Jardin et potager

Oiseau du Paradis : les tropiques à bout de fleurs

Une plante exotique de haut vol

Reconnaissable entre mille grâce à ses fleurs rappelant les plus majestueux volatiles, l’Oiseau du Paradis fait souffler un vent d’exotisme dans nos plantes ornementales. S’il peut se plaire en extérieur dans les régions les plus chaudes, il se prête plus volontiers à une culture en pot partout ailleurs. Comment l’entretenir et le faire fleurir ? Voici nos conseils pour une belle envolée botanique.

Qu’est-ce que l’Oiseau du Paradis ?

Se résumant parfois sous le nom de strelitzia, l’Oiseau du Paradis (Strelitzia reginae) appartient à la famille des Strelitziacées. Pour l’anecdote, il doit sa seconde dénomination à la reine Charlotte d’Angleterre, née duchesse de Mecklembourg-Strelitz, qui participa à la fondation des splendides jardins de Kew situés à l’ouest de Londres.

Plante persistante originaire d’Afrique australe, elle se rencontre à l’état sauvage dans les clairières ainsi que le long des fleuves. Elle se distingue par ses larges feuilles coriaces et son inflorescence singulière logée dans un étui foliacé. Arborant une houppe orangée et un bec bleuté, sa fleur évoque sans ambages la tête d’un oiseau exotique. Elle n’excède généralement pas 2 m de haut.

Dotée d’un port élancé, cette plante graphique sublimera aussi bien un jardin d’hiver qu’une serre tropicale ou une véranda. Une fois écloses, ses inflorescences coupées composeront également de magnifiques bouquets.

L'animal "oiseau du paradis" s'envolant
La ressemblance est frappante !

Où planter un Oiseau du paradis ?

Si la culture en pleine terre est possible, elle n’est envisageable que sous des températures chaudes ou dans les jardins particulièrement abrités. En France, il affectionne notamment le littoral méditerranéen, ainsi que la côte atlantique et la pointe bretonne où il tire profit d’un climat océanique doux et humide. Dans ce cas, plantez votre Oiseau du Paradis en plein soleil, en privilégiant une exposition plein sud et en le préservant des vents froids.

Un sol drainé et léger

Le sol doit être fertile, frais et suffisamment poreux. Attention, le strelitzia demeure peu rustique et ne résistera pas aux fortes gelées. Sur une terre particulièrement bien drainée, il pourra toutefois supporter un très bref épisode de gel.

Oiseau du paradis en pot

La météo de votre région n’est pas clémente ? Partez sans hésiter sur une culture en pot. Pour ce faire, munissez-vous d’un grand bac percé, et déversez une généreuse couche de billes d’argile pour favoriser un bon drainage. Surmontez le tout d’un mélange de terreau et de compost.

Pour une belle floraison, placez votre pot dans une pièce très lumineuse où il pourra profiter des rayons solaires directs pendant quelques heures. Évitez toutefois de l’exposer au soleil de midi à travers une vitre : cela pourrait malencontreusement brûler cette belle tropicale.

De juin à septembre, si vous le pouvez, placez progressivement votre plant en extérieur sans le brusquer : d’abord en mi-ombre pour l’habituer au grand air, puis de fil en aiguille en plein soleil.



Floraison : quand fleurit l’Oiseau du Paradis ?

Les fleurs du strelitzia font leur apparition en fin de printemps. Il se concentre ensuite sur le renouvellement de son feuillage jusqu’en octobre, avant d’entrer en phase de repos pendant l’hiver.

Comment entretenir l’Oiseau du Paradis ?

Pendant la phase de croissance, au printemps, arrosez régulièrement votre plante en laissant néanmoins sécher le substrat sur 3 cm entre deux arrosages. Veillez également à ne pas laisser stagner de l’eau dans votre coupelle. Les plants en pot bénéficieront d’un apport de compost en mars ainsi qu’au début de l’été pour soutenir leur développement. Pensez à couper les fleurs et feuilles sèches au fur et à mesure.

Pendant son hivernage en revanche, l’Oiseau du Paradis n’exige que peu d’entretien car ses besoins hydriques diminuent. Espacez simplement les arrosages et maintenez une température ambiante entre 10 et 15 °C.

Si vous avez choisi une culture en plein sol, protégez vos plants du froid en apposant un paillage à leur pied et en les recouvrant d’un voile hivernal.

Plusieurs fleurs d'oiseau du paradis sur un fond vert de larges feuilles
Une floraison chatoyante

Comment faire fleurir l’Oiseau du Paradis ?

Votre Oiseau du Paradis ne (re)fleurit pas ? Les causes peuvent être multiples. Pour tenter d’identifier le problème, adoptez ces quelques bons réflexes :

  • ne rempotez pas votre plant inutilement ou trop souvent ;
  • sortez-le de l’hivernage en douceur, en le réhabituant progressivement à l’ensoleillement et aux arrosages ;
  • maintenez un substrat de qualité ;
  • surveillez une éventuelle attaque par les cochenilles, principaux parasites de cette plante.

Comment multiplier les Oiseaux du Paradis ?

Passé 4 à 6 ans, il est intéressant de diviser l’oiseau du Paris afin d’offrir une seconde jeunesse à ses souches. C’est aussi l’occasion de l’inviter à d’autres endroits du jardin ou d’en offrir à ses connaissances !

Sa multiplication s’effectue idéalement dès les premiers jours de l’automne. Il suffit de dégager la motte avec précaution pour ne pas endommager les racines, en la cernant en premier lieu avec une bêche droite. Partagez-la, puis rempotez les boutures dans une terre bien drainée. Placez-les dans un endroit chaud à l’abri du soleil direct. Veillez à conserver un substrat humide pour favoriser la reprise des jeunes plants.

Une fois la croissance lancée, exposez-les dans un endroit mi-ombragé en extérieur jusqu’aux premiers frimas de l’hiver. Quand les grands froids sévissent, maintenez-les sous serre ou dans une véranda. Au printemps, vous n’aurez plus qu’à les replanter en pleine terre ou dans leur pot final.

Oiseau du Paradis blanc

Le genre Strelitzia comporte en réalité 5 grandes espèces qui se distinguent par leur hauteur et la teinte de leurs inflorescences. Hormis l’Oiseau du Paradis, on trouve par exemple Strelitzia alba qui ouvre ses magistrales fleurs blanches dès l’arrivée des beaux jours.

 

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page