Nature House Uppgrenna: la maison autosuffisante !

C’est dans le sud de la Suède, non loin du lac Vättern, que les architectes du cabinet Göteborg Tailor Made Arkitekter ont conçu une maison autosuffisante.

Cette construction (maison autosuffisante), dont la base ressemble à une grange typiquement suédoise (murs couleur rouge terre et toit à pignons) et dont la partie supérieure rappelle une serre (toit en verre et ameublement en bois), a pour but de faire coexister en harmonie les Hommes et les plantes.


Cette maison autosuffisante « Nature House Uppgrenna » est divisée en deux espaces aux fonctions différentes. D’un côté, la partie « grange » de la maison est réservée à la vie quotidienne de ses habitants, et contient un restaurant, des salles de réunion, un spa ainsi que des chambres d’hôtes. Quant à l’autre partie, la « serre » du bâtiment est elle destinée aux plantations et à la culture de fruits, légumes, fleurs et arbres à agrumes. On y trouve même un petit étang et une cascade!

Nature House Uppgrenna la maison autosuffisante
Nature House Uppgrenna la maison autosuffisante

Cette maison autosuffisante a cela de caractéristique qu’elle n’est pas reliée au réseau de tout à l’égout. Elle fonctionne grâce à un système d’irrigation fermé et réutilise l’ensemble des eaux grises et noires qu’elle produit.

A LIRE: 3 conteneurs = 1 maison auto-suffisante !




De plus, aucun des matériaux constituant la maison ne contient de composés organiques volatiles (COV). Ces derniers sont mis en cause dans la dégradation de la couche d’ozone mais aussi sont reconnus comme nocifs pour la santé humaine. La maison est donc principalement construite en bois et l’éclairage des parties communes se fait grâce à des panneaux solaires.

A DÉCOUVRIR: Fab tree hab, la maison 100% écologique

Le concept de cette maison autosuffisante n’est cependant pas récent. L’idée vient de l’architecte suédois Bengt Warne dont l’ambition était de créer des maisons dans lesquelles les habitants vivraient en utilisant les ressources naturelles telles que le vent, la pluie, le soleil… Et ce dès les années 1970 !

Enregistrer




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *