Les bienfaits du Ratanhia

Des bienfaits hémostatique et antimicrobien

Le Ratanhia est prescrit contre les affections gastro-intestinales, ainsi que celles de l’anus et du rectum. En effet, les propriétés hémostatiques, antimicrobiennes et anti-hémorroïdaires limitent les douleurs et les démangeaisons, tout en luttant contre la constipation ou la diarrhée.

Les hémorragies sont notamment limitées grâce à l’action des tanins catéchiques contenue dans la plante.

Des bienfaits astringent et vasoconstricteur

Grâce aux propriétés astringentes de la racine de Ratanhia, il est utilisé dans le traitement des saignements des gencives, et plus généralement comme dentifrice naturel.

Vasoconstricteur, le Ratanhia est également efficace contre les jambes lourdes. En pommade ou lotion, ses bienfaits s’étendent au soin des fissures du mamelon et pour la beauté des yeux en association avec d’autres plantes astringentes.



Comment utiliser le Ratanhia ?

Voici les différents produits de cette plante avec des indications de prix et posologies.

Ratanhia en suppositoire

Utilisé en cas d’hémorroïdes, ce suppositoire est composé de plusieurs principes actifs homéopathiques : Paeonia officinal, Krameria triandra, Aesculus hippocastanum, Hamamelis virgina.

La posologie est d’un suppositoire matin et soir, après une toilette locale et le traitement ne doit pas dépasser quelques jours. Il n’y a ni effet indésirable ni contre-indication connu, néanmoins l’avis d’un médecin est recommandé avant utilisation. Il est disponible par boîtes de 10 en pharmacie pour environ 5€.

Le ratanhia, une véritable plante médicinale
Le ratanhia, une véritable plante médicinale

Ratanhia et huile essentielle ?

Il n’existe pas d’huile essentielle de Ratanhia. Mais les vertus des racines séchées de la plante peuvent être associées à des huiles essentielles pour un soin plus optimal.

Par exemple, les huiles essentielles de menthe poivrée et de menthe crépues associées au Ratanhia favorisent une meilleure hygiène dentaire.

Ratanhia en pommade

Médicament homéopathique prescrit pour les troubles hémorroïdaires, la pommade de Ratanhia est disponible à la vente pour moins de 10€. Elle est disponible en plusieurs dosages (1 DH, 4 DH, 4 CH, et 5 CH) et s’utilise deux à trois fois par jour sur une peau nettoyée.

Il est nécessaire de consulter un médecin avant utilisation chez les personnes intolérantes à certains sucres, et en cas de maladies rares, notamment lors d’intolérances au lactose ou au fructose.

Granules homéopathique de Ratanhia : dilution 4 CH, 5 Ch, 7 CH, 9 CH, 12 CH, 15 CH, 30 CH

Disponible pour un peu plus de 2€, les doses-globules homéopathiques à base de Ratanhia contiennent 80 granules. Ils sont utilisés en cas de pathologies proctologique, obstétrique ou gynécologique.

La posologie traditionnelle est de 4 granules de Ratanhia 9CH, 4 à 6 fois par jour, à adapter selon l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien. Les granules s’administrent par voie orale (laisser fondre sous la langue), en dehors des repas, ou de consommation de tabac, de café et de menthe.

Ce médicament est contre-indiqué en cas d’allergie à l’un des composants, de galactosémie, d’intolérance au glucose et au galactose, ainsi qu’en cas de déficit en lactose.

Dentifrice au Ratanhia

A partir de 4€, le dentifrice au Ratanhia augmente la résistance de la muqueuse buccale et des gencives. Compatible avec les produits homéopathiques, il s’utilise pendant 2 à 3 minutes après chaque repas, toujours de la gencive vers la dent.

Allergie au Ratanhia

Le Ratanhia n’est pas une substance allergène connue. Néanmoins, en cas d’effet indésirable, consultez un médecin. De plus, lors d’utilisation d’un produit à base de cette plante, veillez à ne pas dépasser les doses indiquées. En cas de doute, consultez un spécialiste.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous recommande aussi :

  • Plante médicinale : bien les connaître pour bien les utiliser
  • Coup de cœur : la Melaleuca ou arbre à thé, antiseptique naturel et bien plus !
  • La livèche, remarquable en cuisine comme pour ses bienfaits pour la santé
  • Lamier blanc :  une plante pleine de vertus, elle vous attend !
  • Immortelle : une plante indispensable pour la santé et la beauté
  • Comment favoriser la biodiversité au quotidien ?
  • La Slow Life, un guide pour ralentir sa vie : épanouissement et bien-être au rendez-vous !
  • La Nigelle ou Cumin Noir : la plante qui pouvait « tout soigner, sauf la mort » !
  • Le noisetier et ses bienfaits : une histoire qui dure
  • L’orthosiphon ou « moustache de chat » : une plante médicinale aux vertus minceur et hypotensive

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer