Bien-être et santéfeatured

Le noisetier et ses bienfaits : une histoire qui dure

Arbre ancestral, le noisetier est bien connu pour ses fruits croquants qui font le bonheur des écureuils. Alors que les bienfaits retirés d’une décoction à base de noisettes, chatons ou feuilles de noisetiers sont plus mystérieux.

Utilisé par plusieurs civilisations, mêlé à des histoires de sorcellerie, également appelé coudrier… le noisetier recouvre beaucoup d’anecdotes. Ici, la rédaction a le plaisir de vous faire découvrir comment profiter des vertus médicinales du noisetier Corylus avellana.

Botanique et géographie du noisetier

Noisetier hauteur

Pouvant atteindre 5 mètres de haut, le noisetier est facilement identifiable par ses nombreux troncs plutôt flexibles, et ses multiples rameaux.

Noisetier haie

Le Corylus avellana, aussi appelé l’arbre des mille et un troncs sans odeur, se prête bien à la plantation en haie. Il offrira un feuillage touffu et aussi ses fruits : les noisettes ! Il sera aussi un refuge écologique pour les animaux, favorisant ainsi la biodiversité.

Noisetier : ses feuilles

Ses feuilles vertes foncées ou clairs sont ovales et caractérisées par des doubles dentelures.

Appartenant à la famille des bétulacées, il fleurit au printemps (vers février ou mars) : d’abord, les fleurs mâles appelées chatons (en forme de chenilles pendantes et allongées), puis celles femelles qui forment des petits boutons rouges. Les noisettes quant à elles sont généralement regroupées par trois ou quatre, formant une cloche.

La fleur mâle du noisetier s'appelle un chaton : elle est en forme de chenille pendante.
La fleur mâle du noisetier s’appelle un chaton : elle est en forme de chenille pendante.

La noisette, un bien de consommation courant

Le noisetier pousse en Europe, en Asie mineure, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord. Cet arbre ne demande pas de conditions compliquées puisqu’il pousse en plaine, en forêt, au bord des fleuves et jusqu’à 1500m d’altitude.

Ses noisettes sont devenues un bien de grande consommation sur le marché mondial en étant un ingrédient indispensable pour une multitude de recettes de cuisine. Ainsi, rien de plus simple que de se procurer des noisettes sèches et décortiquées, communes dans la plupart des grandes surfaces et magasins bio.

Différentes variétés

Noisetier sauvage ou commun

Aussi appelé coudrier ou avelinier, il est bien connu pour ses fruits : les noisettes ! C’est un arbre rustique qui pousse facilement et rapidement.



Noisetier de Byzance

Moins répandu que son cousin commun, le noisetier de Byzance est davantage planté en zone urbaine où il se plaît facilement. Il est utilisé dans l’industrie sucrière, surtout dans le sud de l’Europe.

Bienfaits : tout est bon dans le noisetier

Écorce, chatons, noisettes, feuilles… La plupart des parties du noisetier sont consommées en phytothérapie. Elles ont chacune leurs propriétés donc attention à ne pas les confondre !

Des propriétés anti-vieillissement et amincissante

D’une part, les noisettes ont des vertus antioxydantes puissantes : elles ralentissent les signes du vieillissement cellulaires. Tandis qu’une décoction a base de feuilles ou d’écorce favorisera la cicatrisation des ulcères, des plaies atones et des dermatoses. L’essence de noisetier soigne même les crevasses des seins.

Les feuilles de noisetier préparées en infusion ont des vertus médicinales reconnues
Les feuilles de noisetier préparées en infusion ont des vertus médicinales reconnues

D’autre part, le noisetier est très apprécié pour son efficacité contre le cholestérol. Le « lait » de noisette favorise avec douceur le bon fonctionnement des intestins ; et les chatons, préparés en décoctions (30g par jour), sont diaphorétiques (ils font transpirer).

La combinaison des noisettes et des chatons favorise ainsi l’amaigrissement. Les noisettes permettent également de lutter contre le diabète.

Le noisetier améliore la santé et repose le mental

Concentré de nutriments, les noisettes se consomment à tous les âges pour garder la forme et la santé. En effet, outre les vitamines E et B, la noisette contient des fibres, du fer, du zinc, du cuivre, du phosphore et du magnésium, bienfaisants à l’ensemble du corps.

Elles sont ainsi bénéfiques contre le cancer du côlon ou l’anémie. Une cure de noisettes diminuera également la fatigue intellectuelle et le stress, tandis qu’une application légère de décoction estompera les poches sous les yeux.

Un remède contre les troubles du système veineux et autres maladies

Les feuilles et graines de noisetier ont des propriétés vasoconstrictrices et antihémorragiques, c’est-à-dire qu’elles sont des toniques veineux recommandés pour soigner les maladies cardio-vasculaires. Ainsi, le noisetier est particulièrement conseillé contre les affections du système veineux : varices, hémorroïdes, séquelles de phlébites, œdèmes des jambes

Les feuilles de noisetiers ont également l’avantage d’être anti-inflammatoires, astringentes et anti-diarrhéiques. Elles sont utilisées face aux maladies infectieuses et aux rhumatismes.

Le noisetier semble aussi avoir des propriétés fébrifuges et sédatives : il soulage les états fiévreux, et les douleurs pendant les menstruations. Pour l’anecdote… les amérindiens plaçaient des colliers constitués de jeunes rameaux autour du cou des nouveaux nés pour calmer les douleurs dentaires.

Noisettes, feuilles ou chatons de noisetier : tout est bon pour la santé
Noisettes, feuilles ou chatons de noisetier : tout est bon pour la santé

Conseils d’utilisation et précautions d’emploi

Pour profiter au mieux des vertus des feuilles ou des écorces, préparez des décoctions de 25 grammes de l’un ou de l’autre pour 1 litre d’eau bouillante, et laissez macérer toute la nuit. Puis buvez, ou appliquez le remède sur la peau avec des compresses selon vos besoins.

Concernant les décoctions à base de chatons, l’idéal est de faire bouillir 50 grammes pour 1 litre d’eau pendant 3 minutes, puis de les laisser reposer 15 minutes, avant de les filtrer.

Pour une utilisation plus précise, vous pouvez vous procurer de l’extrait fluide des feuilles (teinture) en boutiques spécialisées. La posologie recommandée est de 5 à 15 gouttes, une à trois fois par jour.

Bien sûr, les noisettes se mangent crues « à volonté ». Mais, il existe également de l’huile, pratique pour assaisonner une salade ou faire des massages.

Il n’y a aucune contre-indication connue, sauf en cas d’allergie à la noisette évidemment ; néanmoins :

  • Ne pas consommer à haute dose sans l’avis d’un thérapeute
  • Éloigner la prise de teinture des repas
  • Ne pas consommer en fin de journée
  • Risque de syndrome d’allergie orale ou allergie pollen-aliment

Noisetier : achat et prix

Cet arbre étant très répandu, il est couramment vendu en jardinerie. Selon l’espèce et l’âge du plan, les prix débutent à 20€, mais peuvent atteindre facilement des sommes plus élevées.

Si vous souhaitez acheter du noisetier sous forme standardisée pour un usage médicinal, rendez-vous en herboristerie ou chez votre pharmacien.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseil aussi :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer