Bien-être et santéfeatured

L’otite, c’est très douloureux

L’otite est une des maladies ORL les plus fréquentes. Cette inflammation de l’oreille est due à une infection. Chez l’enfant, elle est la deuxième maladie infectieuse après la rhinopharyngite.

Les causes de l’otite

Elle est la plupart du temps associée à un rhume : le système immunitaire est en construction et la trompe d’Eustache est plus étroite que chez l’adulte. Virus et bactéries s’y accumulent d’autant que le petit enfant ne sait pas encore bien se moucher.

L’otite concerne un enfant sur 3 entre l’âge de 6 mois à deux ans. On parle alors d’otite « moyenne ».

Les différentes otites, selon les parties de l’oreille touchées

L’oreille se subdivise en trois parties : l’oreille externe qui comprend le conduit auditif et le pavillon ;  l’oreille moyenne, qu’est la cavité du tympan ; et l’oreille interne, constituée des canaux semi-circulaires et de la cochlée, l’organe creux en forme d’escargot qui contient les cellules de l’audition. Au-delà, il y a le nerf auditif.

La trompe d’Eustache, elle, relie l’oreille interne à la région nasale. C’est le drain des sécrétions de l’oreille vers la gorge.

Soulager l'otite avec des méthodes naturelles
Soulager l’otite avec des méthodes naturelles

L’otite externe

Les différentes otites correspondent à ces parties de l’oreille : l’otite externe est celle du baigneur. Le premier plongeon dans la piscine du camping. Et aïe ! Vous avez localement mal avec une sensation d’oreille bouchée. Rien de grave, vous êtes un adulte, mais avez un conduit auditif étroit, propice à héberger les microbes.

L’otite moyenne, la plus courante

L’otite moyenne est celle du jeune enfant, sans exclusive. Cette inflammation de la muqueuse de la cavité du tympan se traduit par des symptômes locaux (la douleur, l’impression d’oreille bouchée et une suppuration) accompagnés d’une affectation de l’état général : fièvre, vomissements, diarrhée.

L’otite moyenne aiguë est ponctuelle : elle dure entre une à deux semaines, sans récidive. Chez le petit enfant, elle s’estompe même de façon spontanée dans plus de 80% des cas.

Quand l’otite moyenne devient chronique

L’otite moyenne à répétition ou chronique est le signe d’un défaut de ventilation de la trompe d’Eustache : le liquide séro-muqueux s’accumule dans la cavité du tympan. Avec le risque d’une déperdition d’audition.



Le tympan est une membrane tendue à la façon de la peau d’un tambour. Lorsque l’aération de l’oreille se fait mal, le tympan est aspiré vers le fond de l’oreille. Au pire des cas, il se perfore. Les soins sont de l’ordre de l’acte médical, voire de la chirurgie.

Le cas extrême de gravité d’une otite

C’est le cas ultime : l’otite chez un sujet diabétique âgé. Au lieu de cicatriser, la plaie du conduit auditif par un coton-tige, s’infecte et se propage à l’os, puis aux méninges et au cerveau.

Les remèdes naturels contre l’otite

L’oreille, c’est comme les pieds, ça se lave…

Mais jamais pas en s’enfonçant le coton-tige jusqu’au fond de l’oreille. Et jamais non plus imbibé de parfum. L’oreille se nettoie à l’eau tiède à chaude, en recueillant l’éventuel cérumen en sa partie extérieure. Quant au bâton du coton-tige, il fait partie de la pollution plastique environnementale. Une alternative, une allumette qui a servi, au bout de laquelle vous entortillez un petit morceau de coton.

L’oignon, le remède imparable de votre oreille

L’oignon, c’est le remède de grand-mère de beaucoup de maux : cette plante potagère est antibactérienne, antiseptique et anti-inflammatoire. En cas d’otite ponctuelle, coupez un oignon frais en deux, enveloppez-le dans un linge propre. Et appliquez-le vous sur l’oreille pendant cinq minutes.

L’autre méthode est de découper votre moitié d’oignon en petits morceaux, et de les passer au chaud : au micro-ondes, par exemple. Attention, même ainsi chauffé, ils doivent encore piquer les yeux, signe qu’il a gardé ses propriétés antibactériennes. Enveloppez-le dans un linge propre, et appliquez sur votre oreille une vingtaine de minutes : soit en restant allongé, soit avec un serre-tête.

La chaleur décongestionne et soulage la douleur. Les propriétés de l’oignon combattent l’infection. Recommencez cette opération trois fois par jour. En vingt-quatre à quarante-huit heures, vous devriez être débarrassé.

L’huile d’olive et le citron

L’huile d’olive est antiseptique et anti-inflammatoire, en raison de sa teneur en acides gras essentiels et en vitamine A. Elle aide les petites plaies, griffures et brûlures de la peau à cicatriser. C’est également vrai pour le tissu du conduit auditif. Versez deux à trois gouttes d’huile d’olive dans le creux de votre oreille : aucun risque, au contraire.

Même chose avec du jus de citron : pressez le jus d’un citron, et versez-en deux gouttes dans votre oreille, raison de deux fois par jour.

Complétez ce traitement au jus de citron avec de l’ail : le plus commode est d’acheter de l’huile d’ail (en magasin bio), plutôt que d’extraire par soi-même le jus d’une gousse d’ail.

L’eau oxygénée et le vinaigre blanc ?

Oui, pour dissoudre un bouchon de cérumen. Utilisez de l’eau oxygénée à 3% ou deux gouttes de vinaigre blanc. Là non plus, aucun danger. Cela vous nettoiera en même temps l’oreille des micro-organismes.

La chaleur…

Dans tous les cas, la chaleur soulage une inflammation de l’oreille : n’hésitez pas à ressortit la bouillotte de grand-mère, pour calmer la douleur.

Soulager l'otite avec des méthodes naturelles
Soulager l’otite avec des méthodes naturelles

Autant de remèdes en cas d’otites ou d’oreille bouchée de façon ponctuelle, uniquement. Dès lors que ces épisodes récidivent, consultez un ORL, afin de ne pas prendre le risque de vous exposer à des complications.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous suggère :

  • La bronchiolite ne concerne pas seulement les nourrissons
  • Comment soulager la laryngite ?
  • Que faire contre l’extinction de voix ? Prendre du vélar !
  • Les remèdes naturels en cas d’abcès
  • Dites au revoir aux aphtes !
  • Angine : comment la soulager au naturel

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer