featuredTransports

Projet de pistes cyclables souterraines dans le métro londonien

Voilà une idée originale pour désengorger les rues de Londres, où le trafic est dense et la pollution omniprésente. Utiliser les anciens tunnels et stations de métro désaffectés pour y construire des pistes cyclables souterraines, où des vélos en libre service seraient mis à disposition.

Ce projet proposé par l’agence de design Gensler, bien connu dans le monde anglo-saxon, a reçu le prix du London Planning Awards dans la catégorie « conception ».

UN AUTRE REGARD : Le vélo en ville : l’éco-mobilité durable de demain

L’idée est de réaménager les anciennes voies de métro en pistes cyclables souterraines ultra modernes qui seraient recouvertes d’un revêtement cinétique, c’est-à-dire une surface qui produit de l’électricité en utilisant le phénomène de friction, pour aider au pédalage.

Ces pistes cyclables seraient aussi entourées de commerces, lieux culturels et restaurations rapides. Pour les piétons, des trottoirs sont bien entendu prévus. Le maire de Londres, Boris Johnson, qui a aussi œuvré pour la mise en place de vélos en libre service dans sa capitale, soutient largement ce projet.

CECI POURRAIT VOUS INTÉRESSER : Ele, le vélo électrique qui marche à l’énergie solaire

L’objectif affiché est de proposer une alternative supplémentaire aux déplacements en voiture. Le projet s’étire autour des secteurs de Jubilee Line et Piccadilly Line qui sont des endroits de Londres extrêmement fréquentés.

Quand il parle de son projet, Ian Mulcahey de l’agence Gensler, explique que « Londres a atteint le plus haut niveau de population de son histoire, nous devons penser de manière créative à comment maximiser le potentiel de notre infrastructure. L’adaptation de tunnels de métro inutiles et sous-utilisés pourrait s’additionner de façon simple et rapide à notre réseau existant. »

Londres étant une des villes européennes les plus polluées, le London Underline pourrait être une « bouchée d’air frais souterraine » pour les londoniens !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page