Niche pour chien : matériaux, critères de choix et prix

By Pascale

Niche pour chien : nos conseils

La niche pour chien est l’autre maison de votre compagnon : elle lui sera utile contre les intempéries, pour dormir confortablement, en été comme en hiver. Alors comment bien la choisir ?

Avant de s’offrir une niche pour chien, attendez tout de même que votre toutou grandisse un peu. Un chiot a grand plaisir à se faire les quenottes sur tout le bois à sa portée. Et est trop petit pour réchauffer, de sa chaleur corporelle, une niche. Il risque de se faire les dents en grelottant !

Une fois plus grand, il peut y dormir. Vous avez déjà une partie de la question : une niche doit être adaptée à la taille de votre chien, de manière à ce que sa chaleur bestiale la chauffe.

Bien choisir le lieu

Juste avant de lui élire domicile au fond du jardin, rappelez-vous que, lui aussi, a besoin de dormir : évitez de la placer en bordure de la partie de votre jardin donnant éventuellement sur une route, il risquerait de ne pas dormir… et vous non plus. Vive les aboiements toute la nuit !

Niche pour chien : nos conseils
Niche pour chien : nos conseils

Niche pour chien : les matériaux

Bois ou plastique ? Le bois est le meilleur matériau isolant qui soit. Votre chien évitera de souffrir de la fournaise de l’été, et d’avoir froid l’hiver. Une niche est un chalet-miniature ! Ne construisez jamais de niche en ciment, sauf à vouloir faire souffrir votre compagnon, ce qui serait inhumain.

De même et tant qu’à faire, isolez-là : la meilleure façon est encore de la surélever en la posant, par exemple, sur des briques de manière à éviter que l’humidité du sol n’y remonte. Pensez aussi à doubler la paroi du fond, pour mieux en conserver la chaleur ou la fraîcheur, selon la saison.

Un toit, c’est bien. Mais il faut aussi une porte !

Quant au toit, si la forme pointue est plus seyante, un toit plat à un triple avantage : en journée, votre chien peut s’allonger dessus à la manière de Snoopy, façon de s’approprier son « chez lui ». Il évite aussi la déperdition de chaleur inutile, que représente l’espace du haut en forme de combles de grenier.

Le toit plat permet aussi de l’ouvrir plus facilement, pour nettoyer la niche de Médor de ses éventuels parasites. Secouez régulièrement le matelas ou coussin que vous avez prévu pour qu’il fasse de beaux rêves !

Au fait, la porte !? Une niche a toujours une porte, à battant de préférence, de manière à ce que votre chien puisse aller et venir à son gré… et qui lui protège le bout du museau du vent et de la pluie, une fois à l’intérieur. Et puis, l’intimité, c’est l’intimité : à moins que vous optiez pour une porte transparente. Sa curiosité sur le monde extérieur sera satisfaite.

Niche pour chien : nos conseils
Niche pour chien : nos conseils

Le prix du luxe ?

Une niche en bois de bonne qualité se trouve très raisonnablement dans une gamme de prix de 100 à 200 euros. Inutile de « mégoter » pour une niche à moindre coût, qui risque de vous réserver de mauvaises surprises, ni de lui offrir un loft cinq étoiles, qu’il ne contemplera pas.

Mais, vous l’avez compris, préférez franchement le bois au plastique.

 

La rédaction vous conseille aussi :

Laisser un commentaire