featuredMaison & Jardin

Purificateur d’air : quels bienfaits, comment le choisir

Le purificateur d’air n’est pas nouveau, et pourtant il a toujours du succès. Et pour cause, il assainit l’air de la maison et a donc un impact positif significatif sur notre santé.

Quel est le principe du purificateur d’air ?

Il filtre l’air dans le but d’éliminer les composés organiques volatiles. Ces derniers étant des substances polluantes nocives pour notre santé.

Lequel choisir ?

On trouve principalement trois sortes de purificateur d’air:

  • Le purificateur d’air à filtre HEPA: fréquemment utilisés dans les aspirateurs, ces systèmes mécaniques classiques possèdent un filtre cent fois plus fin que les filtres ordinaires. Ils peuvent ainsi filtrer presque 100% des particules de 0,3µm.
  • Le purificateur d’air avec photocatalyse: la photocatalyse est un procédé qui imite la photosynthèse. La purification de l’air résulte de l’action simultanée d’une source lumineuse UVA et d’un média catalytique, qui en présence de dioxyde de titane engendrent l’élimination des particules polluantes par un procédé d’oxydation.
  • Le purificateur d’air ioniseur : mauvaises odeurs, bactéries, virus, allergènes, moisissures… ces purificateurs d’air permettent de dire au revoir à tous ces problèmes en créant des ions négatifs en grand nombre par procédé électronique.

Tous les purificateurs d’air ne sont pas égaux en qualité, veillez donc à bien vous faire conseiller par votre vendeur.

Dans quelle pièce placer votre purificateur d’air ? 

Installez-le là où la personne qui en a besoin passe le plus de temps ou dans la pièce la plus polluée. La chambre à coucher est souvent privilégiée car respirer un air sain est bénéfique pour le sommeil et les défense naturelles.

La rédaction de Toutvert vous conseille également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer