Le physalis : un fruit gorgé de vitamines !

Originaire des Andes, le physalis est une baie qui fait partie de la même famille que les aubergines et tomates (solanacées). Aussi connu sous les noms de cerise d’hiver, lanterna japonaise ou groseille du Cap, les surnoms de ce fruit sont très nombreux tout comme le nombre de ses variétés.


Juteux, acidulé et sucré à la fois, le physalis est une baie gorgée de vitamines et riche en nutriments et oligo-éléments.

Facile à reconnaître grâce à son calice doré, le physalis est de forme ronde et de couleur orange ou violette selon la variété. Idéal comme dessert ou en-cas, cette baie apporte équilibre et bien-être ! Voici tous les mystères de cette petite baie aux qualités décoratives et gustatives.

Les propriétés nutritionnelles du physalis

Peu connu en France, le physalis est une baie savoureuse qui renferme de nombreux minéraux et oligo-éléments. Fruit gorgé de vitamines, 100 g de physalis couvre environ 35% des apports conseillés en vitamine C.

Ce fruit est également peu calorique : environ 53 kcal pour 100 g. Pour ce même poids, 0.7 g de lipides, 11 g de glucides et 1.9 g de protéines sont aussi contenus.

1 mg de fer et 9 mg de calcium sont aussi présents dans 100gr de ce fruit.

Les propriétés du physalis
Les propriétés du physalis

Idéal pour grignoter sur le pouce, n’hésitez pas à intégrer cette baie dans votre alimentation afin de profiter de tous ses bienfaits !

Les bienfaits du physalis sur la santé

Du fait de la présence de vitamine C, le physalis a des propriétés diurétiques, laxatives et rafraîchissantes non négligeables. Cette baie est donc intéressante pour stimuler le système digestif et les voies urinaires. Grâce à ses vertus diurétiques, ce fruit aide aussi à combattre certaines maladies et à purifier le sang.

Consommer cette baie est aussi conseillé chez les personnes souffrant de rétention d’eau, de rhumatismes, de crises de goutte, de calculs rénaux ou de problèmes au niveau de la vésicule biliaire.

Dans le cadre d’un régime minceur, le physalis peut également être consommé sans avoir peur de prendre quelques kilos.

Enfin, le Coqueret du Pérou est aussi utilisé pour diminuer la fièvre, pour soigner la jaunisse et pour renforcer le nerf optique.

Les contre-indications à la consommation de cette baie

Malgré ses bienfaits intéressants, certaines mises en garde doivent être prises en compte. En effet, comestible mâture, ce fruit est cependant toxique lorsqu’il est vert. En cas de consommation de baies non mûres, des troubles intestinaux peuvent apparaître (fièvre, gastro-entérite…).

Les différentes variétés de physalis 

Une dizaine de variétés de physalis sont disponibles. Toutes se distinguent de par leur forme, goût et utilisation. Sur les étals, trois sont présentes :

Les variétés de physalis
Les variétés de physalis
  • Le physalis du Pérou qui ressemble à une grosse cerise dorée et recouverte d’un calice sec. Sa texture est juteuse, sa saveur est acidulée et son goût rappelle celui de la mangue et de la groseille. Cette variété est récoltée à la fin du mois d’août et est idéale pour préparer des confitures.
  • Le physalis à goût de prune qui a un goût délicat qui rappelle celui de la prune et de la framboise. Cette variété se récolte à la fin du mois de juillet.
  • Le physalis mexicain au goût citronné et rafraîchissant. Très populaire au Mexique, cette variété se cultive sous le soleil et se récolte durant le mois d’août.

Recettes végétariennes avec du physalis 

Confiture de physalis 

Pour réaliser cette confiture, vous avez simplement besoin de 1 kg de physalis, 1/2 citron, 750 g de sucre et 25 cl d’eau. Une fois ces ingrédients réunis, commencez par réaliser un sirop en mélangeant le sucre et l’eau. Dès que le sirop prend, incorporez vos fruits et laissez cuire 25 minutes en remuant de temps en temps.

Dès que la texture ressemble à de la confiture, laissez 10 minutes de côté. Écumez et mettez en pot.

Clafoutis physalis et noix de coco

Pour ce gâteau, les ingrédients nécessaires sont :

  • 40 physalis
  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 2 cuillères à soupe de noix de coco
  • 3 cuillères à soupe de cassonade.
  • 2 œufs
  • 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 1 pincée de cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel

Préparation. Lavez vos fruits, coupez-les en deux et mettez-les dans des petits moules beurrés. Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients de la recette et versez cette préparation dans chacun des moules sur vos baies. Mettez au four pendant 20 – 30 minutes à 180°.

Dès que le dessus de vos clafoutis est de couleur dorée, vos gâteaux sont prêts. Vous pouvez les déguster seuls ou accompagnés d’une boule de glace à la vanille.

Vous souhaitez en savoir plus sur les baies ?




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *