Alimentationfeatured

Le ramboutan ou le litchi chevelu

Vous allez sans doute aimer le ramboutan si vous aimez le litchi ! C’est un fruit tropical venu d’Asie facilement reconnaissable grâce à sa chair blanche et à sa peau rouge où des « cheveux » sont hissés.

Ce fruit se consomme séché, frais ou en conserve. Aussi appelé le litchi chevelu, le ramboutan renferme des substances nutritives comme du glucose, des vitamines et des minéraux.

Les ramboutans sont sucrés et très juteux. A l’intérieur, un noyau est présent et surprise, celui-ci est comestible. Vous souhaitez en savoir plus sur le ramboutan ? Voici tous les secrets de ce fruit tropical étonnant et très surprenant !

Les propriétés nutritionnelles de ce fruit décryptées 

Le ramboutan est un fruit qui renferme de nombreux minéraux intéressants. Parmi eux, vous pouvez retrouver (valeur pour 100 g de fruit) du :

Les protéines sont aussi légèrement présentes avec 0.7 g pour 100 g.

Quelles sont ses propriétés nutritionnelles ?
Quelles sont ses propriétés nutritionnelles ?

Ce fruit est également très riche en vitamines :

Les ramboutans contiennent aussi des :

  • Calories : 82 kcal.
  • Lipides : 0.2 g.
  • Sodium : 11 mg.
  • Glucides : 21 mg.

Ramboutan : ses bienfaits 

Depuis des centaines d’années, le ramboutan est utilisé en Malaisie et en Indonésie dans des traitements destinés à soigner le diabète ou encore l’hypertension artérielle.

Riche en nutriments, ce fruit a également d’autres bienfaits sur la santé. Du fait de la présence de glucides et protéines, ce fruit aide à augmenter l’énergie. La vitamine C favorise quant à elle l’absorption du fer, du cuivre et des autres minéraux. Cette vitamine aide également à protéger le corps contre les radicaux libres.



Grâce au calcium contenu dans le fruit, les ramboutans sont aussi idéaux pour fortifier les dents et les os.

Riche en fer, le ramboutan aide à lutter contre l’anémie et limite la sensation de fatigue.

Les ramboutans renferment des fibres, un point intéressant pour limiter la sensation de faim.

Les ramboutans, un fruit aux multiples bienfaits !
Les ramboutans, un fruit aux multiples bienfaits !

Ce fruit tropical est aussi bénéfique pour la peau et les cheveux. En effet, il renferme une grande quantité d’eau et de ce fait il a une action hydratante intéressante. Il rend aussi la peau douce, souple et lisse.

Ce fruit est également bénéfique pour les cheveux puisqu’il améliore leur santé.

Ramboutan et diabète

Depuis de nombreuses années, ce fruit est utilisé par les personnes souffrant de diabète.

Voici une idée utilisation pour traiter le diabète avec ce fruit : faites griller 5 graines de ramboutan. Ensuite, écrasez-les et ajoutez-les à un verre d’eau. Buvez de cette préparation une fois par jour. Demandez toujours l’avis de votre médecin.

Ramboutan et régime

Consommer du thé à base de feuilles de cette plante est efficace pour perdre du poids. Ceci est dû aux propriétés suivantes :

  • Les phénols qu’il contient aident à détoxifier l’estomac et les intestins.
  • Les tanins aident à tuer les parasites et bactéries présentes au niveau des intestins.

Résultat : les nutriments sont mieux assimilés.

Quelles sont les contre-indications à la consommation du ramboutan ?

Il n’existe pas de contre-indications à la consommation de ce fruit. En revanche, il est conseillé de manger ce fruit avec modération au risque de souffrir de ballonnements.

Comment planter le ramboutan ?

Voici les étapes pour la plantation du ramboutan :

  • Lieu de plantation : le ramboutan doit se planter en pot du fait de sa rusticité. Cet arbre apprécie les températures comprises entre 18 et 25°C et la luminosité. Il doit également être à l’abri du vent.
  • Moment de plantation : que ce soit pour un noyau ou un plan acheté en jardinerie, le ramboutan doit être planté au printemps.
  • Méthode de plantation : prenez un pot de 2 litres et enfoncez la graine à 2 cm de profondeur. Il faudra ensuite attendre 4 à 8 semaines pour voir les graines germées.
  • Type de sol : ce dernier doit être argileux, gras et riche en matières organiques. Le pH doit être compris entre 4.5 et 6.5.
  • Entretien : une fois le ramboutan mis en pot, l’arrosage devra être modéré, mais ne laissez pas sécher votre plantation entre deux arrosages. Au bout de 18 (voire 24 mois), de l’engrais devra être apporté à votre culture. Utilisez-le à la fin du printemps. Au bout de 4 à 5 ans, rempotez votre arbre dans un pot plus grand (de 75 litres).
  • Taille : cultivé en pot, le ramboutan ne se taille pas.

Ramboutan : arbre

Les principaux cultivateurs de ramboutans sont la Guyane et la Thaïlande. En moyenne, un arbre (qui porte le même nom que le fruit) met entre 5 et 6 ans pour produire des fruits.

En général, un arbre atteint sa maturité au bout de 8 ans et il produit environ 200 kg de ramboutans par an.

Les contre indications du ramboutan
Les contre-indications du ramboutan

Comment manger du ramboutan ?

Ramboutan noyau

Le noyau du ramboutan est une partie non comestible. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous en servir pour le planter.

Pour cela, attendez le printemps.

Ramboutan goût

Le ramboutan a une saveur plus acidulée que le litchi. Son goût est également sucré, ce qui lui permet d’être ajouté dans des pâtisseries sans problème et de s’accommoder avec des aliments de caractère (gingembre…).

Le goût du ramboutan varie d’une variété à une autre.

Idées de recettes avec des ramboutans

Panna cotta aux ramboutans et sirop d’érable

Voici un dessert célèbre et très apprécié : la panna cotta. Mais ici, nous vous proposons une version revisitée avec du sirop d’érable et des ramboutans. Pour la préparer, vous avez besoin de :

  • 200 g de ramboutans.
  • 30 cl de crème liquide.
  • 30 g de sucre.
  • 200 g de fromage blanc.
  • 3 feuilles de gélatine ou de l’agar-agar.
  • Du sirop d’érable.

Préparation. Tout d’abord, épluchez les ramboutans et coupez-les en petits dés. Faites ensuite tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes, puis faites chauffer la crème liquide, le sucre. Ajoutez-y la gélatine et le fromage blanc. Mélangez bien jusqu’à ce que la gélatine soit bien incorporée à votre préparation.

Une fois bien travaillée, ajoutez les ramboutans et versez dans des verrines.

Placez vos panna cottas au réfrigérateur pour que votre dessert prenne. Avant de servir, nappez vos desserts de sirop d’érable.

Crumble aux ramboutans et à la mangue

Voici un autre dessert célèbre revisité : le crumble. Pour le réaliser, vous devez rassembler :

Pour la garniture :

  • 2 ramboutans
  • Les 3/4 d’une mangue

Pour la pâte à crumble :

  • 40 g de farine
  • 20 g de sucre
  • 40 g de beurre
  • 20 g de noisettes écrasées

Préparation. Commencez par préchauffer le four à 180°. Coupez ensuite les fruits en petits morceaux. Une fois vos fruits coupés, préparez la pâte à crumble. Pour cela, mélangez tous les ingrédients et disposez les fruits au fond de verrines ou de petits pots. Émiettez dessus la pâte à crumble et mettez au four 15 minutes. Vous pouvez manger votre crumble tiède ou froid.

Où acheter des ramboutans ?

Vous pouvez facilement trouver du ramboutan dans des magasins asiatiques.

Ramboutan saison

Le ramboutan se récolte entre décembre et janvier.

Ramboutan prix 

Un kilo de ramboutan est vendu en moyenne 18 euros.

Vous souhaitez en savoir plus sur les fruits ?

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer