Le nénuphar, la grande star des mares et bassins

Incontournable, le nénuphar est une plante aquatique largement répandue, présente dans de nombreuses surfaces d’eau. Facile à cultiver, quelques recommandations sont toutefois à connaître pour profiter de sa belle floraison.


Largement cultivé pour sa beauté exceptionnelle, surtout durant la floraison, le nénuphar est une plante aquatique qui en plus de son intérêt ornemental, participe au bon équilibre d’un bassin de jardin. En effet, cette plante contribue à l’oxygénation de l’eau et apporte de l’ombre aux poissons. Quelle que soit la taille du bassin ou de la mare, de nombreuses variétés sont possibles. Attention seulement, à bien la choisir !

Recommandations pour la plantation du nénuphar

Les rhizomes de nénuphar se plantent entre avril et la fin du mois de septembre, installés dans des poches de terre aménagées au fond du bassin, sur les plates-formes de berge ou dans des pots et paniers submergés. Il est conseillé :

Utiliser un terreau spécial « plantes aquatiques » car le terreau classique est trop fin pour cet environnement. Toutefois, de très bons résultats sont observés en mélangeant un terreau un peu lourd avec de la terre de jardin à tendance argileuse et du sable. Il est fortement déconseillé d’utiliser du fumier ou de l’engrais ordinaire. En revanche, il est possible d’ajouter une ou deux pastilles d’engrais longue durée, spécialement conçu pour les plantes aquatiques.




Nénuphar, la star des bassins !
Nénuphar, la star des bassins !

Planter un seul pied par panier ou pot : le nénuphar est une plante vigoureuse qui va vite coloniser tout le volume.

Recouvrir de gravier ou de cailloux : pour éviter que les poissons ne puissent fouiller la terre.

– Le nénuphar a besoin d’une bonne exposition et d’une protection contre le vent : il doit recevoir les rayons du soleil pendant un minimum de 6 heures par jour pour fleurir abondamment.



– Prévoir une surface moyenne de 1 m2 pour chaque nénuphar.

Entretien

Les nénuphars rustiques ont l’avantage d’exiger peu d’entretien. En effet, il est inutile de protéger le rhizome ou de le sortir de l’eau pendant l’hiver, quelle que soit la région, car il est robuste. Une chose est toutefois conseillée à l’automne : supprimer toutes les feuilles jaunies pour éviter qu’elles pourrissent dans l’eau et ralentissent l’envasement du bassin ou l’apparition d’algues.

Par contre, les nénuphars exotiques ont besoin d’une fertilisation plus fréquente. Il est conseillé de leur apporter de l’engrais de longue durée trois fois dans la saison : au printemps, en début d’été et en fin d’été. En culture extérieure, il est important de les rentrer au chaud pendant l’hiver.

De multiples variétés de nénuphars

Déclinée en de multiples variétés, cette plante aquatique offre l’embarras du choix. Pour un choix raisonné, il est recommandé de choisir des variétés faciles et florifères et surtout, des variétés qui sont adaptées à la taille du bassin.

Nénuphars pour grands bassins (jusqu’à 1,20 m de profondeur)

Nénuphar jaune, jaunet d’eau (Nuphar lutea) : composé de feuilles cordiformes, de taille moyenne (15 cm de diamètre), plus ou moins flottantes, ce nénuphar possède une croissance très rapide. Sa floraison est faite de petites fleurs solitaires (5 cm de diamètre), émergeant au-dessus de l’eau, jaune d’or qui s’épanouissent en juillet-août. Particulièrement rustique et fleurissant même à la mi-ombre.

Nénuphar, la star des bassins !
Nénuphar, la star des bassins !



Nénuphars exotiques, exigeant une température minimale de 10 °C et devant être rentrés au chaud en hiver

Nénuphar bleu, lotus d’Égypte (Nymphaea caerulea) : composé de grandes feuilles flottantes (de 15 à 20 cm de diamètre), fendues à la base, ce nénuphar offre des fleurs de taille moyenne (10 cm de diamètre), diurnes, solitaires, parfumées, apparaissant largement au-dessus du feuillage, aux pétales bleu lavande, étamines jaunes, qui fleurissent de juin à septembre. Cette espèce est symbolique : la fleur sacrée des Égyptiens et le fameux lotus bleu de l’album de Tintin !

Nénuphars pour bassins moyens (de 0,40 à 0,80 m de profondeur)

Nénuphar ‘Colorado’ (Nymphaea ‘Colorado’) : avec ses feuilles moyennes marbrées de bronze en début de croissance, cette espèce fleurit avec de grandes fleurs (10 cm de diamètre) saumonées, au cœur tirant sur l’orange et aux pétales roses sur le pourtour, étoilées et se formant bien au-dessus de l’eau. Cette variété est exceptionnelle par la durée de sa floraison, pratiquement sans interruption durant toute la belle saison.

Nénuphars pour petits bassins (moins de 40 cm de profondeur) et grands bacs sur la terrasse

Nénuphar tetragona (Nymphaea tetragona) : composé de petites feuilles échancrées (8 cm de diamètre), ce nénuphar possède une floraison à très petites fleurs (5 cm de diamètre) aux pétales d’un blanc pur entourant un cœur jaune d’or. Parfait pour la culture en grand bac, ce nénuphar miniature demande une profondeur d’eau de 20 à 40 cm et s’étale sur 30 à 50 cm.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille ces autres articles sur le jardinage :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *