Jardin et potager

Magnolia : la fleur aux millions de printemps

Une somptueuse épopée florale

S’il est rattaché dans l’imaginaire collectif au tube de Claude François, le magnolia n’a pas attendu les années 70 pour prospérer dans nos jardins. Il compte en effet parmi les premières fleurs apparues sur Terre. À la fois simple et envoûtant, il revêt de nombreuses formes plus sublimes les unes que les autres. Récit d’un genre botanique tout fleur tout flamme.

Magnolia : une fleur préhistorique !

En entendant « magnolia », on pense instantanément à des fleurs roses en forme de tulipe suspendues à des arbres majestueux. La réalité est pourtant bien plus nuancée. Le genre Magnolia regroupe en effet quelque 125 espèces botaniques distinctes !

Pouvant se présenter sous forme d’arbre ou d’arbuste, il détient de manière notable des fleurs à tépales – dont on ne peut aisément distinguer les sépales des pétales. Une simplicité organique qui peut s’expliquer par son origine lointaine : des spécimens fossilisés de l’espèce Magnolia acuminata remonteraient à 20 millions d’années.

De manière générale, il se caractérise par des feuilles grandes et alternes, ovales ou elliptiques. Ce feuillage peut être caduc (comme Magnolia x soulangeana) ou persistant (comme grandiflora). Ses grandes fleurs solitaires, particulièrement décoratives, dessinent une forme de tulipe ou d’étoile.

Quel est le plus beau magnolia ?

Difficile de trancher, car les magnolias se déclinent sous bien des formes et des couleurs. Voici toutefois un petit florilège des espèces les plus prisées.

Magnolia grandiflora (à grandes fleurs)

Originaire de l’état américain de Virginie, Magnolia grandiflora (ou à grandes fleurs) peut atteindre 15 m de hauteur à l’âge adulte. Il se développe idéalement sous des climats chauds et humides. En France, il s’épanouit tout particulièrement sur les terres angevines et du Sud-Ouest. Ailleurs, on lui trouvera une place abritée.

Reconnaissable par ses fleurs embaumantes d’un beau blanc crémeux, il arbore une feuillage brillant oscillant entre vert moyen et vert foncé, avec des reflets bronze sur le revers. Ses fruits cylindriques à coniques se veulent également très décoratifs.

Magnolia x soulangeana

Aussi appelé magnolia de Soulange, l’espèce x soulangeana est une espèce hybride issue du croisement de M. denudata et M. liliiflora. Il se distingue par un port étalé et arrondi, avec une largeur et une hauteur comprise entre 3 et 5 m.

Très robuste, à croissance lente, il laisse éclore de généreuses fleurs roses en forme de tulipe de 10 à 15 cm de diamètre dès le printemps, avant même l’apparition des feuilles. Une particularité qui lui vaut le surnom trompeur de « faux tulipier ».

Gros plan sur les fleurs blanches de magnolia
Fleurs blanches


Magnolia étoilé

De nom latin M. stellata, l’étoilé possède comme son nom l’indique de fines fleurs en forme d’étoile. Sa teinte varie du blanc au rose selon les années et les conditions climatiques. Doté d’un port buissonnant, il s’étale sur 4 à 6 m de haut et de large. Son feuillage chute dès l’automne.

Magnolia de petite taille

D’autres magnolias jouissent également d’un petit gabarit. C’est notamment le cas des variétés Betty ou Jane, donnant toutes deux de magnifiques fleurs roses.

En vidéo

Où planter un magnolia dans le jardin ?

Il aime une terre riche, fraîche et bien drainée. Il affectionne globalement des sols neutres, voire légèrement acides. Seules quelques espèces – comme M. grandiflora ou M. kokus – se plairont dans un sol légèrement calcaire. Dans la plupart des cas, un excès de calcaire peut au contraire décolorer le feuillage et rendre le plant plus sensible aux maladies.

Au jardin, il apprécie les emplacements ensoleillés à mi-ombragés. Certaines variétés remarquablement rustiques supportent des températures jusqu’à – 25 °C. Toutefois, il devra être protégé des gelées trop rudes, de la canicule ainsi que des vents forts et salins. On évitera de le planter à l’est pour éviter une exposition trop prématurée au soleil.

Si les arbres resplendissent en sujet isolé au cœur d’un espace vert, les variétés arbustives pourront également former des haies ou être palissées le long d’un mur. La plantation ? Elle peut s’effectuer toute l’année, en évitant les périodes de gel.

Est-ce que le magnolia pousse vite ?

La croissance de cet arbuste s’effectue à un rythme moyen, voire lent pour certaines espèces comme grandifolia. De fait, une culture en bac peut parfois être envisagée. Vous devrez donc patienter plusieurs années avant qu’il ait atteint sa taille adulte.

Quand fleurissent les magnolias ?

Les espèces les plus précoces peuvent s’habiller de fleurs dès fin février. Mais bien souvent, il faut attendre le printemps pour les voir poindre. Plus tardive, M. grandifolia fleurira plutôt en été.

Femme taillant au sécateur des fleurs de magnolias
Un entretien simple pour une belle floraison

L’entretien

Peu exigeant en termes d’entretien, le magnolia profitera tout de même d’une fumure pour plantes de terre de bruyère et d’un terreau de feuilles : ceux-ci maintiendront un taux d’humidité correct et favoriseront sa floraison. Pensez également à l’arroser durant les périodes de forte chaleur !

Et la taille ?

Elle n’est pas impérative, si ce n’est pour réduire ou remodeler sa ramure. Dans ce cas, effectuez-la uniquement à l’automne, à la fin de la floraison.

Bahco P3-23-F P3-23F Sécateurs forgés, Rouge, 230 mm
Économisez: 4,76 € (12%)
Prix mis à jour le 2-12-2021 à 5:00 PM.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page