Japon : les cerfs Sika bienvenus dans la ville de Nara

Comme à peu près partout où ils sont présents les daims et cerfs au Japon sont chassés et plusieurs centaines de milliers sont tués chaque année pour en contrôler les populations qui posent de sérieux problèmes aux cultures.

Les cerfs Sika bienvenus dans la ville de Nara au Japon Partout sauf dans la région de Nara où les cerfs Sika et les daims sont considérés comme les serviteurs sacrés d’un sanctuaire, plusieurs milliers vivant ainsi dans la ville sous protection absolue dans une zone arbitraire.

Les cerfs Sika bienvenus dans la ville de Nara au JaponLa raison d’un tel phénomène est la déforestation. En raison de l’urbanisation de la région, les cerfs Sika, race d’Asie, sont obligés de se rapprocher des hommes, allant même jusqu’à leur quémander de la nourriture.

Les cerfs Sika bienvenus dans la ville de Nara au Japon
Mais cela fait partie d’un des principaux attraits de Nara puisque les animaux se regroupent dans un parc au cœur de la ville.
Les cerfs Sika bienvenus dans la ville de Nara au Japon
Des vendeurs préparent des gâteaux spéciaux, pour que les touristes puissent nourrir les cerfs sans leur donner n’importe quelle nourriture.
Les cerfs Sika bienvenus dans la ville de Nara au Japon
La photographe Yoko Ishii a profité de cette curiosité pour réaliser ces images de cerfs et de biches se promenant tranquillement dans une ville qui semble leur appartenir.



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *