Actualitéfeatured

Les Bishnoïs : un des premiers peuples écologistes !

Vivre en harmonie avec la Terre et tous les êtres vivants qui la peuplent. Voilà comment les Bishnoïs, peuple de la province du Rajasthan en Inde, conçoivent la vie depuis déjà plusieurs siècles.

Peu connus en Occident et même dans leur propre pays, leurs racines remontent au 15ème siècle. Leur territoire, situé dans une zone désertique, connait un grave épisode de sècheresse qui durera plus de 10 ans. Il est extrêmement difficile de survivre dans ces conditions. C’est alors que ce peuple décide de suivre des règles de vie très strictes pour vivre en harmonie et au rythme de la Nature, c’est pour eux le seul moyen de survie !

A DÉCOUVRIR : Vivre autrement, le film-documentaire sur les modes de vie alternatifs

La vie des Bishnoïs est donc centrée sur la Nature et sa protection. Ils considèrent que l’Homme appartient à son environnement au même titre que les animaux et végétaux, qu’il n’est pas au-dessus des autres espèces. Selon eux, l’Homme fait parti d’un ensemble qu’il doit préserver.

Au quotidien cela se traduit par un régime alimentaire strict puisque les Bishnoïs sont végétaliens (ils ne consomment ni viande, ni lait, ni œuf). Ils ne coupent pas les arbres vivants, mais au contraire les protègent et en plantent de nouveaux : chaque Bishnoï doit planter au minimum un arbre par an qu’il doit arroser en puisant sur ses propres rations d’eau. Autre aspect primordial pour eux est de protéger les animaux sauvages (contre les chasseurs par exemple) et prendre soin d’eux (une femme peut aller jusqu’à allaiter un jeune faon qui aurait perdu sa mère).

A LIRE : Eco-village : un mode de vie qui se développe

Franck Vogel, photo-reporter français, a eu la chance de pouvoir approcher les Bishnoïs et partager avec eux leur vie pendant plusieurs mois. En effet ce peuple préfère généralement vivre sur son territoire sans trop d’échanges avec l’extérieur mais Franck Vogel a réussi à les convaincre du bienfondé de sa démarche de reportage photos.

Le photographe explique que son séjour chez les Bishnoïs a été pour lui exceptionnel et il considère ce peuple comme un bel exemple à suivre. Il confie que certains de leurs principes pourraient très bien trouvés leur place dans nos sociétés occidentales.

VOIR LES PHOTOS DE FRANCK VOGEL :

[nggallery id=414 template=filmstrip]

 

 

 

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page