N’attendez pas pour soigner un panaris

Le panaris ou « mal blanc » ou encore « tourniole » est une inflammation aiguë d’un doigt ou bien d’un orteil : très douloureuse, elle se situe sur le pourtour de l’ongle, sous l’ongle ou bien au niveau de la pulpe du doigt.


Les causes du panaris

Généralement due à un streptocoque doré, cette infection se produit soit à la suite d’une blessure, soit lorsque l’on se ronge les ongles ou bien arrache les « envies », ces petits bouts de peau qui dépassent du tour de l’ongle, ou encore à la suite de soins manucures (refoulement des cuticules). Une écharde ou une épine peuvent également provoquer un panaris.

Les symptômes

Le panaris apparaît entre deux et cinq jours après la blessure : œdème et rougeur puis, faute de traitement, apparition d’un abcès. Le panaris devient alors très douloureux et même lancinant la nuit.

Traitements naturels et astuces de grand-mère

N’attendez pas : dès la survenue de la première rougeur, faites bouillir du lait avec de l’ail : trempez de la mie de pain et appliquez cette pâte sur votre panaris. Bandez votre doigt ou votre orteil, et laissez agir toute la nuit. Répétez cette opération autant de fois que nécessaire.




Vive l’oignon !

Connaissez-vous l’onguent gris ? Faites frémir de l’eau, dans laquelle vous plongerez un oignon entier, sans la peau. Au bout d’un quart d’heure, enlevez l’oignon, ouvrez-le en deux, puis laissez-le refroidir. Une fois tiédi, placez votre doigt ou orteil entre ces deux portions d’oignons. Et, là encore, renouvelez cette opération autant de fois que nécessaire.

Traiter un panaris au naturel
Traiter un panaris au naturel

Autre variante, si vous disposez d’une cheminée, placez l’oignon sous la cendre. Et réalisez ensuite la même opération.

L’essence de térébenthine ne sert pas seulement à traiter le bois

Mélangez en proportions égales, de l’essence de térébenthine, un jaune d’œuf et du sel. Appliquez sur votre panaris, trois fois par jour, pendant une demi-heure.



Si votre panaris est dû à une épine ou une écharde, nettoyez la blessure et munissez-vous patiemment de la pince à épiler. Puis appliquez l’un des onguents au choix.

Si vous vous rongez les ongles, il ne vous reste plus qu’à perdre cette mauvaise habitude.

Et si vous êtes amené à faire des tâches manuelles, n’oubliez plus de porter des gants.

Traiter un panaris au naturel
Traiter un panaris au naturel

Attention à la contagion par les aliments

Le temps que votre panaris disparaisse, soyez vigilant en cuisine : le streptocoque doré peut se transmettre à vos convives, de votre doigt par l’alimentation que vous aurez touchée. A commencer par vous abstenir par faire votre pâte brisée par vous-même ! Mais évitez de toute façon, de toucher les aliments avec votre doigt infecté.

Si vous avez « pris en main » votre panaris sans attendre, il devrait commencer à disparaître sous 48 heures. A l’inverse, s’il persiste et a fortiori vous occasionne de la fièvre, vous devez consulter un médecin.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille d’autres articles sur la santé au naturel :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *