Bien-être et santéfeatured

La matricaire ou camomille allemande

La matricaire (Matricaria recutita ou Chamomilla recutita) ou camomille allemande est véritablement la cousine germaine de « notre » camomille romaine. Mais pas de frontières… pourquoi la préférer ? Son goût est bien moins amer, pour des vertus similaires.

Description de la matricaire

Matricaire (Matricaria recutita ou Chamomilla recutita), petite camomille, camomille vraie, camomille sauvage ou camomille allemande : beaucoup de noms pour cette camomille qui se complaît facilement partout, à l’état sauvage sur des sols pauvres, dans un coin du jardin, voire en pot.

La camomille allemande n’est vraiment pas difficile : sa ressemblance avec la marguerite et sa longue période de floraison incite à la planter. Rien que pour faire joli ! Sans compter son efficacité en bordure du jardin potager : elle est un répulsif contre les insectes nuisibles, et en même temps un aimant à pucerons noirs, qui s’y concentrent au lieu de se répandre.

Camomille matricaire ou romaine ?

La vraie différence avec la camomille romaine ? La matricaire a un goût amer bien moins prononcé, ce qui est plutôt agréable en tisane : cela évite en particulier de la sucrer ! Quant à sa provenance, elle est tout autant présente partout en Europe, sachant que la camomille romaine n’est pas spécialement originaire de Rome.

Matricaire : stress, insomnie, peau, digestion... la liste des bienfaits est longue
Matricaire : stress, insomnie, peau, digestion… la liste des bienfaits est longue

D’ailleurs, quelles qu’elles soient, les différentes espèces de camomille poussent plutôt à la campagne qu’en ville, ce qui est assez logique. Ce ne sont, en tous les cas, pas des espèces mises à mal. Ne vous en privez pas !

Matricaire : bienfaits de cette plante médicinale

La plante aromatique aux propriétés sédatives reconnues

A l’instar de sa cousine romaine, ce sont ses jolies fleurs qui contiennent ses principes actifs, soit des polyphénols, le terme désormais adopté pour qualifier les tanins végétaux. Plus précisément, la fleur jaune et blanche de la camomille allemande est riche en lactones sesquiterpéniques, en flavonoïdes, en coumarine, en mucilages et en fructanes.

Insomnies, stress, la camomille est sédative. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en reconnaît l’usage « pour soulager l’agitation nerveuse et l’insomnie mineure » : avant de se coucher, une tisane de camomille aide à trouver le sommeil.

Huile essentielle de matricaire contre les angoisses

Son huile essentielle a de nombreuses vertus, mais elle est généralement employée pour ses propriétés apaisantes. Une goutte au creux du poignet et inspirez profondément.

Attention : les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution et sont interdites aux enfants, femmes enceintes et/ou allaitantes.



Pour les enfants et les personnes âgées

Une tisane de camomille aide l’enfant trop agité à mieux trouver le sommeil : aucune inquiétude, il s’agit d’un breuvage doux, sans risque d’accoutumance.

Avantage pour les personnes âgées : les benzodiazépines sont des molécules hypnotiques du sommeil. Or, elles ne sont pas étrangères à la maladie d’Alzheimer. Avantage de la camomille : elle permet le sevrage de ces molécules. Pour ce faire, préférez la camomille en huile essentielle, en association avec une autre, par exemple de l’huile essentielle de lavande.

En cas de réveil intempestif, inhaler ce mélange d’huile essentielle : les zones du cerveau concernées réagissent de façon tout à fait naturelle. Et la nuit peut se poursuivre.

Anxiété mais aussi troubles digestifs, douleurs lors du cycle menstruel, maux de gorge, la camomille apaise tous ces maux. Une fois de plus, en douceur et sans accoutumance.

L’amie très fiable de la peau

En usage externe, la matricaire a un usage peut-être un peu moins connu : elle est pourtant bienvenue en cas de démangeaisons et d’atteintes cutanées, que celles-ci soient ponctuelles ou non.

Et ceci a son importance : s’il est inconfortable et même douloureux de s’écorcher ou se brûler, les personnes souffrant d’eczéma ou de psoriasis se demandent généralement comment en voir le bout. La camomille est un onguent qui ne trahit pas.

N’oubliez pas non plus la camomille en cas de piqûres de moustiques : ceci est précieux lorsqu’ils passent à l’attaque en escadrille, et surtout si vous êtes sujets aux réactions.

En l’occurrence, vous avez le choix : pommade contenant de la camomille, compresse d’infusion, ou même directement la fleur, au préalable pressée dans le creux de la main.

Matricaire : stress, insomnie, peau, digestion... la liste des bienfaits est longue
Matricaire : stress, insomnie, peau, digestion… la liste des bienfaits est longue

Contre l’irritation de l’œil

Eh oui ! Au lieu de vous frotter l’œil avec le poing, ce qui n’arrange rien, faites-donc un bain d’infusion refroidie (cela va de soi). Cela vous calmera votre irritation.

La camomille romaine contre l’allemande ? Le mieux est de l’avoir chez soi

Réellement, la camomille allemande ne présente pas de différence pour vous. En laboratoire les recherches s’effectuent plus volontiers sur la camomille allemande, sa récolte étant à moindre frais au regard de son abondance. Toutes deux ont la même étymologie, « chamos » pour signifier qu’elle pousse près du sol, et « melos » pour indiquer que des fleurs tout juste écloses sentent la pomme. Aucune pilule amère là-dedans.

Petite astuce : c’est à ce moment-là qu’il faut les couper, pour les faire sécher en un lieu sec. Pas de risque d’en manquer non plus : plus vous coupez de fleurs, plus vous favorisez la pousse des nouvelles. En résumé, si vous avez un coin de jardin, oubliez le commerce et faites vos infusions par vous-même, c’est trop facile pour s’en priver.

Matricaire odorante, matricaire jaune ou blanche ?

Cette plante a de nombreuses cousines et de nombreux surnoms, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Matricaire odorante, fausse camomille

Son nom latin est Matricaria discoidea, elle appartient donc à la même famille que la camomille romaine mais est une espèce différente. Elle est aussi surnommée fausse camomille ou matricaire jaune. Séchée, elle donne l’impression de « pompons jaunes ».

Attention, même si les deux plantes sont proches, elles n’ont pas les mêmes propriétés médicinales.

Matricaire blanche

C’est parfois le surnom donnée à la camomille allemande, en comparaison à sa cousine la fausse camomille. Ses fleurs sont comme couronnées de ligules blanches, parfois retombantes. Un bouquet de cette camomille donne l’impression d’un coussin blanc !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à consulter les articles suivants :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer