La mélatonine, l’hormone du sommeil

Comment se fait-il que l’on s’endorme avec la tombée de la nuit, et que l’on se réveille avec le jour ? Réponse, la mélatonine.


Qu’est-ce que c’est ?

Communément appelée l’hormone du sommeil, la mélatonine est secrétée par notre glande pinéale ou épiphyse, glande endocrine qui synthétise et relâche les hormones dans la circulation sanguine. Sa forme en pomme de pin lui a donné son nom. Mais on l’appelle aussi notre troisième œil, et pour cause.

Le rôle de la mélatonine

Lorsqu’il fait jour, la lumière bleue inhibe la sécrétion de mélatonine. Quand le jour baisse, nous secrétons de la mélatonine, jusqu’au lendemain matin ou la cortisol prend le relais, nous indiquant de nous activer. Les « couche-tôt » la secrètent dès vingt-et-une heures, les couche-tard un peu plus tard.

C’est notre horloge biologique qui met les pendules à l’heure : en cas de décalage horaire, il faut quelques jours pour synchroniser à nouveau le sommeil avec le jour et la nuit. Une horloge biologique qui contrôle aussi le taux de mélatonine.

Notre sommeil peut être perturbé de mille façons : stress, contrariétés, vieillissement, bruit. Mais la persistance de lumières artificielles gêne particulièrement sa sécrétion : ainsi les écrans d’ordinateur ou de télévision avant d’aller se coucher, les veilleuses en tous genres, y compris celle de son réveil matin.




Un sommeil parfois difficile à trouver
Un sommeil parfois difficile à trouver

Quid de la mélatonine comme médicament ?

Avoir du mal à trouver le sommeil est désagréable, voire épuisant en cas d’insomnies. Au demeurant, recourir à la mélatonine est tout sauf anodin. Désormais, la législation est claire : cette hormone est classée sur la liste II des substances vénéneuses.

En-deçà de 1 mg, elle est en vente libre. Méfiez-vous des compléments alimentaires qui contiendraient plus d’1 mg, même s’ils sont désormais interdits à la vente. Au-delà de 1 mg, la mélatonine doit faire l’objet d’une prescription médicale. A partir de 3 mg, elle est dangereuse.

Et la mélatonine naturelle ?

En dehors de celle que nous sécrétons évidemment de façon naturelle, cette hormone se trouve dans certains aliments.



Certains aliments sont meilleurs que d’autres pour notre sommeil : d’ailleurs ce sont les mêmes qui sont meilleurs pour notre santé…

Les aliments riches en mélatonine

Prenez l’ananas : riche en fibres, il l’est aussi en tryptophane, le précurseur de la sérotonine. Or, un taux faible de sérotonine engendre une baisse de la sécrétion de mélatonine.

La banane est l’amie du sportif et de notre sommeil : elle aussi, riche en tryptophane, détend de surcroît les muscles.

Les céréales, l’avoine en particulier, aide le système nerveux à se relaxer. Si l’on a pour habitude de prendre des céréales au petit-déjeuner, rien n’interdit de les adopter en repas du soir.

La mélatonine pour dormir
La mélatonine pour dormir

Les noix et les autres fruits secs sont également excellents pour le sommeil : eux aussi amis du sportif, ils sont riches en cette hormone, mais, il est vrai, également en calories.




Enfin, n’oubliez pas l’oignon : il ne fait pas seulement pleurer ! L’oignon est un aillé de la santé, également riche en mélatonine.

Last but not least, une infusion au gingembre vous fera du bien : cet anti-inflammatoire en contient également. Et en plus, il a bon goût !

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille également les articles suivants :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *