Alimentation

Le piment d’Espelette : riche en anti-oxydants

Le piment d’Espelette est l’un des emblèmes du Pays Basque. Bénéficiant d’une AOC (appellation d’origine contrôlée), le piment d’Espelette est un fruit charnu rouge vermillon, consommé pour relever certains plats. Utilisé frais, sec ou en poudre, cet aliment est principalement riche en vitamine C ainsi qu’en anti-oxydants.

Propriétés nutritionnelles du piment d’Espelette

Pour 100 g de piment d’Espelette, on retrouve :

  • 91 g d’eau
  • 3,5 g de glucides
  • 1,5 g de protéines
  • 0,3 g de lipides

En termes de vitamines et oligo-éléments, le piment d’Espelette contient :

Les bienfaits du piment d’Espelette sur la santé

Les ingrédients issus de la famille des solanacées, comme le piment d’Espelette, apportent une bonne dose d’anti-oxydants (capsaïcine), ralentissant ainsi le vieillissement des cellules. Ce même composé permet également d’augmenter la sensation de satiété, ce qui permet de diminuer l’apport alimentaire.

piment d'Espelette

Il semblerait qu’un régime riche en tomates et piments puisse prévenir des maladies cardio-vasculaires, grâce aux lycopènes contenus dans ces aliments.
De plus, un apport régulier de vitamine C contribue à renforcer le système immunitaire. Outre le piment, l’orange, le pamplemousse ou la tomate contiennent également de la vitamine C.

Un petit conseil…

C’est la capsaïcine qui est responsable de la sensation de brûlure dans la bouche. Étant donné que ce composé n’est pas soluble dans l’eau, il ne sert à rien de boire un verre d’eau pour atténuer cette sensation. Il est plutôt conseillé d’utiliser des matières grasses, comme du lait ou un morceau de fromage.

Les contre-indications à sa consommation

Il est déconseillé de consommer du piment d’Espelette à toutes les personnes sensibles au niveau grastro-intestinal. Ainsi, les individus souffrant du syndrome du colon irritable ou d’un reflux gastro-oesophagien (RGO) doivent éviter le piment d’Espelette, qui peut sensiblement augmenter les symptômes déjà présents.

piment d'Espelette

Sa conservation

Le piment conserve généralement une semaine au frais, dans le réfrigérateur.



Pour le garder plus longtemps, il est également possible de le sécher, de le congeler ou encore de le faire mariner dans une saumure au vinaigre.

Idées de recettes végétariennes

Attention à ne pas se toucher les yeux ou le visage après avoir manipulé le piment !

Gaspacho

Pour 4 personnes :

Préparation la veille. Lavez, émondez et coupez les tomates. Tranchez le poivron rouge en petits cubes, en prenant bien soin bien de retirer la tige et les pépins. Coupez également le concombre en petits dés, sans le peler. L’oignon et l’ail sont épluchés et émincés.
Dans un saladier, versez les dés de tomates, de concombre et de poivron, ainsi que l’oignon et l’ail. Ajoutez du sel, du poivre selon vos préférences, ainsi que l’huile d’olive et la cuillère à café de Piment d’Espelette. Réservez une nuit au réfrigérateur, en recouvrant le bol de film alimentaire.
Le lendemain. Mixez le tout pendant quelques secondes jusqu’à obtenir une soupe homogène sans morceau de légumes. Le gaspacho est servi bien frais, à l’apéritif ou à l’entrée. Bon appétit !

Galette de sarrasin aux courgettes

Ingrédients pour 6 personnes :

Préparation. Le cerfeuil et l’oignon sont émincés. Réservez le cerfeuil d’un côté et faites revenir l’oignon dans un poêle avec un filet d’huile d’olive.
Les courgettes sont lavées et coupées en petits bâtonnets, de préférence avec une mandoline. Mis dans un plat, ces bouts de courgettes sont assaisonnés de sel, poivre ainsi que de piment d’Espelette.
Dans un grand bol, mélangez les œufs, la farine de sarrasin, le cerfeuil et les oignons. Ce mélange est versé sur les bâtonnets de courgettes, afin de les enrober entièrement. Le tout est cuit dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, 6 minutes d’un côté et 6 minutes de l’autre, à feu moyen. Il faut que la galette termine « sèche » (testez avec un couteau ou une fourchette qui doit ressortir sec). A manger froid, tiède ou chaud.

Pour en savoir plus

La rédaction de Touvert vous conseille également :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer