La mauve, une plante sauvage aux multiples atouts

Sauvage, la mauve est une plante délicate et de toute beauté, qui possède de multiples atouts. Attirant les insectes utiles au jardin et les oiseaux, elle a en plus des vertus médicinales et est comestible. Adoptez-là vite !


D’une grande délicatesse avec sa couleur rose pourpre nervurée de violine, la grande mauve, appelée aussi mauve sylvestre ou mauve des bois est une plante herbacée vivace se comportant parfois en bisannuelle, de la famille des Malvacées.

On le retrouve surtout dans les prairies, les friches, les remblais et les bords de chemin. Parfois appelée fromageon, elle faisait jadis le bonheur des enfants qui la croquait lors de balades dans la campagne. Cette variété est la plus couramment citée pour ses propriétés médicinales. Une autre variété, la mauve musquée, peut très bien la remplacer dans les recettes puisqu’elle possède les mêmes propriétés.

Comment planter la mauve ?

La mauve se trouve aussi bien en graines à semer qu’en plants. Quoiqu’il en soit, cette fleur peut se planter en pleine terre, en sol ordinaire, mais bien drainé, au soleil.




Elle résiste bien à la sécheresse et supporte les terrains pauvres.

Pour les graines, il est conseillé de les semer de mars à mai directement en place, en ligne ou à la volée. Pour la mauve achetée en godet, il faut la planter de mars à mai ou de septembre à octobre, en pleine terre ou en pot.

Sauvage ou cultivée
Sauvage ou cultivée

Entretenir la mauve

Pour les semis réalisés en pleine terre : lorsque les plants ont 3 ou 4 feuilles, éclaircir à 15 ou 20 cm.



Pour les plants installées en terre, il est important d’arroser chaque semaine pendant les 2 mois qui suivent la plantation. Lorsqu’elles mesurent 30 cm de haut, les pincer pour les aider à se ramifier. La touffe fanée peut être laissée en hiver pour nourrir les oiseaux avec ses graines. Rabattre au ras du sol en mars.

Le temps de la récolte

La récolte de la mauve se fait de juin à octobre, de préférence le matin. Les feuilles et les fleurs se cueillent, aussi bien pour les cuisiner que pour les traiter en plantes médicinales.

Attention, il est important de cueillir les feuilles et fleurs qui ne sont pas attaquées par la rouille. Pour éviter cette maladie, il est conseillé de rabattre la plante fin juin. Un traitement à la prêle peut également s’avérer efficace.

Pour une utilisation en cuisine ou en soin médicinal, il est recommandé d’utiliser les fleurs le plus rapidement possible après la cueillette. Le feuillage, lavé et roulé dans un torchon humide, peut se conserver 3 jours au réfrigérateur. Pour une utilisation en hiver, il est possible de faire sécher les tiges, tête en bas, dans un local sombre, sec et aéré.

Les bienfaits de la mauve

Largement utilisée dès l’Antiquité comme plante médicinale, la mauve est reconnue pour soulager de nombreux maux. En effet, elle est bénéfique sur plusieurs types d’affections :

  • La mauve soulage les rhumes, bronchites et angines
  • La mauve lutte contre les troubles digestifs
  • Elle soigne les infections urinaires
  • Cette plante apaise les inflammations buccales
  • Elle est utile contre les affections cutanées
Ses vertus médicinales
Ses vertus médicinales

Mauve est aussi un prénom

Le prénom Mauve vient du latin « malva« , nom d’une plante à fleurs rose, qui se fête le 5 octobre. Les filles et femmes qui portent ce prénom sont des femmes libres et indépendantes, qui aiment l’imprévu, l’aventure et les voyages. Leur fantaisie, leur côté original font qu’on ne s’ennuie jamais avec elles. Coquettes et féminines, ce sont des femmes pleines de charme et de surprise.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille ces autres articles sur le jardinage :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *