Bien-être et santé

Le lithothame, l’algue anti-acidité

Exceptionnellement riche en calcium bio disponible, le lithothame est petite algue rouge à même de compenser l’excès d’acidité, fléau de notre mode de vie.

Description du lithothame

Si vous allez en Bretagne, vous connaissez sans aucun doute les bancs de maërl : ces concrétions calcaires ressemblent à du corail rouge concassé. Depuis la presqu’île de Noirmoutier jusqu’à celle du Cotentin, elles tapissent par endroits le fond de la mer.

Le maërl est composé de cette petite algue rouge appelée lithothame (ou lithotamne), en association avec du sable et des bris de coquillages. Parmi les bancs de maërl les plus étendus, ceux de la rade de Brest et de la baie de Saint-Brieuc, ce dernier haut-lieu de la coquille Saint-Jacques.

Le lithothame est typique de l’Atlantique nord, de la mer Manche et de la mer du Nord. Le maërl qu’elle forme est la nurserie d’une délicieuse faune aquatique, les praires, les pétoncles, les coquilles St Jacques.

On trouve un peu de maërl en Méditerranée, autour des îles d’Hyères et à Marseille : là aussi, elle recouvre cailloux et coquillages d’une fine pellicule rouge.

Le lithothame, une algue riche en calcium
Le lithothame, une algue riche en calcium

Son thalle, une véritable éponge à calcium

Cette petite algue de deux centimètres seulement a pour particularité son « thalle » : le thalle est le nom donné à l’appareil végétatif des végétaux n’ayant ni tige, ni feuilles, tel que le lichen et les algues. Il a la forme caractéristique de ramifications.

Habituellement, nous connaissons les algues pour leurs richesses en oligo-éléments. Or, le thalle du lithothame cristallise incroyablement bien les minéraux marins : les oligo-éléments, mais surtout le carbonate de calcium, qui représente plus de 30% de sa composition. Un calcium, de surcroît, très bio disponible.

Les bienfaits du lithothame

Un précieux alcalin, très employé en rhumatologie

Le fléau de notre mode de vie est le déséquilibre acide/ base au profit de l’acidité. Un déséquilibre pour bonne part dû à l’alimentation, et à l’origine de pathologies désormais courantes, arthrite, arthrose, maladies inflammatoires du côlon, etc. Autant de maladies chroniques impliquant la prise de corticoïdes et autres substances, souvent sur le long terme.



Le bénéfice de la petite algue rouge est donc double : prémunir de ces troubles inflammatoires souvent invalidants par le rééquilibrage acide/base, et par là-même dispenser de chimie elle-même non sans conséquence sur la santé. Un véritable antidote naturel.

Le lithothame est tout particulièrement précieuse contre la déminéralisation osseuse, en particularité contre l’ostéoporose, due à la perte de densité osseuse. Celle-ci l’est d’autant, que 99% du calcium est concentré dans les os, dans lesquels l’organisme puise pour réduire l’acidité.

Idéalement, une supplémentation pour se prémunir de l’ostéoporose se fait en association avec de la vitamine D, qui rend le lithothame plus assimilable.

Mais aussi pour le système digestif

Le lithothame est aussi très efficace contre l’excès d’acidité du système digestif : aigreurs d’estomac, colites, et même réduction de l’inflammation en cas de maladie de Crohn. Par voie de conséquence, la petite algue rouge évite la fatigue liée à ces pathologies.

Par ailleurs, le lithothame est riche en fer, qui entre dans la formation des globules rouges.

Comment faire une cure de lithothame ?

Hors de question d’aller avec votre épuisette, récupérer la précieuse algue rouge sur le lieu de vos vacances. D’ailleurs, elle se complaît à des profondeurs situées entre quinze et soixante mètres de profondeur.

Le lithothame existe en gélules standardisées ou en poudre. Une cure d’un mois s’effectue généralement par une prise d’une demi-cuiller à café le matin et le soir, dans un verre d’eau avant ou entre les repas.

Le lithothame, une algue riche en calcium
Le lithothame, une algue riche en calcium

Des contre-indications à son utilisation ?

Attention, même si le lithothame est un produit entièrement naturel, à partir du moment où vous êtes sous traitement, parlez-en d’abord votre médecin. Par ailleurs, le lithothame est déconseillé en cas d’insuffisance rénale ou de prédisposition à faire des calculs rénaux.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à consulter les articles suivants :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer