Au Maroc, les chèvres grimpent sur les arganiers

Elles ne sont pas non plus tombées du ciel !

By Rose Lavigne

les chèvres grimpent sur les arganiers

Telles des oiseaux, elles se posent sur les branches des arbres ! Pourtant, ces chèvres du Maroc n’ont pas du tout perdu la tête. Bien au contraire même ! En images, gros plan sur un très joli phénomène qui nous offre des images aussi belles que surprenantes.

Ces chèvres ne sont pas non plus tombées du ciel. En fait, elles grimpent là pour picorer le fruit des arganiers, le célèbre arbre endémique du Maghreb grâce auquel on produit la fameuse huile d’argan.

les chèvres grimpent sur les arganiers
Et, le mieux, c’est que ce pillage en règle ne nuit absolument pas à la production d’huile d’argan. Apparemment elle l’encouragerait même !

les chèvres grimpent sur les arganiers
Une fois digérée par les chèvres, la coquille du fruit serait en effet adoucie, facilitant ainsi l’extraction de l’huile !
les chèvres grimpent sur les arganiers
Une sorte de collaboration inattendue entre l’homme et la chèvre en somme !

les chèvres grimpent sur les arganiers
Et puis, chaque jour, un drôle de spectacle qui attire les touristes du monde entier.

Seul bémol : pour profiter de cette manne touristique, certains agriculteurs attacheraient des chèvres aux arbres… Si vous assistez un jour à ça : fuyez ! Car c’est un piège à touristes qui n’est ni bon pour les chèvres, ni pour l’arbre.

les chèvres grimpent sur les arganiers

En effet si l’objectif est de produire de l’huile d’argan, les fermiers sont obligés d’éloigner les chèvres qui, si elles restent trop longtemps dans l’arbre, mangent toutes les feuilles et tous les fruits, condamnant celui-ci au passage.

les chèvres grimpent sur les arganiers

Agiles comme des singes ces chèvres gourmandes !

Enregistrer

Enregistrer

1 réflexion au sujet de « Au Maroc, les chèvres grimpent sur les arganiers »

  1. Très bel article. Dans notre métier qu’est l’eco-paturage on nous demande souvent « mais pourquoi pas des chèvres ? » La réponse est là dans cet article : la chèvre est agile, de la même manière qu’elle grimpe aux arbres elle peut aussi sauter facilement les clôtures. Pour installer des chèvres sur un terrain il faut donc prévoir des clôtures plus hautes, et donc plus coûteuses.
    L’entretien avec des moutons se révèle alors plus économique.
    Cela ne veut pas dire que la chèvre n’est pas utile, à l’image de son efficacité sur l’arganier au Maroc elle est redoutable pour deffricher un terrain contenant des ronces ou un sous bois par exemple.

    Répondre

Laisser un commentaire