Bien-être et santéfeatured

Bien-être au naturel : Dites au revoir aux pellicules

C’est bête, ce qu’il peut être gênant d’avoir des pellicules : il suffit de s’épousseter le revers de son veston pour qu’il en retombe autant.

Les causes des pellicules

Les pellicules ne sont pourtant pas le signe de manque d’hygiène, mais de la prolifération des cellules de l’épiderme du cuir chevelu : elles se renouvellent tous les 7 à 10 jours, au lieu du cycle normal de 28 jours.

Il peut également s’agir de la multiplication du champignon microscopique « pityriasis » que nous avons tous, et qui secrète un acide irritant pour le cuir chevelu. Or, ce champignon prise autant les cheveux secs que gras !

Pellicule sèche ou pellicule grasse ?

De fait, il en existe deux sortes : les pellicules sèches, qui sont aussi les plus répandues, et prennent l’apparence d’une fine pluie blanche qui atterrit sur le col des chemises et vestons, bien visibles sur le bleu marine de ceux-ci.

Les pellicules grasses s’enchevêtrent dans les cheveux et démangent. A peine plus agréable.

Dites stop aux pellicules !

Les remèdes naturels

Stop le shampooing quotidien !

Se laver la tête tous les jours favorise les pellicules : le shampooing agresse le cheveu, en le dégarnissant outre-mesure de son sébum protecteur. Le bon rythme est un shampooing deux à trois fois par semaine, toujours avec un shampooing doux.

Évitez les shampooing bas-de-gamme, qui agissent comme un détergent.

De même, les gels, laques et brushings répétés sont autant d’autres agressions encore, du cuir chevelu. Attention aussi à bien vous rincer les cheveux.

Laissez respirer votre cuir chevelu

Un chapeau ou une casquette, c’est joli, mais n’en portez pas tous les jours. Le cuir chevelu a besoin de respirer : laissez votre tête à l’air, elle en besoin. De même pour les cheveux attachés : oubliez de temps en temps l’élastique !

N’oubliez pas de régulièrement laver vos peignes et brosses, vos cheveux vous en seront reconnaissants.



La pellicule, révélateur de l’état général

Ce qui est à l’intérieur se voit à l’extérieur : votre alimentation entre en ligne de compte dans la santé de votre cuir chevelu.

Une alimentation inadaptée peut générer des pellicules : l’huile est déconseillée aux personnes ayant des pellicules grasses.

Vous pouvez aussi avoir des pellicules si vous êtes stressé ou fatigué : une petite heure de sommeil en plus ?

Un massage au sel

Les recettes éprouvées ont du bon : vérifiez les témoignages sur les forums, rien de tel qu’un massage au sel !

Comment ? Une fois vos cheveux lavés et rincés, répartissez l’équivalent de deux cuillers à soupe de sel sur votre cuir chevelu, et massez pendant cinq minutes.

Laissez agir pendant dix minutes. Puis rincez bien.

Une cure de ce massage pendant deux semaines, peut vous débarrasser d’un problème de pellicule qui dure depuis des mois !

Même chose avec un œuf et un yaourt : mélangez les deux, et massez vos cheveux avec. Vous pouvez aussi utiliser du jus de citron : toujours après le lavage de vos cheveux.

Cela diminuera la prolifération du fameux champignon et rendra, en même temps, vos cheveux brillants.

Dites stop aux pellicules !

Vous pouvez aussi préférer le gel de l’Aloe vera, très efficace en cas de pellicules grasses.  Une chose est sûre, les pellicules ne sont pas une fatalité et les shampooings anti-pelliculaires regorgent d’alternatives naturelles ô combien plus efficaces.

Un remède de grand-mère

Le vinaigre de cidre de pomme est excellent contre l’excès de pellicules. Pour cela, mélangez un volume de vinaigre de cidre avec un volume d’eau.

Frictionnez-vous le cuir chevelu avec cette préparation. Rincez abondamment.

La rédaction vous recommande :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer