Aliments naturels

Potiron, citrouille ou courge : quelque soit son nom, on l’adore !

Découvrez les différentes variétés, propriétés, vertus, contre-indications et modes de culture

Aussi connu sous le nom de citrouille, le potiron est un légume automnal. Selon sa variété, la couleur de sa peau peut être orange, jaune ou verte et il est de forme ronde. Il peut être cuisiné en soupe, en purée, en gratin ou en tarte. Et il est aussi utilisé en guise de décoration durant les fêtes d’Halloween, mais ce légume est surtout un aliment aux multiples bienfaits. Découvrons tout sur la star de l’automne !

Les variétés du potiron

Ce légume appartient à la famille des cucurbitacées, comme le concombre et la pastèque. Il est connu sous plusieurs noms : courge, potiron, potimarron, citrouille … et cela génère bien de confusion !

En effet, le potiron est un terme général qui désigne ce légume.

Originaire du sud d’Amérique du Sud, il en existe 500 variétés, comprenant 15 espèces, dont 5 sont comestibles :

  • courge ou courgette (Cucurbita pepo). C’est l’espèce la plus répandue, elle compte un certain nombre de sous-espèces, comme la Cucurbita pepo var. pepo telles que les courgettes, les citrouilles ainsi que quelques courges ornementales. Et la sous-espèce Cucurbita pepo var. ovifera  qui compte les pâtissons et certaines courges ornementales. Le pédoncule est marqué par des côtes et ne s’élargit pas au point d’insertion.
  • courge géante (Cucurbita maxima), variété américaine de citrouilles géantes, qui peut dépasser même les 500 kg ! Très riche en sucre, elles ont le pédoncule arrondi, d’aspect spongieux, sans côtes marquées, c’est la citrouille utilisée en Amérique pour faire gâteaux et desserts.
  • courge musquée (Cucurbita moschata). La courge musquée se caractérise par sa forme allongée, sa peau plus lisse et moins coriace que celle de ses homologues rondes, et son goût de noisette.
  • courge du Siam (Cucurbita ficifolia). De couleur blanche, sa chair est très fibreuse et dure, et son goût astringent et sucré. Elles sont utilisées pour les confitures et confiseries et comme décorations.
  • ayote (Cucurbita argyrosperma/Cucurbita mixta) ou courge américaine, connue comme courge du Mexique, elle est peu connue en Europe.

Différentes courges et potirons posés sur un parquet et bois avec des feuilles d'automne

Mais les plus connues sont les variétés des trois grandes familles de Cucurbita PepoCucurbita Maxima et Cucurbita Moschata.

Les sous-variétés les plus connues de Cucurbita Pepo sont :

  • Courge Delica, sphérique, petite et aplatie, de couleur vert foncé avec des rayures vert clair, sa chair est jaune, sucrée, fondante, au léger goût de châtaigne. Elle est idéale au four, comme dessert et pour préparer des gnocchis, risotto, des soupes et veloutés. Précoce, elle est disponible bien avant la fin de l’été.
  • Courge Patidou, appelée aussi Sweet Dumpling, est une variété coureuse à la chair orangée, très fine et ferme, au goût sucrée avec des saveurs de châtaigne ou de noisette.
  • Courge Pâtisson. Chair blanche et tendre. Elle est agréable crue en salade, frite, farcie et en ratatouille.

Les sous-variétés les plus connues de Cucurbita Maxima sont :

  • Courge Potimarron. Il est orange vif, a la chair tendre et a un goût de noisette. Sa peau est fine et il ne faut pas l’éplucher avant la cuisson.
  • Potiron. Il est rond, orange et aux côtes marquées et peau épaisse, qu’il faut retirer la peau avant la cuisson. Sa chair est orange foncé et tendre.

Les sous-variétés de Cucurbita Moschata sont :

  • Courge Butternut est très populaire aux États-Unis et dans les pays anglo-saxons, et l’est également en France depuis quelques années. Il a une couleur beige-brun typique et une surface lisse. Il a un arrière-goût de noix et de beurre noisette. Il peut être utilisé pour les soupes, les crèmes et les purées ainsi que pour la préparation de desserts et de confitures, mais aussi de risottos.
  • Courge Musquée de Provence se distingue par sa peau verte à orange et sa forme divisée en segments réguliers. Sa chair orangée a une saveur sucrée et juteuse. Elle a un goût fruitée, plus prononcé que celle des autres potirons. Elle est à son avantage dans les salades, les soupes et les gâteaux.

Quelle est la différence entre potiron et potimarron ?

Ce sont deux sous-variétés de la même espèce. Il sont donc très proches. Le mot potiron au XVIème siècle indiquait un gros champignon. Aujourd’hui il désigne de façon générale tous types de courges.

Mais, potiron et potimarron sont :



  • potiron (Cucurbita Maxima) : appelé aussi courge ou grosse courge, il a une couleur orange vif, et une forme ronde. Sa chair est sucrée.
  • potimarron (Cucurbita Maxima) : à l’extérieur il a une forme de poire d’un orange-rouge ou bronze. Il est plus petit. Sa chair a une consistance ferme et farineuse, de couleur orange, et un goût de marrons. Sa peau n’est pas trop épaisse et il n’est pas nécessaire de le peler avant de l’utiliser. Ainsi appelé potiron d’Hokkaido ou courge de Chine.

Quelle est la différence entre potiron et citrouille ?

Ce sont des sous-variétés bien différentes, à commencer par l’espèce  :

  • citrouille (Cucurbita Pepo) : à l’extérieur elle est ronde et orangée, elle a un pédoncule dur et fibreux avec des côtes anguleuses. Sa chair est filandreuse et son goût sucré. Elle « s’utilise » pour Halloween.
  • potiron (Cucurbita Maxima) : plus ou moins aplati, à l’extérieur il a une peau jaune à rouge-orangé qui tire vers le vert foncé. Il a un pédoncule cylindrique, tendre et spongieux. Sa chair est peu filandreuse et son goût est fin et sucré.

Le potiron jaune : les deux les plus connus

Il y a une sous-variété à la chair jaune, qui s’appelle Table Gold, une variété de Cucurbita pepo en forme de gland et de 10 côtes longitudinales.

Il a un goût très délicat : il est plutôt recommandé à des fins décoratives. C’est donc une citrouille d’Halloween à sculpter avec plaisir.

Il existe également la Courge-spaghetti, d’un jaune pâle avec de longues fibres longitudinales ressemblant à des spaghettis. Il s’agit d’une sous-variété de Cucurbita pepo qui a été sélectionnée au Japon et qui est maintenant répandue aux États-Unis.

Elle se mange comme une assiette de spaghetti, après cuisson. Le potiron entier est plongé dans l’eau bouillante ou cuit au four pendant 40 minutes (dès que la surface devient croustillante et dorée, il est cuit).

Coupez-le en deux. Retirez les graines à la cuillère et griffez sa chair à l’aide d’une fourchette. Assaisonnez et mangez, soit dans le plat, soit directement dans le potiron.

Quelles sont les propriétés nutritionnelles du potiron ?

Pour 100 g de légume cuit, voici les propriétés nutritionnelles retrouvées :

  • Calories : 25.9 kcal.
  • Protéines : 0.81 mg.
  • Glucides : 4.5 g.
  • Lipides : 0.07 g.

Il est également riche en vitamines :

  • Vitamines E : 0.24 mg
  • 0.84 mg. de Vitamines C
  • Vitamines B9 : < 5 mg

Et nutriments :

  • Potassium : 230 mg
  • Calcium : 13 mg
  • Magnésium : 6.9 mg
  • Bêta-Carotène : 6020 µg
  • Fer : 0.18 mg

Quels sont les bienfaits du potiron sur la santé ?

C’est un légume aux multiples vertus sur la santé. En effet, sa chair est riche en fibres qui favorisent le bon fonctionnement des intestins.

La présence de mannitol accentue quant à elle, le pouvoir des fibres, ce qui induit une action laxative et limite ainsi les risques de constipation. Grâce à sa forte teneur en provitamine A, il aiderait également à limiter l’apparition de certains cancers (poumons, intestins…).

Le bêta-carotène présent dans ce légume aurait aussi un pouvoir antioxydant. Ce dernier aiderait à améliorer les fonctions du système immunitaire.

potiron coupé en deux avec ail , romarin et thym
Courge butternut

Elle aurait aussi la capacité de diminuer le taux de glycémie dans le sang.

Enfin, la vitamine A contenue dans le potiron participerait à la croissance des os et des dents. Elle protégerait aussi le corps contre les infections et favoriserait la vision dans l’obscurité.

Quelles sont les contre-indications à la consommation du potiron ?

Actuellement, le nombre d’allergies lié aux aliments de la famille des cucurbitacées est minime.

En revanche, si une personne est allergique à la fois à la citrouille, au concombre, à la courgette ou au melon d’eau, alors elle aura de très fortes chances d’être aussi allergique aux trois autres aliments.

Comment cultiver le potiron ?

Il est relativement facile d’obtenir des citrouilles de plus de 50 kg en taillant les pousses et en ne laissant qu’un seul fruit par plante, mais aussi en assurant une bonne irrigation et en laissant beaucoup d’espace pour la croissance.

La plantation du potiron

Les potirons se cultivent à partir du mois d’avril et les graines sont à planter dans des godets avec du terreau semi.

Au début, il est important de placer vos graines dans un lieu chaud et de les arroser régulièrement. Au bout d’une semaine, les premières commenceront à lever.

Repiquez en pleine terre quand le temps commence à se réchauffer. Elles seront parfaites à l’automne.

Champs de potirons d'Halloween

Il est important de ramasser vos potirons une fois mûrs. Pour cela, leur couleur doit être vive, leurs feuilles doivent être jaunes et leurs tiges desséchées. Les légumes doivent être cueillis avec délicatesse.

Un lavage à l’eau prolonge la vie de la citrouille. Si les températures le permettent (au-dessus de 0°), vous pouvez laisser vos potirons en extérieur. En revanche, si les températures baissent, il est important de placer vos légumes dans une zone hors gel.

Quand récolter les potirons et potimarrons ?

Les courges doivent être récoltées à maturité. Selon les variétés, elles mûrissent 2 à 4 mois après l’apparition du fruit.

Selon les variétés et le climat, les premières poussent au potager en août, les dernières en fin d’automne, avant les premières gelées. Si elles ne sont pas encore mûres il est important de les déposer à l’abri avant d’être consommées.

Courges, potirons et potimarrons sont donc des légumes récoltés au fil des mois d’automne.

Comment peut-on manger le potiron ?

Il est l’un des aliments les plus populaires de l’automne. C’est un légume polyvalent en cuisine, il est sucré mais se prête aussi bien aux plats salés, et dans certains cas, il est très rapide à préparer.

Très souvent, nous préférons l’acheter déjà pelé et coupé, bien que l’acheter entier soit plus économique, par peur de perdre du temps à l’éplucher. Cependant si vous passez la courge 20 minutes au four cela devient très simple d’en retirer la peau.

Pour la manger facilement, il faut la faire cuire au four. Elle est parfaite avec un filet d’huile et des herbes.

Si vous aimez les saveurs fortes, rappelez-vous que l’amaretto et le fromage type roquefort sont deux combinaisons intéressantes avec le potiron. Essayez aussi la truffe, idéale en risotto ou en purée. Pour un dessert, les épices telles que la noix de muscade et la cannelle font un tabac.

Recettes avec le potiron

Découvrez nos recettes savoureuses pour cuisiner le potiron.

Purée de potiron

Plus légère et moins calorique qu’une purée classique à la pomme de terre, mais tout aussi savoureuse, crémeuse et rassasiante. La purée de potiron est parfaite avec les plats de viande, les rôtis, le poulet, les œufs, mais aussi pour les végétariens.




  • 1 kg de potiron (entier avec la peau)
  • 2 cuillères à soupe de parmesan ou gruyère hachés
  • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre (ou de romarin frais à hacher)

Préparation. Lavez le potiron, coupez-le en tranches et faites-le cuire au four pendant 15-20 minutes à 180° sans l’assaisonner. Pelez-le et réduisez-le en purée avec un presse-purée.

Vous pouvez également faire cuire le potiron coupé en deux avec sa peau. Retirez les graines avec une cuillère et placez-la à l’envers sur une plaque de cuisson. Mettez au four et faites-le cuire pendant 20 minutes à 200°. Retirez-le quand les dents d’une fourchette percent sans résistance la peau du potiron.

Selon le type de citrouille que vous avez choisi, il peut être plus ou moins juteux. La purée doit être sèche, donc si vous voyez de l’eau sortir lorsque vous écrasez la purée, retirez-la.

Purée de potiron dans un bol avec des graines de povre dans une cuillère en bois et des courges en arrière plan
Purée de potiron

Mettez la purée dans une casserole avec le fromage, du sel, la cannelle ou le romarin coupé. Placez sur un feu doux et ajoutez le lait petit à petit, en remuant. N’ajoutez pas tout en même temps, pour éviter de tout liquéfier. Il est possible que votre purée absorbe très peu du lait, de même que si elle est très sèche, elle peut en absorber beaucoup.

Remuez pendant quelques minutes jusqu’à ce que le mélange soit souple, ferme et crémeux. Enfin, ajoutez 1 cuillère de beurre si vous voulait, toujours en remuant.

Potiron au four

Pour le potiron au four :

  • 1 citrouille ou potiron
  • du romarin frais ou thym
  • 2 cuillères d’huile d’olive vierge-extra 
  • sel
  • poivre

Préparation. Coupez le légume en tranches ou en morceaux et placez-les dans un plat à four, vous pouvez décider de garder ou d’enlever la peau. Assaisonnez avec un peu d’huile et une pincée de sel, et ajoutez les herbes cisaillées.

Placez dans le four et faites cuire à 200° pendant 20-30 minutes. Le potiron est prêt lorsque, à l’aide d’une fourchette, il est tendre à l’intérieur et croustillant à la surface.




Tranches de potiron posées sur une plaque de four et saupoudrées de feuilles de laurier et de thym
Potiron au four

Recette de soupe au potiron

La soupe est un plat idéal pour les soirs d’hiver.

  • 1 citrouille musquée (compter 800 gr environ de chair crue épluchée)
  • 50 ml d’huile d’olive vierge-extra 
  • 800 ml de bouillon de légumes
  • 100 ml de crème fraîche
  • romarin frais
  • 2 échalotes
  • cannelle
  • noix de muscade
  • sel
  • poivre

Préparation. Laver les échalotes, puis les hacher grossièrement et les faire revenir pendant 10 minutes à feu très doux avec l’huile dans une grande casserole.

Pendant ce temps, coupez le potiron en petits cubes de taille plus ou moins égale, ajoutez les échalotes et faites-le cuire pendant quelques minutes, en ajoutant le romarin. Dès que le potiron a pris du goût, ajoutez le bouillon jusqu’à ce qu’il recouvre tout et faites cuire à feu doux dans une casserole recouverte d’un couvercle jusqu’à ce que le potiron soit tendre. Cela prendra environ 20 minutes, selon la taille des cubes.

Bol de soupe de potiron avec feuilles vertes et graines de courge
Soupe de potiron

Lorsque le potiron est cuit, mettez de côté quelques louches du liquide de cuisson, ajoutez la crème et les épices et poursuivez la cuisson pendant quelques minutes. Éteignez le feu et, à l’aide d’un mixeur plongeant, mixez les ingrédients pendant quelques minutes jusqu’à obtenir une crème lisse et veloutée. Vous pouvez décider d’ajouter ou non le liquide de cuisson conservé de côté, en fonction de la densité que vous souhaitez donner à la soupe. Si vous l’ajoutez, mixez à nouveau la soupe pendant une minute et ajoutez du sel si nécessaire.

Votre soupe de potiron est prête ! Servir bien chaud et accompagné de croûtons de pain grillés.

Tartinade à la courge butternut et pignons de pins

Pour préparer cette recette, voici les ingrédients dont vous avez besoin :

  • 1/2 courge butternut
  • 100 g de pignon de pin
  • 30 ml d’huile d’olive
  • 100 g de haricots blancs
  • 30 ml d’huile de colza
  • 15 ml de jus de citron
  • 100 g de pois chiches
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 30 ml d’eau
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 15 à 20 dattes (sans noyau)
  • 1 cuillère à soupe de coriandre ciselée
  • 1/2 cuillère à café de curcuma
  • Herbes séchées
  • 1 cuillère à café de piments doux

Préparation. Videz la courge de ses pépins, badigeonnez-la d’huile d’olive, d’ail en poudre, d’herbes séchées et de poivre. Placez-la au four et faites-la rôtir à 200°C pendant 50 minutes.




Pendant ce temps, mixez vos pois chiches, dattes dénoyautées, huile d’olive, huile de colza, eau, coriandre, épices, jus de citron et sel.

Dans le plat contenant la courge, ajoutez les pignons de pin puis remettez au four à 200° pendant 10 minutes.
Laissez refroidir la courge et épluchez-la. Mixez sa chair et la moitié des pignons de pin avec la purée de pois chiches préalablement réalisée. Versez le tout dans un bol et incorporez le reste des pignons de pin, puis salez à votre convenance. Mélangez et servez.

Cheese-cake au potiron

Voici les ingrédients nécessaires à cette recette :

  • 70 gr de beurre
  • 200 gr de Spéculoos
  • 50 gr de sucre
  • 400 gr de fromage Philadelphia Nature
  • 400 gr de purée de potiron
  • 100 gr de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille liquide
  • 3 œufs
  • 50 gr de chocolat

Préparation. Préchauffez votre four à 150°. Dans un saladier, réduisez vos Spéculoos en poudre et puis faites fondre le beurre aux micro-ondes. Versez le beurre fondu dans le saladier à Spéculoos et ajoutez le sucre. Pétrissez.

potiron
Dans un moule, abaissez la pâte à biscuit avec un verre. Mettez au frais pendant 15 minutes. Dans un saladier, mélangez le fromage Philadelphia Nature et la purée de potiron. Incorporez le sucre et l’extrait de vanille. Mélangez, puis ajoutez les œufs. Brassez jusqu’à obtenir une texture lisse et homogène.

Versez cette préparation sur la pâte à biscuit mise au réfrigérateur. Mettez au four pendant 1 heure à 150°C. Démoulez votre cheese-cake et réservez au frais pendant 12 heures.

Pour la décoration, faites fondre le chocolat et avec une poche à douille créez la décoration souhaitée. Laissez durcir.

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page