Bien-être et santé

L’orthosiphon ou « moustache de chat » : une plante médicinale aux vertus minceur et hypotensive

Originaire d’Asie du Sud-Est, l’orthosiphon est un arbuste qui mériterait d’être plus connu. Voici un article complet sur cette plante.

Appelé « moustaches de chat« , « barbiflore » ou encore « thé de java », il a su prouver son efficacité face aux prises de poids et aux affections biliaires, hépatiques ou rénales. Que ce soit pour ses qualités ornementale ou médicinale, cette plante merveilleuse a plein de vertus à vous faire découvrir…

Orthosiphon : quelle plante ?

Orthosiphon stamineus

Facile à reconnaître, l’orthosiphon se remarque par ses belles fleurs blanches ou lilas qui lui ont valu le sobriquet de « moustaches de chat ». En effet, elles sont facilement reconnaissables par leur longues étamines et un parfum légèrement aromatique.

Les feuilles de l’arbuste sont, quant à elles, velues ainsi que vert foncé sur la face supérieure et vert clair sur la face intérieure. De 30 à 90cm de haut, la plante pousse dans les lieux humides, notamment en bordure des fleuves et le long des marais.

A la conquête des scientifiques et du monde

Cultivé en Asie du Sud-Est, notamment en Indonésie et en Malaisie, l’orthosiphon est aujourd’hui également récolté en Amérique Latine et en Australie.

Découvrez toutes les propriétés médicinales de cette plante
Découvrez toutes les propriétés médicinales de cette plante

Ses bienfaits ont été reconnus tardivement par le monde scientifique. Les néerlandais ont commencé à utiliser la plante au début du XXème siècle après que leur colons implantés en Inde aient observé les indigènes profiter de ses vertus médicinales.

Mais c’est seulement à la fin du siècle que des études scientifiques occidentales se sont intéressées aux propriétés de l’orthosiphon, et notamment de ses feuilles.

Les bienfaits de l’orthosiphon sur la santé

Des bienfaits anti-inflammatoire et drainant

L’orthosiphon est un draineur naturel : il facilite l’élimination de l’eau et augmente celle de l’urée. En améliorant les sécrétions du foie et des reins, il aide à soigner les problèmes de rétention urinaire ou les calculs rénaux et biliaires.

En effet, les flavonoïdes contenus dans l’orthosiphon favorisent l’élimination des substances toxiques qui encombrent le corps et prévient les coliques néphrétiques. Son action est multiple : à la fois diurétique, hépatobiliaire, anti-inflammatoire, anti-oxydante, mais aussi bactériostatique (inhibe la prolifération des bactéries sans les tuer) !



Cependant, il est recommandé de ne pas en consommer sans l’avis d’un thérapeute pendant une crise de cystite ou de colique néphrétique car il peut occasionner des douleurs à la vessie.

Orthosiphon et minceur

Grâce à son action drainante sur la cellulite et les masses graisseuses, l’orthosiphon accompagne avec succès un régime amincissant. En effet, il permet de réduire les taux de cholestérol et de glycémie, tout en facilitant la digestion.

La prise d’un traitement ou d’une tisane à base d’orthosiphon est recommandé avant les repas pour qu’il agisse directement sur le tube digestif grâce à une meilleure assimilation par l’organisme. Tandis qu’en l’associant avec du charbon végétal, vous augmenterez vos chances de retrouver un ventre plat !

Orthosiphon et hypertension

L’orthosiphon est souvent prescrit en cas de maladie cardiaque car il a une action hypotensive. En augmentant le calibre des gros vaisseaux, il entraîne alors une diminution de la pression artérielle.

Tandis que ses propriétés sédatives aident à réduire la douleur. Cependant, il est préférable de ne pas consommer d’orthosiphon en parallèle d’un traitement allopathique hypotenseur sans l’accord d’un thérapeute.

Découvrez toutes les propriétés médicinales de cette plante
Découvrez toutes les propriétés médicinales de cette plante

Comment utiliser l’orthosiphon ?

L’orthosiphon en tisane : frais ou séché

L’idéal est de faire des tisanes de « moustache à chat » en ramassant des feuilles fraîches si vous en avez près de chez vous, ou en vous en procurant chez votre herboriste. Préparez votre infusion en ajoutant les feuilles entières ou en poudre (deux cuillères à café) dans un litre d’eau bouillante que vous pourrez boire toute la journée.

Ou buvez 400 à 600 mg d’extrait sec matin et soir dans un grand verre d’eau.

Orthosiphon gélule

Vous avez également le choix de vous procurer des phyto-médicaments à base d’orthosiphon : sous forme de gélule ou d’ampoule.

Orthosiphon posologie

Lisez attentivement les étiquettes et précautions d’emploi. Demandez toujours conseil à un médecin ou un pharmacien (évitez l’auto-médication et les achats sur internet).

Précautions d’emploi : orthosiphon = danger ?

  • il est préférable de consulter un thérapeute avant de faire une cure
  • limiter la consommation en cas d’insuffisance rénale ou cardiaque
  • ne pas en consommer pendant une crise de colique néphrétique
  • à éviter pour les femmes enceintes et les enfants
  • éviter toute interaction médicamenteuse
  • en cas de persistances des symptômes, consultez un médecin
  • il n’existe aucune contre-indication connue

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseil aussi :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer