Alimentationfeatured

Le poivre rouge : tous les secrets de ce poivre arrivé à maturité

Découvrez tous les secrets et les propriétés du poivre rouge, qui a aussi de nombreux bienfaits pour la santé.

Variétés et origines

Très utilisé en cuisine, il est également un aliment aux multiples vertus sur la santé, à condition de le consommer avec modération.

De plus, le poivre a toujours été utilisé en phytothérapie depuis l’antiquité. En fait, il est utile comme expectorant et anti-inflammatoire. Il favorise la digestion, possède des propriétés antiseptiques et diurétiques, ainsi que des caractéristiques aphrodisiaques douces.

La saveur piquante est donnée par la présence, tant dans la graine que dans l’emballage du fruit, de la pipérine, mais en plus de la pipérine contient aussi le pinène et le limonène, qui lui donnent ses propriétés aromatiques.

A la différence des autres poivres, le poivre rouge est récolté à pleine maturité.

Une fois cueilli, il est passé sous l’eau chaude, puis séché au soleil.

Que ce soit le poivre noir, vert, jaune ou rouge, il s’agit en réalité du même fruit. Parmi les poivres rouges les plus connus, il y a le Kampot et le Pondichéry.

Poivre rouge : ses étonnants bienfaits sur la santé

Si le poivre rouge est idéal pour relever des plats, cet aliment est également reconnu pour ses vertus thérapeutiques. En effet, cette épice a le pouvoir de soulager les douleurs liées aux rhumatismes, mais pas seulement.

Elle aide aussi à lutter contre la dépression, le stress et l’anxiété, car elle stimule la production d’endorphines.

Coupelle de poivre rouge
Coupelle de poivre rouge

Le poivre rouge a aussi des vertus anti-inflammatoires et microbiennes. Il a également des propriétés stimulantes et antiseptiques. Ce poivre aide aussi à protéger le foie grâce à son caractère hépatoprotecteur.
Son action orexigène favorise la digestion et stimule l’appétit. La consommation de poivre rouge est donc conseillée en cas de nausées ou de constipation.



Propriétés nutritionnelles

Pour 100 g de poivre, il y a :

  • Protéines : 10.95 g.
  • Lipides : 3.26 g.
  • Glucides : 64.81 g.
  • Fibres : 26.5 g.
  • Calories : 255 kcal.

Les contre-indications de ce poivre

Comme tous les autres types de poivres, le poivre rouge est déconseillé dans certains cas. En effet, en cas de trop forte consommation, cet aliment peut causer des troubles de la digestion, mais aussi des douleurs et des brûlures à l’intestin.

Poivre rouge : une épice idéale pour agrémenter des plats salés et sucrés

Le poivre rouge a une forme plus ronde que le poivre noir. Il a également un goût de fruit confit très appréciable. De ce fait, cet aliment s’accommode très bien avec des plats salés et des desserts.

Avec toutes les viandes blanches, le poivre rouge se lie très bien. Il est aussi idéal pour apporter un goût supplémentaire à certains desserts comme la glace à la vanille ou encore les tartes aux pommes.

En général, le poivron rouge ne peut libérer le maximum de son arôme qu’après avoir été pulvérisé : c’est pourquoi il est généralement servi sur la table avec un moulin à poivre, pour le saupoudrer sur les plats en ce moment.

Le poivre de Kampot

Il est une variété qui apporte quant à elle une petite touche sucrée et épicée aux mets. Il possède un goût de citron qui se marie très bien avec les viandes plutôt fortes en bouche telles que le gibier ou le faisan. Avec les desserts à base de vanille, caramel ou encore de miel, cette variété de poivre est recommandée.

Le poivre de Pondichéry

C’est quant à lui intense et laisse un goût piquant en bouche. Ce poivre s’accommode avec de multiples plats cuisinés.

Le poivre rouge de Kampot
Le poivre de Kampot

Des idées recettes

Voici quelques recettes de cuisine à base de cette épice.

Morue grillée à la plancha

Pour ce plat, vous avez besoin de :

  • 400 g de morue dessalée.
  • 4 gousses d’ail.
  • 1 oignon doux.
  • Du persil.
  • 30 cl d’huile d’olive (1/2 verre).
  • Du poivre rouge doux.
  • Du sel et du poivre.

Préparation. Dans un premier temps, hachez l’ail, le persil et l’oignon (sans les mixer). Dans un saladier, ajoutez le poivre rouge doux, l’huile d’olive, le poivre et le sel. Mélangez le tout.

Disposez dans un plat, la morue (côté peau) et badigeonnez-la avec la préparation réalisée au préalable. Ne versez pas tout votre mélange poivre rouge/huile d’olive/sel/poivre et gardez-en de côté pour la suite. Mettez au frigo votre morue.

Le lendemain, goûtez pour vérifier et rectifier l’assaisonnement si besoin. Mettez à chauffer la plancha et faites chauffer la morue côté peau. Au bout de 5 minutes, retournez votre poisson et badigeonnez le deuxième côté avec le reste de votre préparation durant la cuisson.

Servez votre poisson avec des pommes de terre cuites au four et dans du papier aluminium.

Salade de blettes, betteraves rouges et œufs durs

Les ingrédients nécessaires à cette recette sont :

Pour la salade :

  • 500 g de blettes cuites à la vapeur.
  • 300 à 400 g de betteraves rouges cuites et coupées en dés.
  • 4 œufs durs.

Pour la vinaigrette :

  • 1 cuillère à café de moutarde forte.
  • 1 cuillère à café de cumin.
  • 1/2 cuillère à soupe de vinaigre de vin.
  • 4 cuillères à soupe d’huile de noisette ou d’olive.
  • Du poivre rouge.
  • Du sel.

Préparation. Dans un saladier, faites la vinaigrette. Incorporez les ingrédients au fur et à mesure et mélangez bien.

  • Pour la salade, commencez par éplucher les œufs durs.
  • Coupez-les ensuite en quatre dans le sens de la longueur.
  • Dans le saladier où vous avez préparé votre sauce, ajoutez les blettes cuites, les betteraves rouges et les œufs durs.
  • Une fois les ingrédients incorporés, parsemez de cumin et mélangez le tout.

Mettez votre salade au réfrigérateur 30 minutes avant de la déguster.

Où puis-je le trouver en vente ?

Vous pouvez trouver cette variété de poivre dans les meilleures épiceries.

Sur Amazon vous trouverez de nombreuses offres de différentes qualités comme par exemple celle de Kampot ou celle de Madagascar.

Autres conseils

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer