Tous les secrets de l’onagre

Appelée jambon-du-jardinier, herbe-aux-ânes, mâche rouge ou encore jambon-de-saint-Antoine, l’onagre est une plante rustique et robuste. Vivace, bisannuelle ou annuelle, elle est appréciée dans les jardins pour la durée de sa généreuse floraison mais aussi pour ses multiples utilisations.


Culture de l’onagre

L’onagre, appelée également œnothère, est une plante facile à intégrer au jardin.

Capable de pousser dans des sols très pauvres, elle permet aux jardiniers de ne pas trop s’en préoccuper. Elle se contente, en effet, d’un sol ordinaire, même caillouteux. La sécheresse n’est pas un problème pour elle. Ses racines seront toutefois plus résistantes si le terrain n’est pas trop lourd et bien drainé. Il est alors conseillé de mélanger la terre avec du sable ou du gravier.

Attention, en terrain trop humide, ses racines risquent de pourrir. L’onagre apprécie les expositions très ensoleillées et s’adapte à tous les climats car très robuste, excepté à celui de la montagne car elle ne pousse plus au-dessus de 600 m d’altitude.




Découvrez tous les secrets de l'onagre
Découvrez tous les secrets de l’onagre

Les semis

C’est au printemps que les semis de l’onagre se réalise. Sa récolte s’étale de la fin de l’automne au printemps suivant. Peu exigeante en entretien, l’onagre demande un peu de vigilance pour ne pas qu’elle devienne envahissante.

Livrée à elle-même, elle produit beaucoup de graines et se ressème n’importe où. Il est ainsi nécessaire de contrôler la fructification.

L’onagre et ses multiples variétés

Vivaces, bisannuelles ou annuelles, d’aspect très divers, l’onagre se décline en de multiples espèces. On en répertorie environ 120 variétés.



Chez les annuelles ou bisannuelles

  • Œnothera biennis, composée de grosses fleurs jaune clair qui s’épanouissent à la tombée de la nuit, de juin à octobre
  • DoŒnothère de Lamarck aux fleurs parfumées, jaune citron à sépales rouges
  • Sunset Boulevard aux fleurs rouge corail, solitaires à l’aisselle des feuilles, de juillet jusqu’aux gelées.

Chez les vivaces

  • Œnothera speciosa ‘Rosea’, composée de grandes fleurs parfumées rose pâle veinées de rose carmin avec un petit cœur jaune citron, qui s’épanouissant en journée
  • Oenothera fruticosa ‘Erica Robin’ aux fleurs jaune vif et boutons orange
  • African Sun, une plante tapissante aux fleurs jaune vif.

De multiples utilisations

L’onagre est pleine de ressources. Ses racines, ses feuilles, ses graines et ses fleurs peuvent être utilisées.

Découvrez tous les secrets de cette plante
Découvrez tous les secrets de cette plante

La partie la plus souvent utilisée est sa racine charnue, mais ses jeunes feuilles peuvent être consommées en salade, tout comme ses fleurs. Même ses jeunes fruits, une fois cuits sont, eux aussi, comestibles. L’huile d’onagre, extraite de ses graines, est particulièrement convoitée pour ses vertus médicinales et en cosmétologie.

L’onagre possède en effet de nombreuses propriétés : antispasmodique, hépato-protectrice, calmante, astringente, vasodilatatrice, anti-inflammatoire, anticoagulante, hypocholestérolémiante.

En application externe, l’huile d’onagre a une action antirides, hydratante, antioxydante et protectrice sur les ongles et les cheveux, et traite des affections de la peau. Elle aide également à calmer les inflammations dues au psoriasis ou à l’eczéma. En cataplasme, elle atténue les douleurs rhumatismales.

En usage interne, l’huile d’onagre a des effets bénéfiques sur l’arthrite rhumatoïde, pour réduire le processus d’inflammation. Elle est aussi capable de diminuer le cholestérol LDL. L’huile d’onagre est aussi indiquée pour ses vertus anticoagulantes, en prévention des accidents cardio-vasculaires. Prise par voie orale, elle est également bénéfique pour traiter les troubles menstruels ainsi que les désagréments de la ménopause. Même les troubles digestifs et l’asthme peuvent être soulagés par la prise de gélules d’huile d’onagre.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à découvrir d’autres sujets connexes :



Outbrain

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *