Actualité

POC21: un eco-village expérimental open-source dans les Yvelines !

Le projet POC21, en référence à la COP 21 qui se tiendra à Paris fin 2015 sur le changement climatique, veut ériger en à peine un mois, un village sur le modèle de la transition énergétique.

Le POC21 est porté par Benjamin Tincq, entrepreneur et chercheur impliqué dans de nombreux projets de consommation collaborative. Son objectif est de rassembler du 15 aout au 20 septembre des makers (littéralement « ceux qui font », qui créent et inventent) dans les fablabs (« laboratoires de fabrication », c’est-à-dire des lieux ouverts où divers outils sont rassemblés).

A LIRE : Consommation : comment changer de vie ?

Les participants qui seront aussi épaulés par des professionnels, sont sélectionnés sur dossier en fonction de leur projet. En tout 12 projets seront retenus dans différents domaines comme l’alimentation, la mobilité ou l’économie circulaire. Ces makers se réuniront alors pendant plus d’un mois dans les Yvelines à la fin de l’été pour donner libre cours à leur imagination, stimuler leur créativité et donner naissances à des projets alternatifs prometteurs.

Le POC21 fonctionne sur le modèle de l’open source et à l’issu de ce mois, les résultats seront exposés et partagés avec le grand public. D’abord en marge de la COP21, mais aussi par des associations et enfin un catalogue sera mis en place pour que ces projets soient largement accessibles.

INTÉRESSANT : Quand l’art dénonce le changement climatique

Benjamin Tincq confie que le POC21 s’inscrit dans une démarche positive pour redonner confiance en les capacités de chacun à créer et trouver des solutions, loin des lourdeurs politiques. Il explique qu’il cherche à « démontrer que ces solutions peuvent passer du concept à la preuve et fonctionner. »

Il espère aussi que les collectivités, entreprises, écoles et le grand public en général s’empareront de ces initiatives pour les développer et aller de l’avant !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer