Mal de tête : les remèdes naturels

Quoi de plus banal ? Selon, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un adulte de 18 à 65 ans sur deux à travers le monde, a eu mal à la tête au cours de l’année écoulée. Alors comment se débarrasser de son mal de tête ?


Mal de tête : à gauche, à droite ? En étau ou en casque ?

L’International Headache Society classe le mal de tête en trois catégories : la céphalée primaire, sans lien avec une maladie, la céphalée secondaire, conséquence d’une pathologie, et la névralgie crânienne, due à un nerf irrité.

Nous avons alors la tête prise dans un étau d’une tempe à l’autre, ou bien dans un casque lorsque la douleur diffuse à l’ensemble des neuf zones de notre boîte crânienne. Désagréable voire douloureux.

En réalité, la céphalée primaire comporte lui-même trois variantes : la migraine, la céphalée de tension, et la céphalée en grappe.

La céphalée de tension, le mal de tête de tout le monde

La céphalée de tension est le mal de tête le plus répandu : deux-tiers des maux de tête sont des céphalées de tension. La douleur prend au niveau de la nuque, des tempes ou du front.




Contrairement à la migraine, le céphalée de tension vous tape rarement dans le crâne comme un pulsation cardiaque. Et reste généralement épisodique. Rares sont les céphalées de tension qui s’installent de façon chronique (plus de 15 fois par mois).

Mal de tête : les causes

Il n’y a pas un seul motif pour avoir mal à la tête : presque tout peut faire mal au crâne ! Une cause psychique, le manque de sommeil, le changement de climat, un air confiné et souvent des tensions musculaires au niveau de la nuque, des yeux ou du visage, peuvent provoquer un mal de tête.

Dites stop au mal de tête grâce à des astuces naturelles
Dites stop au mal de tête grâce à des astuces naturelles

Mais le fait de ne pas avoir bu assez d’eau ou au contraire, d’avoir un peu forcé sur la dive bouteille, de s’être livré à des libations un peu lourdes pour la digestion peuvent faire plus que mal à la racine des cheveux ! Liste non exhaustive. Une dent, les narines coincées par une sinusite, du surmenage font mal au crâne.



Remèdes et astuces naturels contre le mal de tête

Penser à vous hydrater

Le réflexe courant est d’avaler un antalgique : pratique, quand on n’est pas chez soi. Et puis pourquoi souffrir inutilement, surtout quand il faut réfléchir sur un dossier ?

Mais penser à boire de l’eau est un bon moyen de ne pas avoir mal à la tête. Le corps est en partie fait d’eau : on oublie parfois de boire et notre tête nous sert de pense-bête. Si l’on a déjà mal, boire un grand verre d’eau peut soulager.

Le verre d’eau n’empêche pas de boire un café bien serré : la caféine resserre les vaisseaux dilatés et dit-on, active la circulation sanguine et avec elle, celle de l’oxygène.

Quant à manger de façon régulière, cela évite les chutes de glycémie. Le corps préfère nettement les rendez-vous réguliers aux horaires intempestifs.

Froid en haut, chaud en bas

Le chaud et le froid ont du bon. Pas de douche écossaise, mais les pieds dans un bain chaud vont détourner le sang de la tête : la pression y sera moindre. A l’opposé en quelque sorte, un linge froid sur le front resserrera les vaisseaux dilatés.

Faites de même avec vos mains : plongez-les dans de l’eau fraîche voire, si vous le supportez, presque glacée. Votre tête vous dira merci.




Le gingembre, bon contre le mal de tête

Le gingembre est décidément l’allié des profils qui s’enflamment : faites une décoction de gingembre moulu dans une tasse d’eau chaude. Vous en aurez de bonnes nouvelles.

Dites stop au mal de tête grâce à des astuces naturelles
Dites stop au mal de tête grâce à des astuces naturelles

Relax !

Si vous avez tendance à vous contracturer la nuque et les muscles du cou et des épaules à force d’être tendu,  la zen attitude est pour vous : respirez, faites du yoga.

Ce qui n’interdit pas de bouger : une activité physique canalise le stress, qui vous montera moins à la tête !

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande ces articles connexes :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *