Animauxfeatured

Découvrez les intrigants secrets de la Libellule

La libellule est un insecte volant coloré et carnivore. Mais connaissez-vous vraiment cet insecte énigmatique ? Découvrez les secrets de la libellule en lisant cet article !

Présentation de cet insecte

La libellule fait partie de l’ordre des insectes des odonates. Elle a un corps allongé, une tête ronde avec des yeux globuleux à facettes, et deux paires d’ailes transparentes à nervures.

Elle mesure environ cinq centimètres et peut être de diverses couleurs (bleue, verte, noire).

Le saviez-vous ? Au Japon, les libellules sont considérées comme porte-bonheur et sont un symbole de chance.

La libellule est surprenante dans sa manière de voler. Elle peut en effet faire du sur place, monter et descendre et même… voler en marche arrière ou même la tête en bas!

Il existe plus de 5000 espèces de libellules dans le monde.

Libellule, sa durée de vie

En fonction de l’espèce, la durée de vie des libellules adultes est très variable. Elle peut aller de quelques jours à quelques mois.

En revanche, lorsqu’une libellule se trouve encore à l’état larvaire, elle peut vivre plusieurs mois voire plusieurs années.

Libellule, sa reproduction

Les libellules ont une façon particulière de se reproduire. On appelle cela « la roue de l’accouplement » ou « cœur copulatoire ». La forme inhabituelle que prend cet accouplement est due à la localisation des parties génitales de ces insectes.

Reproduction en "coeur" de deux libellules
Reproduction en « coeur » de deux libellules


Pour s’accoupler, le mâle accroche le thorax ou le derrière de la tête de la femelle avec ses pinces qui se trouvent à la fin de son abdomen. La femelle courbe son corps pour se positionner sur les organes génitaux secondaires du mâle. En fonction des espèces, l’accouplement peut durer de quelques secondes à quelques heures.

La femelle pondra ses œufs dans un milieu aquatique. Une fois les larves sorties de leur coquille, elles mueront plusieurs fois avant de devenir adulte (ou « imago »).

Son milieu naturel

On trouve souvent les libellules aux abords d’eaux stagnantes (étangs, mares, lacs, etc.). Cela est notamment dû au fait que les adultes pondent leurs œufs dans l’eau.

A l’état larvaire, elles vivent dans l’eau et respirent grâce à des branchies.

Libellule et demoiselle : les différences

Si les demoiselles font bien partie du groupe des odonates, elles ne sont en revanche pas des anisoptères comme les autres libellules. Les demoiselles sont en effet des zygoptères.

Cela signifie que, contrairement aux autres libellules, elles sont capables de replier leurs ailes au-dessus de leur dos. De plus, leurs quatre ailes sont identiques alors que les ailes antérieures et postérieures des anisoptères sont différentes. Enfin, les demoiselles sont plus petites et fragiles que les anisoptères et volent plus lentement.

Insectes de France et d'Europe occidentale
Prix conseillé EUR 23,50
Prix N/A
Économisez N/A

Libellule : dangereuse ?

Malgré les surnoms sombres qu’elle a pu porter, tels que « pou de serpent », « marteau du diable » ou « tire sang », la libellule est inoffensive pour l’espèce humaine.

Libellule, est-ce que ça pique ?

La libellule est dépourvue de dard et de pince. Aucun risque donc qu’elle ne vous pique.

Très bel insecte, et fascinant !
Très bel insecte, et fascinant !

Libellule, son alimentation

La libellule mange notamment des insectes volants. Elle est particulièrement friande des diptères tels que les moucherons, les mouches ou encore les moustiques.

A l’état larvaire, elle mange des têtards, des petits poissons et des insectes aquatiques.

Son intérêt écologique

La libellule participe au maintien de l’équilibre général de la nature. Elle limite notamment les populations d’insectes dont elle se nourrit.

Que se soit au stade larvaire ou adulte, toutes les libellules sont des prédatrices.

Pour en savoir plus

Cet article vous a intéressé ? La rédaction de ToutVert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer