Actualitéfeatured

Quand les habitants refusent l’usage de pesticides dans leur commune

En Italie, au nord du pays, dans la petite commune de Malles, las habitants ne supportant plus les pesticides à proximité de chez eux, ont voté contre leur utilisation lors d’un référendum. 75% d’entre eux se sont prononcés en faveur d’une agriculture biologique !

Dans la région, il y a de nombreux vergers où sont cultivées des pommes. Jusqu’à lors elles étaient cultivées sous le mode de l’agriculture traditionnelle, très riche en utilisation d’intrants chimiques, notamment en pesticides. Les habitants en ont eu assez de ces méthodes qui nuisaient au quotidien à leur santé : pulvérisations massives à proximité des maisons, écoles, jardins particuliers, jeux pour enfants…

La sonnette d’alarme a aussi été tirée par les apiculteurs de la région qui depuis des années voyaient leur récolte de miel diminuer au fur et à mesure que leurs colonies d’abeilles s’amenuisaient. Rappelons ici que outre la production d’excellents produits de la ruche, les abeilles rendent de nombreux services à la nature en permettant la pollinisation des plantes. On estime que sans les abeilles près de 35% des fruits et légumes que nous consommons disparaitraient. Elles sont donc indispensables à l’environnement et font partie intégrante de notre écosystème.

INTÉRESSANT : Antioxydants, métaux lourds… le BIO meilleur que le conventionnel ?

Face au mécontentement croissant, le maire de la commune de Malles a décidé de remettre cette décision aux habitants en organisant un référendum sur le sujet. Les habitants se sont donc massivement prononcés pour l’arrêt de l’utilisation des pesticides dans leur environnement. Les autorités locales sont donc en train de prendre les mesures législatives nécessaires.

Dans la vallée de la Venosta, cette décision est en train de faire des émules et d’autres municipalités proches de Malles commencer à envisager également une conversion en faveur des traitements naturels ! Malles, un bel exemple.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer