Animaux

La licorne, pourquoi elle nous fait toujours autant cavaler !?

Et maintenant, la toile ! Et même l’identification communautariste. Depuis la moyenâgeuse croyance, la licorne séduit toujours notre sens de l’imaginaire. Mais quel est donc cet étrange pouvoir ?

Définition de la licorne

Les origines de la licorne

Du Moyen-Age à la fin de la Renaissance, la licorne aura été l’animal imaginaire le plus important de l’Occident chrétien : toujours hybride, elle a d’abord eu la morphologie d’un rhinocéros et d’une antilope, avant de devenir un mix entre le cheval et la chèvre blanche.

Elle a une barbiche de bouc et des sabots fendus. Mais surtout, son mythique attribut est sa corne frontale, longue, spiralée et pointue. Des explorateurs auraient attesté de son existence en rapportant pour preuve ce qui était en réalité une dent de narval.

La licorne et la Bible

Autre preuve avancée de l’existence de cet animal, sa mention dans la Bible. Mais si la traduction francophone par le théologien David Martin (1639-1721) du livre de Job mentionne bien une licorne (aux côtés d’autres animaux, une autruche, un âne, etc), la traduction anglaise du même livre de Job par King James parle plus vraisemblablement d’un unicorne, animal à une corne.

Ambroise Paré

Dans son Discours de la licorne, le père de la chirurgie moderne Ambroise Paré a mis en couple réglée le prétendu pouvoir de la corne de licorne broyée, comme antidote aux poisons que les esprits malveillants auraient subrepticement versé dans la soupe des rois.

Alors que ses travaux scientifiques étaient d’une tout autre envergure, il consacra tout de même un écrit entier à cette supercherie !

La sublime : Dame à la licorne

La Dame à la licorne est ce chef-d’œuvre des débuts de la Renaissance française découvert en 1841 par l’écrivain Prosper Mérimée dans le château de Boussac (Creuse), aujourd’hui conservé au musée de Cluny – musée national du Moyen-Age à Paris.

Chacune des six tapisseries de la Dame à la licorne illustre les cinq sens, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat, la vue où cet animal se reflète dans le miroir que lui tend la Dame. Et puis, il y a ce sixième sens, rehaussé de la devise « A mon seul désir ». Une scène où la dame offre ses bijoux.

Altruisme, amour courtois ou charnel  ? Pour l’historien Michel Zink, cette dernière tapisserie témoigne de l’esprit du Moyen-Age, où les troubadours, ces poètes rhétoriqueurs s’adonnaient à l’art de conférer une multitude de sens à la même scène.

Licorne magique

Qui peut la capturer ?

La licorne serait un animal farouche : selon la légende, seule une jeune fille vierge a le pouvoir de la capturer, en l’attirant dans son giron. Une fois seulement la tête de l’animal posée sur ses genoux, les chasseurs pouvaient la capturer.



La licorne, mâle ou femelle ?

La morphologie de cet animal est éloquente : une pureté sauvage rehaussée du symbole phallique de sa corne. Ne cherchez donc pas le mâle où il n’est pas, la licorne se débrouille toute seule… ou plutôt est un tout en un, symbole à la fois de pureté et d’amour charnel.

Réseaux sociaux : pourquoi la mode de la licorne ?

Un petit cheval blanc à la crinière arc-en-ciel : cet animal imaginaire est avec le chat, l’animal préféré des internautes. En l’occurrence, cette vraie mascotte est une singulièrement édulcorée du mythe : mais suffisamment onirique pour plaire.

En cosmétique, elle fait aussi fureur : son aspect éthéré en fait un produit vendeur, accessible, et que tout le monde peut s’approprier. C’est l’anti-luxe à la portée de toutes les bourses : chacun fait ce qu’il veut de sa beauté, lèvres arc-en-ciel et coiffure unicorne s’il lui en dit.

Licorne : dessin et image

 

 

La licorne, symbole LGBT

Sa crinière est arc-en-ciel, tout comme le drapeau LGBT : voici le quadrupède imaginaire du Moyen-Age érigé en symbole des luttes des minorités sexuelles.

Depuis 2016, l’association LGBT de l’université Lille 1 s’appelle la LICoRNE.

Les licornes : des entreprises de la Silicon Valley

Du côté de la Silicon Valley, cet animal imaginaire désigne une start up valorisée à plus d’un milliard de dollars : selon cette dénomination donnée par l’économiste Aileen Lee, il s’agit de ces entreprises, dont la croissance rapide se base sur les investissements privés sans rapport immédiat avec les revenus qu’elle dégage.

En août 2015 déjà, le magazine Fortune listait près de 140 licornes, toutes dans le secteur du numérique : les GAFA américains (Google, Apple, Facebook, Amazon), les chinois BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi), et les NATU (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber). D’autres encore ? Dropbox, Snapchat, Blalacar, etc.

Pourquoi ça marche ?

Un joueur de basket, un journaliste qui sait encoder sont aussi des licornes. Cet animal imaginaire fait partie du monde des geeks. Elle agirait sur l’imaginaire comme une fiction rassurante, en captant tous les âges.

Le monde ayant besoin d’échapper au réel, il a fait à nouveau rappliquer la licorne à sa rescousse, quitte à ce qu’elle prenne une forme, voire un message édulcoré.

Pour en savoir plus

D’autres articles sur l’économie verte, c’est ici :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer