Alimentation

Artichaut : un point sur ce légume souvent absent du jardin

On aime l’artichaut en cuisine pour ses feuilles et son cœur. Côté santé, il est reconnu pour ses apports en fibres, en minéraux, en vitamines et en antioxydants. Cette plante vivace, décorative et facile d’entretien, pourra vous donner de belles récoltes pendant au moins trois ans d’affilée. Alors pourquoi se priver ? Voici nos conseils pour planter des artichauts.

Si l’artichaut doit composer avec de nombreux concurrents pour se faire une place dans nos paniers, il a néanmoins des atouts majeurs à faire valoir pour nous convaincre.

Tel un jeu de séduction, il pousse celui qui le déguste à prendre son temps, à décortiquer avec délicatesse et progressivement chacune de ses feuilles pour en savourer l’intérieur à la fois raffiné et fin.

Artichaut : bienfaits pour notre santé

Il n’a pas seulement du goût, il est aussi rempli de bienfaits pour notre santé. De ce point de vue, on peut même dire qu’il est assez généreux. Il est d’ailleurs reconnu depuis longtemps pour ses vertus médicinales.

C’est en effet un allié minceur. Faible en calories avec seulement 64 kcal pour 120 grammes et riche en fibres, il est idéal pour celles et ceux qui souhaitent garder la ligne.

C’est également un drainant naturel et un aliment détox qui permet de libérer le corps de ses toxines. Il joue aussi un rôle protecteur majeur pour notre santé contre certaines maladies.

Il contient en effet de nombreuses vitamines  et sels minéraux essentiels à notre organisme :

  • vitamines du groupe B
  • vitamine C
  • provitamines A
  • vitamine E et vitamine K
  • sels minéraux et des oligo-éléments une bonne concentration (magnésium, fer, cuivre, phosphore, zinc, calcium, potassium)

Enfin, il possède un fort pouvoir antioxydant.

Or les antioxydants permettent de lutter contre le vieillissement cellulaire mais encore de diminuer le taux de cholestérol ou encore de prévenir les maladies cardio-vasculaires et même certains cancers.

Alors pourquoi se priver plus longtemps des qualités nutritives de l’artichaut ? Profitez dès à présent de cette plante potagère saine, aussi bonne au goût que bonne pour la santé.



Artichaut : cuisson

D’autant plus qu’il n’y a pas besoin d’être fin cuisinier pour pouvoir en manger. Cuit à la vapeur, en gratin, en salade, en purée, ou même utilisé en infusion… l’artichaut peut se consommer de différentes manières.

Bref, toutes les idées sont bonnes pour se faire plaisir mais avec modération tout de même afin de préserver notre entourage de potentiels troubles intestinaux (ballonnements, gaz…).

Artichaut et foie

 

Artichaut et diabète

 

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Artichaut : culture

Planter des artichauts se fait en mars-avril. A noter : l’artichaut épuise vite les ressources du sol. Il a donc besoin d’un sol riche mais également sain et bien drainé.

Les petits plants prendront de la place rapidement. Il est par conséquent nécessaire d’espacer les œilletons lors de la plantation d’au moins un mètre (dans tous les sens).

Si l’hiver ne s’annonce pas trop rude, il est tout à fait possible de commencer la plantation en octobre.

Que planter à côté des artichauts ?

L’artichaut est une plante gourmande en azote. Il va donc apprécier la présence de légumineuses qui ont la capacité de fixer l’azote dans le sol (exemple : pois, haricots, fèves).

Mis à part les salades, évitez de planter trop près des membres de la même famille que l’artichaut (exemple : topinambour, salsifis, poires de terre).

Planter des artichauts : nos réponses à vos questions
Planter des artichauts : nos réponses à vos questions

Entretien

L’artichaut est une plante facile à entretenir. Il faut simplement le tenir à l’écart d’un excès d’humidité. Cette plante est en effet très sensible à la pourriture. Il faut rabattre les plants en hiver (cf. ci-dessous). A l’arrivée du printemps, retirez la terre des plantes, désherbez et déposez du compost au niveaux des pieds.

Œilletonnage de l’artichaut

L’œilletonnage est une manière de multiplier l’artichaut. Il s’agit de prélever à la base d’un plant bien installé une pousse qui se développe en périphérie. Il faut couper des rejets avec de petites racines.

Débarrassez-vous ensuite de la pourriture éventuelle et coupez le bout des feuilles. Replantez directement les œilletons dans votre jardin ou dans des godets.

Quand rabattre les artichauts ?

Si vous souhaitez éviter que le gel n’endommage vos plants à l’approche de l’hiver, il est nécessaire de rabattre les tiges de vos artichauts au ras du sol.

Buttez ensuite les pieds avec de la terre (attention : il ne faut pas couvrir le cœur). Finalisez votre protection contre le gel avec un paillage.

Déplacer un pied d’artichaut ?

Il est tout à fait possible de déplacer un pied d’artichaut. Pour cela, il faut procéder de préférence en automne (ainsi la plante racinera durant l’hiver) et découper une large motte de terre autour du pied pour ne pas risquer d’abîmer les racines.

Artichat : saison de récolte

Dès la première année, vous pouvez récolter de mai à octobre, les fleurs de l’artichaut. Elles se consomment à l’état de boutons. Ce qui signifie qu’il faut récolter quand les écailles ne sont pas encore écartées.

Autrement dit, il faut faire la récolte avant que les fleurs ne soient visibles. Veillez à conserver une tige assez longue.

Planter des artichauts : nos réponses à vos questions
Planter des artichauts : nos réponses à vos questions

Artichaut : recettes

 

Artichaut vinaigrette

 

Artichaut à la romaine

 

Quiche aux artichauts

Vous aimez l’artichaut mais désirez changer de sa sempiternelle association avec la vinaigrette ? Optez pour une quiche aux artichauts et au roquefort. Pour les amateurs, vous pouvez également incorporer des noix à cette recette. Pour 4 personnes, comptez :

  • 1 boîte de cœurs d’artichauts
  • 150 g de Roquefort
  • 3 œufs
  • 6 grosses cuillères à sucre de crème épaisse
  • 1 pâte brisée

Préparation. Pendant que votre four préchauffe à 180°, mélangez les œufs et la crème. Salez et poivrez à votre convenance. Étalez la pâte dans un moule approprié. N’oubliez pas de faire quelques petits trous à l’aide d’une fourchette dans la pâte. Répartissez le Roquefort émietté, les cœurs d’artichauts (bien égouttés) et les noix.

Recouvrez le tout avec votre mélange œufs et crème, et enfournez durant environ 40 minutes. Régalez vous !

En savoir plus

Cet article vous a intéressé ? La rédaction de Toutvert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer