Transports

Guide pour choisir la meilleure pompe à vélo

Tout savoir sur la pompe à vélo. Voici nos conseils pour vous aider à choisir la meilleure pompe pour votre vélo. Vous trouverez également des conseils sur les valves et la meilleure façon d’utiliser votre pompe pour éviter de gaspiller de l’énergie et de risquer d’endommager les valves elles-mêmes lors du gonflage.

A quoi ça sert ?

Avec le terme pompe à bicyclette, on désigne un outil, généralement manuel, qui permet le gonflage des chambres à air (différent est le cas pour les tubeless, qui ont besoin d’un compresseur).

La pompe à vélo est un accessoire indispensable pour le cycliste, sportif ou non.

La fonction de la pompe à vélo est d’augmenter la pression interne des roues et, plus précisément, de la chambre à air (normale ou tubulaire).

pompe à vélo
pompe à vélo

Il n’en va généralement pas de même pour les vélos tubeless, plus tenaces que le système traditionnel, car ils nécessitent plus de pression au moment de l’installation.

Fonctionnement : comment utiliser une pompe à vélo

La pompe à vélo est un outil manuel (ou électrique ou à gaz) structuré par un cylindre à l’intérieur duquel tourne un piston pneumatique équipé d’une membrane (joint), et d’une borne de non retour.

Celle-ci est reliée directement à la butée du piston ou est équipée d’un raccord (tube) caoutchouc.

En poussant le piston jusqu’en butée, l’air à l’intérieur du cylindre est comprimé et forcé de passer à travers la borne. Au contraire, en le tirant vers le haut, cela crée une dépression qui aspire l’air extérieur d’un autre opercule, qui est au contraire scellé au moment de la poussée.

En connectant le terminal à la valve de la chambre à air, celle-ci est gonflée.



Types

Il existe plusieurs types de pompes à vélo, différents pour :

  • Poids de l’appareil
  • Attaque
  • Technologie.

Pour faire un bref résumé, les types les plus courants de pompes à vélo sont les suivants

  • à main (mini-pompe)
  • à pied
  • à plancher
  • électrique
  • à cartouche de CO2.

Certains d’entre eux sont transportables, également appelés « urgence », tandis que d’autres sont un instrument de travail à domicile.

Caractéristiques générales

Nous vous rappelons que dans les différentes disciplines du vélo, il est nécessaire de respecter les différentes caractéristiques techniques.

Lorsque vous devez acheter une nouvelle pompe, quelles sont les caractéristiques que vous devez rechercher ? Voyons-les en détail.

Pression des pneus

La pression des pneus est très importante. Les pressions de gonflage des différentes disciplines vont de 1,7 bar du VTT à 9 bar du vélo de course.

Les pompes les moins chères ne sont pas en mesure d’atteindre ces niveaux.

Débit d’air

De plus, la quantité d’air poussée à chaque pompe varie en fonction de la capacité du cylindre.

  • Plus elle est large, moins il y a de pompes appliquées, ce qui réduit à la fois la fatigue et le temps total (très important si l’intervention est effectuée pendant une compétition).

C’est l’une des principales caractéristiques des pompes manuelles, car elle vous permet de réduire le temps d’arrêt en cas de crevaison.

Solidité structurelle

La pompe à vélo est un instrument très sollicité ; en effet, non seulement elle doit résister à la contrainte hydraulique du gonflage, mais aussi à la contrainte mécanique du cycliste, souvent pressé.

Pour cette raison, il est important qu’il soit plutôt solide.

Contrôle de pression –  manomètre

L’un des accessoires de la pompe à vélo, désormais presque indispensable dans le cyclisme sportif, est le manomètre.

Cet instrument de mesure est nécessaire pour vérifier la pression à l’intérieur du tube intérieur, en l’adaptant parfaitement.

Voyons maintenant en détail les différents types.

Pompe à vélo à main

Ils sont principalement utilisés lors des randonnées à vélo, pour résoudre des problèmes de perte de pression ou pour gonfler une chambre à air remplacée lors d’une crevaison. Malgré leur petite taille, ils sont capables de « pousser » des pressions de gonflage très élevées et devraient faire partie de la trousse d’urgence de tout cycliste.

Une bonne pompe à main doit avoir les caractéristiques suivantes :

  • Compacité : plus la taille est petite, plus il sera facile à ranger dans la sacoche ou dans les poches arrière du maillot de cyclisme ;
  • Légèreté : une caractéristique qui va de pair avec la compacité pour gagner du poids et faciliter le transport de la pompe elle-même lors d’une sortie.

Pompe à vélo à pied

Ces pompes sont conçues pour le garage (leur extraction est automobile, car elles servent à gonfler les pneus des voitures), car elles sont déjà trop encombrantes pour être transportées. Ils sont équipés de manomètres pour contrôler la pression d’entrée et peuvent atteindre des pressions de 7-9 bar.

pompe à plancher

Elle a de nombreux avantages :

  • il prend peu de place,
  • est facile à utiliser,
  • est confortable car il repose sur le sol et vous n’avez qu’à pousser avec votre pied, vous permet de gonfler rapidement.

D’autre part, étant conçu pour les voitures, il n’a que la connexion Schrader, vous avez donc besoin d’adaptateurs pour les vannes Presta.

Pompe à plancher

La pompe à vélo classique que nous possédions tous. Sur le marché il y a toutes sortes de modèles, de ceux à partir de 9,9 € que vous achetez au supermarché à ceux avec manomètres professionnels et qui atteignent 10 bars.

Cette pompe sera votre outil le plus utilisé, tant pour gonfler les pneus de vos vélos que pour contrôler leur pression:

  • doit être prete pour les valves Presta et Schrader.
  • Elle doit atteindre une pression de 10 bar confortablement, afin de pouvoir travailler avec tous les types de vélos et de pouvoir gonfler les pneus rapidement.
  • Mieux si le manomètre a une échelle graduée à la fois en bar et en PSI.
  • Pour éviter que la pompe ne s’échappe ou ne cède sous l’effet du stress (avec pour conséquence une chute au sol, comme vous le dit celui qui l’a essayé), il est préférable que la base d’appui soit large, robuste et éventuellement équipée d’un revêtement antidérapant pour soutenir les semelles.

La cartouche de CO2

Une solution de secours pour résoudre une crevaison « sur la route » est la cartouche de CO2, c’est-à-dire de petits réservoirs sous pression contenant du dioxyde de carbone, qui sont équipés d’adaptateurs, afin qu’ils puissent être fixés sur la valve du tube intérieur.

Elles sont légères et compactes, et elles sont souvent résolutives.

Compatibilité avec les différents types de valves

Dans le monde de la vélo, sur les chambres à air modernes, vous pouvez trouver deux types de valves, appelées Presta et Shrader.

Les vannes Presta sont d’origine française et se composent d’une vis filetée dans laquelle le corps de vanne est inséré, qui est ouverte ou bloquée par un écrou à l’extrémité. Dans ce type de vanne, la fermeture est garantie par le même air interne, qui a une fonction de bouchon.

Une pompe à main de secours ne doit avoir qu’un seul raccord compatible avec les valves Presta et Schrader, afin d’économiser du poids et surtout d’éviter de transporter les adaptateurs avec vous.

Prix

Il est logique de déduire que même les différents types de pompes à vélo peuvent avoir des prix différents.

La qualité est un facteur de discrimination assez important et, pour ceux qui décident de mettre en place le cyclisme de manière sportive, c’est absolument essentiel.




Une pompe à vélo bas de gamme coûte environ 1,5-2€, tandis qu’une pompe à pédale haut de gamme, capable de gonfler même les tubes (y compris ceux des motos et des voitures) atteint 315€.

Dernier conseil

Le marché offre une quantité innombrable d’options différentes.

Comme toujours, mon conseil est de toujours vous poser la question fatidique: « De quoi ai-je vraiment besoin ? Quels sont mes besoins ? » avant d’acheter une nouvelle pompe.

En fonction de vos besoins, vous pourrez alors acheter l’outil qui vous convient et maintenir à tout moment la bonne pression des pneus, évitant ainsi le risque de crevaison et réduisant les pertes d’énergie et donc la fatigue, qui est tout sauf négative.

Plus de conseils pour votre vélo

Pour une mobilité durable toujours plus efficace.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer