Maison & Jardin

Place au bonheur avec le muguet

Emblème incontournable du 1er Mai, le muguet est une plante vivace rhizomateuse qui annonce le retour des beaux jours. Facile à planter, cette fleur aux clochettes délicates s’offre depuis la nuit des temps comme un porte-bonheur. La tradition raconte même que l’on peut entendre la douce musique de ces blancs grelots dans nos forêts et nos sous-bois.

Le muguet en quelques mots

Le muguet, appelé aussi « lis des vallées » ou « muguet de mai », est une plante herbacée et vivace de la famille des Liliacées. Originaire du Japon, cette plante a étendu son territoire dans de nombreuses zones tempérées de l’hémisphère nord comme en France, également en Amérique du Nord et en Asie.

Ses fleurs en forme de petites clochettes sont disposées le long d’une hampe unique, et fleurissent brièvement, entre avril et juillet. Ses grelots sont généralement blancs, parfois rosés et diffusent un parfum facile à discerner car suave et légèrement musqué.

La signification du muguet

Le muguet est la fleur emblématique du 1er mai. Associé à la Fête du travail, c’est le seul jour où tout un chacun peut vendre sur la voie publique sa propre cueillette de muguet sans formalités administratives ni autorisation.

Offrir du muguet à quelqu’un signifie que vous lui souhaitez beaucoup de bonheur. Encore mieux : si vous offrez un brin comportant 13 clochettes, vous adresserez au destinataire des vœux de félicité éternelle.

Une fleur porte-bonheur
Une fleur porte-bonheur

Cette tradition du muguet comme cadeau du premier mai remonte à la Renaissance. C’est à cette époque, dans les campagnes françaises, qu’il était de coutume d’en offrir un brin pour chasser les difficultés de l’hiver. C’est le 1er mai 1560 que le roi Charles IX se vit offrir un brin de muguet et agréablement surpris, il décida de reprendre cette tradition à la cour l’année suivante en offrant aux dames un brin en guise de porte-bonheur.
Bon à savoir : cette plante peut s’offrir sans aucune connotation amoureuse. Les noces de muguet symbolisent 13 années de mariage. Et depuis 1982, le muguet est la fleur nationale de la Finlande.

Plantation & entretien

Même s’il n’est pas très exigeant, le muguet apprécie les coins ombragés du jardin. C’est en effet une plante de sous-bois, il se plaira donc au pied d’un arbre. Il s’adapte facilement à tous types de sol, mais il a tout de même une préférence pour les sols meubles, humides et bien drainés.

Si la floraison a un peu de retard, il est possible de lui mettre une cloche ou un plastique sombre dessus qui accélérera le processus. Il faut penser toutefois à le laisser à l’air libre 2 ou 3 heures par jour pour éviter qu’il ne pourrisse.

Au niveau de la plantation, rien de difficile. Il est conseillé de planter les rhizomes (ou « griffes ») en octobre pour apprécier sa floraison au printemps. Les rhizomes se plantent à 3 cm de profondeur, espacés d’environ 10 cm, les bourgeons vers le haut. Il faut ensuite recouvrir de terreau et pour finir, arroser abondamment.



Les différentes variétés

Pour varier les plaisirs, le muguet, aux grelots traditionnellement blancs, se déclinent en d’autres variétés. Pour de belles fleurs roses pâles, il faut opter pour la variété du Convallarla majalis ‘Rosea‘.

Pour d’autres variantes, le Convallarla majalis ‘Albostriata’ a des feuilles rayées de blanc cassées dans sa longueur et le Convallarla majalis ‘Flore pleno’ offre des fleurs doubles.

Une fleur porte-bonheur
Une fleur porte-bonheur

Toxicité de cette plante

Une fois la floraison du muguet passée et jusqu’au mois d’octobre, la fleur fait place à une petite baie rouge qui peut s’avérer attractive mais attention le muguet est classé parmi les plantes à haute toxicité. Il est donc conseillé de surveiller enfants et animaux.

Sa toxicité provient de la convallarine qu’il contient, un puissant stéroïdien dont les effets sont proches de ceux de la digitaline. Son ingestion provoque vomissements, douleurs abdominales et problèmes cardiaques pouvant entraîner la mort.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous propose de lire d’autres articles sur le jardinage :

Clara

Née à Paris en 1984, Clara est revenue vivre en Savoie à l’âge de 10 ans, sa région familiale. Après des études de communication dans le « tourisme et sports de plein air », puis une année de stage dans une maison d’édition de magazines, Clara a pu se former aux métiers du journaliste. Spécialisée dans les secteurs du tourisme, de la montagne et des sports outdoor, elle devient rédactrice freelance en 2010. Passionnée de montagne et de nature, elle réalise l’un de ses rêves en s’installant dans un petit village de montagne où elle profite du calme, de la nature préservée et du rythme « ralenti », propice à la marche, à la méditation et au yoga, qu’elle pratique régulièrement. Sensible à la préservation de l’environnement, elle agit tous les jours pour minimiser son impact : recyclage, compostage, covoiturage, vélo, alimentation saine et locale, jardinage, consommation raisonnée… c’est pourquoi écrire pour Toutvert est un réel plaisir !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer