Maison & Jardin

Les plantes potagères : comment faire pousser vos légumes

Comme leur nom l’indique, les plantes potagères sont destinées à un usage culinaire.

Grâce aux plantes potagères, vous pouvez donc profiter de légumes sains et bons à la santé ! Mais quelles sont les grandes familles de plantes potagères ? Quelle plante s’allie avec quelle autre ? Voici toutes les informations essentielles sur ces plantes indispensables.

Mais qu’est ce qu’on entend par plantes potagères ?

Ce sont des plantes, généralement herbacées, utilisées dans l’alimentation humaine et dont la production relève du maraîchage ou du jardin potager.

Issues du jardin potager, ces plantes correspondent aux légumes, fines herbes, à certaines plantes à fruits et à l’ensemble des plantes dites condimentaires.

Les plantes potagères incluent les légumes, certaines plantes à fruits (melons, pastèques, fruits rouges), les fines herbes et les plantes condimentaires.

Voici les 8 mots de base à connaitre avant de vous lancer dans la culture des légumes les plus courants au potager :

  • Annuelle : plante que l’on sème (ou que l’on plante), qui pousse et qui meure au cours de la même année, voire en une seule saison (la plupart des plantes potagères, beaucoup de fleurs).
  • Bisannuelle : plante que l’on sème une année et qui se développe, fleurit, puis meure l’année suivante (chou de printemps, pensée, monnaie-du-pape).
  • Vivace : plante herbacée qui vit plusieurs années (artichaut, fraisier, menthe, œillet mignardise).
  • Ligneux : végétal qui possède une tige dure, composée de bois (arbres et les arbustes)
  • Herbacée : se dit d’une plante aux tissus verts et tendres, par opposition à une plante ligneuse.
  • Espèce : classification de base du monde vivant. Par exemple, Solanum tuberosum est l’espèce « pomme de terre».
  • Variété : sous-classification au sein d’une espèce végétale cultivée. Par exemple, ‘Charlotte’ est une variété de l’espèce pomme de terre. Une variété possède en propre une série de caractères et peut se reproduire à l’identique, par voie végétative ou par voie sexuée.
  • Cycle d’une plante : plante se reproduisant par voie sexuée, en général à l’intérieur d’une même espèce : graine, germination, plantule, développement, floraison, fructification, organes de réserve (bulbes, tubercules) ; plante se reproduisant par voie végétative : bulbe, tubercule, bouture.

Plantes potagères : les grandes familles

Les plantes potagères représentent une majorité de légumes et de plantes aromatiques cultivées dans les jardins potagers. Aujourd’hui, on distingue plusieurs familles de plantes potagères dont quatre qui regroupent un grand nombre de légumes :

  • Fabaceae
  • Solanaceae
  • Brassicaceae
  • cucurbitaceae

Trois familles jouent quant à elles regroupent la grande majorité des herbes aromatiques :

  • Apiaceae
  • Lamiaceae 
  • Liliaceae

A cette liste, d’autres familles peuvent aussi être ajoutées. Voici un petit aperçu sur toutes les catégories de plantes potagères.

Les familles regroupant les légumes secs

Les Fabaceae peuvent être des plantes herbacées, des arbres, arbustes ou des lianes. Dans cette première catégorie, on peut retrouver de nombreux légumes secs comme le pois chiche, la fève, le haricot, la lentille, le soja ou encore le petit pois.



Plante potagère : la fève
Plante potagère : la fève

Les familles regroupant les légumes

Les familles de plantes potagères regroupent notamment les légumes, elles sont très nombreuses. Voici un petit tour d’horizon sur ces dernières et sur les légumes correspondants :

  • Amaranthacées : betterave et amarante.
  • Apiacées : carotte, fenouil, panais, céleri-rave.
  • Astéracées : artichaut, chicorée, cardon, cresson, endive, laitue, pissenlit, salsifis, scorsonère, topinambour et tournesol.
  • Aizoaceae : tétragone.
  • Basellacées : baselle.
  • Brassicacées (ou crucifères) : brocoli, cresson de fontaine, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, chou-rave, chou kale, navet, radis, rapini et rutabaga.
  • Chénopodiacées : arroche, épinard, blette, quinoa.
  • Convolvulacées : patate douce.
  • Cucurbitacées : chayotte, citrouille, concombre, courge, courgette, pâtisson, potimarron, potiron.
  • Lamiacées : crosne du Japon.
  • Amaryllidacées : ciboule, ciboulette, oignon et poireau.
  • Asparagacées : asperge.
  • Poacées : blé, orge, seigle, maïs doux, pousses de bambou et sorgho.
  • Portulacacées : claytone de Cuba et pourpier.
  • Solanacées : aubergine, piment, poivron, pomme de terre et tomate.
  • Valérianacées : mâche.

Les familles regroupant les herbes aromatiques 

Pour les herbes aromatiques, trois familles de plantes potagères sont importantes :

  • les Liliacées : ail et échalote.
  • les Apiaceae : aneth, angélique, céleri, cerfeuil, coriandre, fenouil, livèche, maceron et persil.
  • les Lamiaceae : basilic, carvi, hysope, marjolaine, mélisse, menthe, origan, romarin, sarriette, sauge et thym.
Plantes potagères importantes pour les plantes aromatiques
Plantes potagères importantes pour les plantes aromatiques

Les plantes potagères importantes pour les fruits

Les plantes potagères importantes pour les fruits sont :

Plantes potagères : la permaculture au potager

Pour avoir de beaux légumes, certaines conditions de plantation sont à respecter comme le climat ou encore le type de sol. Mais une bonne association de plantes potagères est également importante. Quoi qu’il en soit, il est essentiel de garder à l’esprit que chaque plante a besoin de suffisamment d’eau, d’espace et de lumière pour pousser dans les meilleures conditions.

Avant de découvrir les différentes associations de plantes potagères, sachez que plus il y a de variétés dans votre jardin, plus elles sont susceptibles de s’entre-aider. Aussi, pour bien marier les plantes entre elles, il est primordial de bien optimiser l’espace disponible et de respecter le temps de plantation de chaque légume.

La permaculture repose sur un grand principe : celui d’observer la nature et de vouloir faire pousser des légumes ou fruits en la respectant.

Comment bien planter ses plantes potagères selon une méthode permacole ? 

Pour bien planter vos plantes potagères, il est conseillé de semer sur un même rang des plantes qui poussent sur le court et long terme comme la carotte ou le radis. Pensez aussi à alterner les plantes au feuillage important avec celles aux racines dites complémentaires. Par exemple, entre deux variétés de salades, vous pouvez planter un chou qui leur fera de l’ombre.

Plantes compagnes : quelle plante potagère associer à quelle autre ? 

Car toutes les plantes potagères ne peuvent être semées ou plantées au hasard, voici quelques grands principes sur les associations possibles :

  • L’ail s’allie avec la carotte, la fraise et la tomate, mais n’aime pas le haricot, le chou et le petit pois.
  • L’asperge s’allie avec la tomate et le persil, mais n’aime pas l’oignon.
  • La betterave s’allie avec les choux, le céleri, la laitue et l’oignon, mais n’aime pas les haricots grimpants.
  • Le brocoli s’allie avec la fève, le céleri, la camomille, l’aneth, la menthe, la capucine, l’oignon, l’origan, la pomme de terre, la sauge et le romarin, mais n’aime pas la laitue, la fraise et la tomate.
  • Le chou de Bruxelles s’allie avec la fève, le céleri, l’hysope, l’aneth, la menthe, la capucine, la pomme de terre, la sauge et le romarin, mais n’aime pas la fraise.
  • Le chou s’allie avec la fève, la betterave, le céleri, la camomille, l’aneth, la menthe, l’hysope, la capucine, l’oignon, l’origan, la pomme de terre, la sauge et le romarin, mais n’aime pas la fraise et la tomate.
  • La carotte s’allie avec la fève, l’échalote, le poireau, l’oignon, le petit pois, le radis, le romarin, la sauge et la tomate, mais n’aime pas l’aneth.
  • Le chou-fleur s’allie avec la fève, la betterave, le céleri, la camomille, l’aneth, la menthe, l’hysope, la capucine, l’oignon, l’origan, la pomme de terre, la sauge et le romarin, mais n’aime pas la fraise et la tomate.
  • Le céleri s’allie avec la fève, les choux, le poireau, l’oignon et la tomate, mais n’aime pas la laitue et le persil.
  • La citrouille s’allie avec la fève le maïs, la menthe, la capucine et le radis, mais n’aime pas la pomme de terre.
  • Le concombre s’allie avec la fève, le brocoli, le céleri, la laitue, le pois, le radis et la tomate, mais n’aime pas la sauge.
  • La courge s’allie avec la fève, le maïs, la menthe, la capucine et le radis, mais n’aime pas la pomme de terre.
  • L’épinard s’allie avec l’aubergine, le chou, le céleri, l’oignon, le pois et la fraise.
  • La fève et le haricot s’allient avec la betterave, la bourrache, les choux, la carotte, le chou-fleur, le maïs, l’œillet d’Inde, la courge, la fraise et la tomate, mais n’aiment pas la ciboulette, le fenouil, l’ail et le poireau.
  • La laitue s’allie avec la betterave, le chou, le trèfle, le pois, le radis et la fraise.
La laitue, une autre plante potagère
La laitue, une autre plante potagère
  • Le melon s’allie avec le maïs.
  • L’oignon s’allie avec la betterave, le chou, la carotte, la laitue, la pomme de terre, la fraise et la tomate, mais n’aime pas la fève, le haricot et le pois.
  • Le piment s’allie avec le basilic, la carotte, la marjolaine, l’oignon et l’origan, mais n’aime pas le fenouil.
  • Le poireau s’allie avec la carotte et le céleri, mais n’aime pas la betterave, le chou, la fève, le haricot et le brocoli.
  • Le pois s’allie avec l’asperge, l’aubergine, la carotte, le céleri, le concombre, la laitue, le radis, l’épinard, la tomate, le haricot et le navet.
  • La pomme de terre s’allie avec l’ail, le haricot, le pois, la fève, le chou, le maïs, la laitue, l’oignon, la pétunia, l’œillet d’Inde, le radis, le potiron et la courgette, mais n’aime pas la pomme, la citrouille et la tomate.
  • Le radis s’allie avec la fève, le chou, le chou-fleur, le concombre, la laitue, le pois, la courge et la tomate, mais n’aime pas l’hysope.
  • La tomate s’allie avec l’asperge, le basilic, la carotte, l’oignon, le persil, le pois, la sauge, le poireau et le radis, mais n’aime pas le fenouil, la pomme de terre et le chou.

Autres conseils

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer