Le panais : un légume ancien et précieux

Le panais est un légume racine ancien qui appartient à la même famille que les carottes (les apiacées). Cet aliment contient de nombreux nutriments essentiels et de plus il peut être cuisiné de maintes façons. Son goût sucré est très appréciable et il permet d’apporter une saveur agréable et délicate à ses plats.


Outre ses vertus, le panais peut également être facilement cultivé. Voici tous les secrets de ce légume qui connaît un renouveau spectaculaire sur nos étals.

Le panais : lumière sur ses valeurs nutritionnelles

Le panais est un légume aux valeurs nutritionnelles intéressantes. Il renferme une forte teneur en vitamines, potassium et magnésium. Ce légume est aussi très riche en fibres. Voici ce que contient 100 g de panais :

  • Calories : 58,3 kcal.
  • Protéines : 1,54 mg.
  • Glucides : 10,1 g.
  • Lipides : 0,4 g.

Voici les vitamines contenues dans ce légume :



Et les oligo-éléments :




Le panais : un légume riche en nutriments
Un légume riche en nutriments

Les bienfaits de ce légume sur la santé

Le panais est un aliment peu calorique, ce qui en fait un allié idéal dans le cadre d’un régime minceur. Sa forte teneur en fibres favorise quant à elle la sensation de satiété, mais pas seulement. Elle facilite aussi la digestion et limite les risques de constipation.

Le panais est également un aliment idéal pour les femmes enceintes. En effet, les vitamines contenues dans ce légume favorise la production des cellules du corps et des globules rouges, mais pas seulement. Elles jouent aussi un rôle majeur dans le fonctionnement du système immunitaire et nerveux. En quelques mots, ce légume ancien participe au développement de votre enfant.

La présence de vitamines et de tous les oligo-éléments participent aussi au bon fonctionnement général de l’organisme.




Enfin, ce légume ancien contient des molécules actives et des antioxydants qui permettent de prévenir l’apparition de certains cancers.

Quelles sont ses contre-indications ?

Malgré ses nombreux bienfaits sur la santé, le panais présente quelques contre-indications à ne pas négliger. Tout d’abord, les personnes allergiques au pollen peuvent être touchées par le syndrome dit d’allergie orale si elles consomment du panais. Celles allergiques à l’herbe à poux et qui consomment ce légume cru peuvent quant à elles souffrir de démangeaisons ou de brûlures au niveau de la bouche, des lèvres et de la gorge.

Cet aliment est aussi très riche en glucides. Les personnes atteintes de diabète doivent donc limiter leur consommation de panais.

Ce légume renferme également des furanocoumarines, une substance photosensibilisante. Si vous frottez votre peau avec du panais (ou d’autres légumes en contenant) et que vous vous exposez au soleil, une irritation cutanée peut apparaître.

La culture de ce légume

Le panais doit être semé entre février et juin. Vous pouvez le semer à la volée ou en ligne (avec un espace de 30 à 40 cm et à 2 cm de profondeur). Avant de le semer, il est conseillé de laisser tremper les graines dans de l’eau.




Ce légume ne demande pas de soin particulier. Si le sol est sec, pensez à arroser votre plantation. Enlevez aussi les mauvaises herbes et paillez. Le sol doit toujours rester humide.

Cultiver son jardin et ses légumes
Cultiver son jardin et ses légumes

Lorsque vos jeunes plants atteignent 10 cm de hauteur, il faudra éclaircir en ne laissant qu’un seul plant tous les 15 cm.

Vos légumes sont à récolter au mois de septembre. Lorsque vous les arracherez, prenez soin de ne pas abîmer les racines.

Recettes végétariennes à préparer avec du panais

Purée de panais

Pour réaliser cette purée, vous avez besoin de :




  • 1 kg de panais.
  • 40 cl de lait.
  • 30 g de beurre.
  • 40 cl de crème fraîche liquide.
  • Du sel et du poivre.

Préparation. En premier, épluchez et lavez les panais. Coupez-les ensuite en rondelles.

Prenez une cocotte, faites fondre le beurre et mettez à cuire vos légumes anciens quelques minutes. Mélangez le tout afin que vos légumes s’enrobent de beurre.

Ajoutez ensuite la crème fraîche, le lait, le sel et le poivre. Laissez cuire 20 à 25 minutes à couvert. Au bout de 25 minutes, vérifiez la cuisson de vos légumes (plantez la pointe d’un couteau et regardez s’ils sont tendres).

Une fois cuits, mixez votre préparation jusqu’à obtenir la texture souhaitée. Servez chaud, éventuellement accompagnée d’une viande ou d’un poisson, ou bien d’un steak végétal.

Gratin de panais et de pommes de terre

Pour ce plat, vous avez besoin de :




  • 1 kg de panais.
  • 800 g de pommes de terre.
  • 250 g de gruyère râpé.
  • 250 ml de crème fraîche.
  • 60 g de chapelure.
  • 3 gousses d’ail.
  • 50 g de beurre.
  • Sel.
  • Poivre.

Préparation. Épluchez et lavez les panais. Coupez-les en lamelles et mettez-les à cuire (10 minutes après ébullition). Vos légumes doivent être croquants. Épluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles. Faites-les cuire.

Beurrez ensuite un plat à gratin, disposez une couche de pommes de terre et de panais. Ajoutez du sel, du poivre une pincée de noix de muscade et versez la crème fraîche. Saupoudrez de chapelure, de fromage râpé et de noix de beurre. Mettez au four pour faire gratiner.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *