La prune : un fruit aux multiples bienfaits

Si l’expression « ne pas compter pour des prunes » est familière au plus grand nombre, le fruit, en lui-même, l’est parfois moins. En effet, s’il existe une seule espèce de prune, il existe plus de 2 000 variétés du fruit.


Ainsi, on ne trouve pas les mêmes variétés de prunes, en Europe ou aux États-Unis. Pas facile de se retrouver dans ce gigantesque chantier fruitier ! Quelles sont les principales variétés de prunes ? Quels sont les apports nutritionnels de ce fruit ? Quels plats pouvez-vous réaliser, en y intégrant l’une des variétés du fruit ?

Distinguer les variétés de prunes

Un article ne suffirait pas à recenser les 2 000 variétés de prunes, qui poussent à la surface du globe. Toutefois, il est tout de même possible de citer quelques variétés qui sont consommées en Europe, sur le territoire français ou ailleurs. Issue du prunier, la prune prend différentes appellations, selon son lieu de croissance.

Tous les secrets de la prune
Tous les secrets de la prune

Quelques variétés européennes

En Europe, on trouve des prunes appartenant à la famille des quetsches et des mirabelles :




  • la prune Mirabelle de Nancy, de couleur dorée est une variété sucrée, ferme et très riche en goût. Sa saveur et sa qualité lui ont valu l’octroi de l’appellation Label Rouge.
  • la Quetsche d’Alsace, prune de couleur noire, est moyennement sucrée. Peu acide, elle est généralement utilisée pour réaliser, gâteaux, confitures et autres desserts.
  • la prune d’Ente, de couleur orangée, rouge ou violacée, est très sucrée. Juteuse, elle est destinée à être séchée (on obtient ainsi les pruneaux d’Agen, en séchant des prunes d’Ente).

Quelques variétés américano-japonaises

  • La prune Quetsche, de couleur violette, est la variété la plus consommée, mondialement. Elle produit peu de jus, sa chair est ferme et elle bien sucrée. Utilisée dans le cadre de la confection de pruneaux ou destinée à être mise en vente en supermarché.
  • la Golden Japan de couleur dorée, présente une chair de couleur jaunâtre, également. Leur particularité est d’arriver à maturité dès le début de l’été (en juillet). En effet, selon leur variété, les prunes poussent d’août à mi-septembre.
Tous les secrets de la prune
Tous les secrets de la prune

Les vertus de la prune

La prune et le pruneau sont peu caloriques : environ 30 kCal/10 g pour la prune et 60 kCal/ 100 g pour le pruneau. La charge glycémique de la prune est peu élevée.

Riche en vitamines, en antioxydants et en fer, la prune apporte de nombreux bienfaits à l’organisme :

  • ses propriétés antioxydantes permettent de limiter la croissance de cellules cancéreuses. Ses effets anti-cancer sont donc mis en avant.
  • effets de lutte contre les maladies cardio-vasculaires (elle limite l’absorption du mauvais cholestérol)
  • effets laxatifs. Consommer des prunes, des pruneaux permet de lutter contre la constipation
  • diminue les symptômes d’ostéoporose, en limitant la baisse de la densité des os

Recettes à base de prunes

Marmelade toute simple

Préparez une onctueuse marmelade de prunes. Prenez 1,2 kg de prunes, que vous prendrez soin de dénoyauter.



Faire cuire les prunes, à feu doux, dans 100 ml d’eau, pendant 20 minutes. Passer le mélange au moulin à légumes et le déposer dans une cocotte-minute ou une marmite à confiture. Ajouter 750 g de sucre.

Faire bouillir feux vifs jusqu’à ce que le mélange reste accolé sur la cuillère. Laisser froidir, mettre en pot et déguster !

Original : une glace à la prune

Pour concocter une glace aux prunes, achetez 400 g de prunes, deux cuillères à soupe de jus de citron, 100 g de sucre, 4 sachets de sucre vanillé, 60 cl de crème liquide.

Déposez les prunes dénoyautés, le jus de citron et le sucre dans un mixeur. Mixez le tout. Faites bouillir 20 cl de crème avec les sachets de sucre vanillé. Mélangez cette crème avec le mélange de prunes et autres ingrédients, obtenu auparavant.

Puis ajouter le reste de crème, que vous aurez fouetté, au préalable, à la mixture. La déposer dans un bac et mettre au congélateur pendant 7 heures. Il est impératif de mélanger la composition plusieurs fois, au cours du processus de refroidissement.

Servez dans des petites coupes et épatez vos amis !

La rédaction de Toutvert vous suggère de consulter d’autres articles sur l’alimentation :

  • Découvrez tous les secrets de la poire
  • La pêche pour garder la pêche !
  • Le melon, un allié santé
  • Pastèque : découvrez les bienfaits et les propriétés de ce fruit
  • Découvréz les bienfaits de la papaye, par excellence le fruit de nos cellules!
  • La framboise : découvrez les bienfaits de ce petit fruit rouge et des recettes savoureuses
  • Tous les bienfaits de la châtaigne


Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *