Actualitéfeatured

Le CO2, principal gaz à effet de serre d’origine anthropique

De 1970 à 2004, les émissions de gaz à effet de serre dans le monde ont augmenté de 70%. Cette importante hausse est notamment due à l’activité humaine, comme l’affirme le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), groupe intergouvernemental créé en 1988 par l’ONU et ayant pour mission de « mieux comprendre les risques liés au changement climatique d’origine humaine ».

Parmi les gaz à effet de serre d’origine anthropique, on trouve le gaz carbonique, le méthane, le protoxyde d’azote, l’ozone de basse atmosphère ainsi que les gaz fluorés, en totalité issus de l’activité humaine (climatiseurs, réfrigérateurs et aérosols).

SUR LE MÊME SUJET : D’où proviennent les gaz à effet de serre

Parmi ces gaz, le CO2, ou gaz carbonique, est le principal gaz à effet de serre d’origine humaine. La combustion d’énergies fossiles, telle le charbon, le pétrole et le gaz, représente 75% des émissions anthropiques de gaz carbonique. Selon Vedura.fr, 55% de l’effet de serre non naturel est imputé au CO2.

Toujours selon le GIEC, le rejet annuel de gaz carbonique dans le monde a progressé de 70%, passant de 21 à 38 Gigatonnes. L’augmentation s’est notamment accélérée entre 1995 et 2004, représentant 0,92 Gigatonnes par an, contre 0,43 par an entre 1970 et 1994.

ET AUSSI : Gaz de schiste et fracturation hydraulique : quels risques pour l’environnement ?

D’origine naturelle, le CO2 provient principalement de la photosynthèse, et des feux de forêt. De source anthropique, outre la combustion d’énergies fossiles, il est issu de la déforestation, des transports, de l’agriculture, du bâtiment et de l’industrie.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer