featuredMaison & Jardin

Les avantages et les limites du poêle à pellet

Depuis quelques années, se chauffer avec un poêle à pellet est une pratique qui se répand dans les foyers. Selon certaines études, il permettrait de diviser ses factures de chauffage par deux, et ce pour un investissement abordable.

Poêle à pellet : des atouts économiques et écologiques

Sachant que le bois est l’énergie la moins chère du marché, le poêle à pellets ou granulés semble être une solution de chauffage économe, pratique et performante. Les pellets sont en effet un combustible de forme cylindrique issus de la transformation du bois. Ces granulés sont produits par affinage, séchage et compactage de sciure de bois et de copeaux.

Les avantages et les limites du poêle à pellet
Les avantages et les limites du poêle à pellet
  • Le poêle à pellets a l’avantage de valoriser les déchets de la filière bois et de permettre une alimentation automatique, contrairement au poêle à bois classique.
  • De constitution homogène et au faible taux d’humidité, le poêle à pellets améliore la combustion, produit plus d’énergie et réduit les quantités de cendres, de suies et autres déchets.
  • Les pellets sont aussi beaucoup plus faciles à transporter et à stocker que les traditionnelles bûches de bois.

Sur le papier, le poêle à pellets a la cote mais sur le terrain, les choses peuvent se compliquer si on se précipite sur le premier poêle venu.

Se poser les bonnes questions avant d’investir dans un poêle à pellet

Il n’y a pas de secret, pour bénéficier d’un équipement de bonne qualité, il faut mettre le prix et privilégier les marques canadiennes par exemple, qui disposent d’une longue expérience dans le domaine.

Il faut également se méfier des revendeurs, non spécialistes, qui profitent de la tendance.

Il faut également faire attention à la consommation en granulés du poêle, qui est souvent plus importante que prévue, notamment les hivers particulièrement froids. La consommation du poêle est trop souvent sous-estimée par les vendeurs, il est donc conseiller de prévoir un budget plus large que trop juste pour éviter de se geler en fin d’hiver.

Simple à installer puisqu’il ne nécessite pas de raccordement au chauffage central existant, le poêle à pellet nécessite tout de même une évacuation. Comme tout appareil à combustion, il est indispensable d’extraire les fumées. Même si certains revendeurs n’en font pas une obligation, il est fortement conseillé de disposer d’une cheminée afin d’évacuer convenablement la fumée.

Vous l’avez compris, l’achat d’un poêle à pellet ne se fait pas sur un coup de tête, seuls ceux qui auront bien réfléchi à son utilisation apprécieront ses bénéficies.

La rédaction de Toutvert vous conseille également :

Clara

Née à Paris en 1984, Clara est revenue vivre en Savoie à l’âge de 10 ans, sa région familiale. Après des études de communication dans le « tourisme et sports de plein air », puis une année de stage dans une maison d’édition de magazines, Clara a pu se former aux métiers du journaliste. Spécialisée dans les secteurs du tourisme, de la montagne et des sports outdoor, elle devient rédactrice freelance en 2010. Passionnée de montagne et de nature, elle réalise l’un de ses rêves en s’installant dans un petit village de montagne où elle profite du calme, de la nature préservée et du rythme « ralenti », propice à la marche, à la méditation et au yoga, qu’elle pratique régulièrement. Sensible à la préservation de l’environnement, elle agit tous les jours pour minimiser son impact : recyclage, compostage, covoiturage, vélo, alimentation saine et locale, jardinage, consommation raisonnée… c’est pourquoi écrire pour Toutvert est un réel plaisir !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer