Maison & Jardin

Le frigo du désert ou comment garder au frais ses aliments sans électricité !

Le frigo du désert, également appelé « zeer » existe depuis des milliers d’années en Afrique Noire où les températures sont élevées et l’électricité absente ou très chère. Ce frigo permet une conservation des aliments, en particuliers des fruits et légumes, écologique et sans électricité, il suffit d’un peu d’ingéniosité !

A VOIR : Un frigo vraiment écolo !

Qu’est-ce qu’un zeer ou frigo du désert ? Un zeer, c’est simplement 2 pots en terre cuite, du sable, un linge et un peu d’eau ! Si vous souhaitez en construire un, c’est très facile, voici la marche à suivre : choisissez 2 pots en terre cuite bruts de 2 tailles différentes (idéalement 40 et 25 cm de diamètre), bouchez les trous du fond.

pot fridge1

Mettez un peu de sable dans le plus grand pot puis posez le petit dessus et comblez l’espace entre les 2 pots avec le sable, tassez bien et arrosez le sable. Et c’est fini ! Quand vous mettez vos légumes à l’intérieur, recouvrez d’un linge humide et arrosez le sable 2 fois par jour. Très simple, non ?

 

Comment ça fonctionne ? Le frigo du désert repose sur le principe de la thermodynamique. Sous un climat chaud et sec, l’eau contenue dans le sable va s’évaporer en refroidissant l’intérieur du pot le plus petit. C’est ainsi que les aliments seront conservés ! Le zeer peut donc être utilisé dans les zones sèches et chaudes, comme l’Afrique évidemment mais aussi le pourtour méditerranéen et notamment le sud est de la France !

pot fridge

AUTRE IDÉE DE CONSERVATION : FreshPaper : un papier pour conserver ses légumes 4 fois plus longtemps !

Quels sont ses avantages ?

  • Le zeer est extrêmement économique : il ne coûte que 10€ environ (pour les pots) et ne consomme pas d’électricité, par comparaison un frigo basique coûte au minium 300€ et consomme en moyenne 250kW/an.
  • Il est écologique : il est fabriqué en matériaux naturels et dégradables, il ne consomme pas d’électricité et rend l’homme moins dépendant des énergies conventionnelles.
  • Il est efficace : il conserve en moyenne les aliments 10 fois plus longtemps que s’ils étaient à l’air libre, par exemple 21 jours pour la tomate. Ce qui a l’avantage de limiter les déchets et le gaspillage !
  • Enfin, le zeer préserverait mieux les vitamines et éléments nutritifs contenus dans les aliments que lors de conservations traditionnelles !

Crédit photo : www.unetoutezen.com

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer