Maison & Jardin

Plantes succulentes : des plantes faciles pour décorer votre intérieur

Très tendance en décoration d’intérieur, les plantes succulentes surprennent par leur multitude de formes, de tailles et de couleurs. Elles sont d’autant plus appréciées qu’elles ne nécessitent pas beaucoup d’entretien. Découvrez dans cet article les secrets des plantes succulentes !

Que sont les plantes succulentes ?

Les plantes succulentes, également appelées plantes grasses ou malacophytes, sont originaires du pourtour de la Méditerranée, de l’Afrique et de l’Amérique. Leur nom vient du fait que leurs tissus sont remplis d’un liquide organique appelé « suc ».
Ces plantes sont définies par leurs tissus charnus qui sont riches en eau. Le fait qu’elles puissent stocker de l’eau dans leurs racines, leurs tiges ou leurs feuilles leur permet de s’adapter à des climats arides.
Le saviez-vous ? Le terme « xérophyte » caractérise des plantes qui se développent dans un milieu aride. Afin de s’adapter à leur environnement, elles ont développé des caractéristiques spéciales : feuilles grasses, racines tonneaux, tiges épaissies.
Les plantes succulentes désignent plus précisément des plantes grasses sans épine. Cela étant, les Cactées font partie de cette famille de plantes.
En France, ces plantes vont essentiellement être cultivées en intérieur puisqu’elles sont habituées à des climats chauds. Elles sont idéales pour décorer votre intérieur de façon très créative !
Idée déco : vous pouvez planter les plantes succulentes dans des contenants atypiques étant donné leur faible besoin en eau. Optez par exemple pour un terrarium, un bocal ou même une boîte à thé !
Les plantes succulentes sur le devant de la scène
Les plantes succulentes sur le devant de la scène

Quelques exemples de plantes succulentes

Il existe un grand nombre de plantes succulentes. Celles-ci sont de toutes de formes, de tailles et de couleurs différentes. En voici une liste non exhaustive :
  • Echeveria Pearl Von Nurnberg : plante bleutée et teintée de rouge en forme de rosette d’environ 30 cm de diamètre.
  • Crassula ovata Hummel’s Sunset : plante jaune rouge qui prend la forme d’un petit arbuste.
  • Graptopetalum paraguayense ou plante de porcelaine : plante bleu pâle ou rose pâle en forme de rosette. Elle est surnommée « plante de porcelaine » car ses feuilles se détachent très aisément.
  • Aeonium Ballerina : petite plante rampante (une vingtaine de centimètres de haut) au feuillage velu de couleur vert pâle parsemé de blanc. Cette plante est parfaite comme couvre sol !
  • Adromischus maculatus : plante de couleur verte parsemée de brun au feuillage compact, large et plat. Son aspect ressemble à un coussin de cristaux.

 

Comment entretenir des plantes succulentes ?

Étant donné que les plantes succulentes se développent très bien dans des milieux arides, elles n’ont besoin que de très peu d’arrosage et de soins.

En automne, un apport en eau une fois par mois est suffisant. En hiver, il ne faut plus du tout arroser les plantes succulentes. Lorsque les températures remontent au printemps, vous pouvez de nouveaux arroser vos plants. Lors des grosses chaleurs estivales, il faut placer les plantes un peu à l’ombre. Le reste de l’année, ces plantes ont besoin de beaucoup de lumière !

 

Les plantes succulentes sur le devant de la scène
Les plantes succulentes sur le devant de la scène

 

Comment multiplier les plantes succulentes ?

Les plantes succulentes sont très faciles à multiplier par bouturage. Il vous suffit pour cela de couper une tige ou une feuille et de la laisser cicatriser à l’abri de la lumière directe du soleil.

Après quelques semaines, des bourgeons se formeront au niveau de la cicatrice. On verra d’abord apparaître des racines puis des petites feuilles. Une fois que les racines mesurent au moins 1 cm, il est temps de rempoter et d’arroser.

 

Pour en savoir plus

Cet article vous a intéressé ? La rédaction de ToutVert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer