Le Pékinois, ce petit chien qui a l’habitude de la cour des grands

Probablement le meilleur des petits chiens de compagnie

By Pascale

Pékinois

Après la Chine impériale, le Pékinois a connu les honneurs de la couronne d’Angleterre. Réputé être le meilleur des petits chiens de compagnie, il est parfaitement adapté à la vie en intérieur.

L’origine très ancienne du pékinois

Pékinois, un chien impérial

Comme son nom l’indique, le Pékinois ou épagneul pékinois est originaire de Chine.

La légende veut qu’un lion tombé amoureux d’une guenon demanda l’autorisation de l’épouser à Ah Chu, le patron des animaux. Celui-ci y consentit, à la condition que le lion renonce à sa taille et sa force. Ainsi la descendance du lion et de la guenon fut-elle les chiens lions de Chine, ancêtres du Pékinois.

Dès le premier siècle de notre ère, les textes chinois (n’oublions pas que les chinois ont inventé le papier…) attestent de l’existence du Pékinois. Ainsi l’Empereur Kon Tzu en reçut-il en cadeau en 618 ou d’autres furent-ils offerts en tribut au Japon. Au XVIIIème siècle avec l’âge d’or de la dynastie Qing, ce petit chien eut une place au Palais Impérial, avec des eunuques entièrement dédiés à leurs soins.

La légende veut aussi que, lorsque l’empereur paradait devant la ménagerie aux lions, seuls ces chiens ne tremblaient pas à la vue des lions. Et quant l’empereur Tai Tsung, son cher petit chien refusa d’être adopté par son successeur. Il se laissa mourir sur la tombe de son maître, où il fut emmené en chaise impériale.

Pékinois : un chien royal

En 1860 lors de la guerre de l’opium, le sac du Palais d’été par les Anglais fut à l’origine de l’arrivée du Pékinois au Royaume-Uni. Dans sa fuite, l’impératrice Tseu Hi abandonna ses cinq spécimen dans une pièce du Palais. Séduits, amiral Lord John Hay et un autre officier s’en approprièrent chacun deux et réservèrent le cinquième à la reine Victoria.

Finalement, les deux chiens de l’officier échurent à la duchesse de Richmond. Avec celui de la reine, ils furent à l’origine de toute une descendance.

pékinois dans les paquerettes

Quelle est la taille d’un Pékinois adulte ?

Sa première caractéristique est d’être un chien de petit gabarit, d’une hauteur moyenne de 15 à 25 cm pour le mâle, de 14 à 24 cm pour la femelle, pour un poids moyen de quatre à cinq kilos. Aucun problème pour le soulever ou le porter.

Sa tête est également très caractéristique. En fait de chien, on a l’impression d’être face à un lion en miniature, avec sa tête plate et son poil frangé en crinière. Son museau plissé est aussi propre à ce chien.

Un chien avec de grands yeux, très ronds et expressifs. Un regard à l’image de son intelligence.

Le Pékinois est aussi un chien dont le pelage a fait l’objet de sélections délicates. La Chine impériale prisait le poil “à trois fleurs”, c’est-à-dire noir autour des yeux, rouge sur le front, blanc autour de la bouche, ou encore le “nuage sombre au dessus de la neige”, autrement-dit le corps noir avec les pattes et le ventre blanc.

En réalité, toutes les couleurs de poils sont admises, à l’exception du “marron foie” et de l’albinos.

Est-ce que le Pékinois aboie beaucoup ?

Il faut reconnaître quec’est un vrai chien d’alarme, qui se sent investi de la mission de prévenir son maître de la présence de tout intrus. A ce moment-là, il est capable d’aboyer de façon inversement proportionnelle à son gabarit.

D’ailleurs, c’est un chien courageux, qui n’hésite pas à se mesurer à plus grand que lui (c’est -à-dire à pratiquement tous les autres chiens…) pour défendre son territoire.

Pékinois : probablement le meilleur des petits chiens de compagnie

Pékinois : un chien intelligent et loyal

Intelligent et de caractère indépendant, ce chien est attaché à son maître et loyal envers lui. En même temps, il est peu enclin à l’obéissance et joue volontiers de son charme pour s’y soustraire. De fait, c’est un chien qui a besoin d’une éducation ferme, pour lui apprendre à ne pas en faire qu’à sa tête.

Pékinois : très bien adapté aux personnes âgées

C’est un chien qui a besoin d’une compagnie attentionnée. De ce fait, il est relativement peu fait pour la compagnie d’enfants, pour lesquels il n’éprouve de surcroît pas d’instinct protecteur.

En revanche, il est très bien adapté à la compagnie à la fois plus calme et attentionnée d’un couple sans enfants, d’une personne seule et surtout d’une personne âgée.

Pékinois : un vrai chien d’intérieur

De par son gabarit et sa frilosité, ce n’est pas du tout un chien fait pour la campagne et la vie extérieure en général. S’il a besoin de sortir, son cadre idéal est un bon panier et un coin chaud. Du moment que son maître n’est pas très loin, tout va bien en appartement.

Pour lui, vive la ville !

chien en train de manger à la main de son maître

Santé et alimentation du pékinois

Ce petit chien robuste a les yeux qui nécessitent une attention particulière, car ils sont sensibles à la saleté et aux infections. Il est bon de les surveiller au quotidien afin de les débarrasser des impuretés.

Ses dents sont également assez fragiles. Il convient de les lui brosser régulièrement, pour lui préserver une bonne dentition.

Par ailleurs, petit format oblige, la mise bas de la femelle est problématique. Elle implique généralement une césarienne, d’autant qu’une portée comprend entre deux et quatre chiots.

Quant à son alimentation, le Pékinois étant plutôt un sportif de canapé, il faut en limiter les quantités pour lui éviter de prendre du poids.

Quel est le prix d’un chiot Pékinois ?

Le prix d’un chiot se situe entre 650 et 1400 euros, selon le pedigree des parents et sa conformité aux standards de la race.

Cela vaut le coût d’y mettre le prix. En 2021, c’est un Pékinois qui a remporté le célèbre concours de beauté canine américain, le « Westminster Dog Show”. Ce n’est ni la première fois, ni la dernière fois…

chiots bébé pékinois

Elevage de Pékinois

Lors de l’achat d’un pékinois, comme pour les autres races, tournez vous vers un vendeur professionnel qui pourra vous fournir les éléments suivants :

  • le certificat d’identification (tatouage ou puce électronique)
  • l’attestation d’inscription au LOF (Livret des Origines Français)
  • le carnet de vaccination à jour et dument signé par un vétérinaire
Le Petit Larousse des chiens
Prix mis à jour le 29-05-2024 à 9:09 PM.

Laisser un commentaire