Bien-être et santé

Les laxatifs naturels, quoi de plus efficace ?

On raconte rarement que l’on soufre de constipation. Ce trouble du transit intestinal touche pourtant près d’un tiers des adultes. Aller régulièrement à la selle est pourtant un signe de bonne santé. Plutôt que de courir à la pharmacie, la panoplie des laxatifs naturels aide souvent le transit qui coince.

Pourquoi est-on constipé ?

Le manque d’hydratation est l’une des premières causes de constipation. Eh oui, l’eau est le premier des laxatifs naturels. Sauf que si l’on a pris la mauvaise habitude de ne pas boire assez, trop tard : se jeter sur la bouteille d’eau n’aura pas d’effet miracle.

Manque d’hydratation, alimentation trop pauvre en fibres, absence d’activité physique qui « muscle » aussi l’intestin, le mode de vie ne se change pas du jour au lendemain. Et puis, la constipation est multifactorielle : le stress, le cycle hormonal féminin, l’avancée en âge, la prise de certains médicaments agissent sur le transit.

Le tout est qu’une constipation dite « récente », de quelques jours à quelques semaines, ne devienne pas chronique. Au-delà de la mauvaise élimination des déchets de l’organisme et de l’inconfort, celle-ci n’est pas saine, car susceptible de complications, d’hémorroïdes à une tumeur.

Quels laxatifs naturels choisir ?

Tout dépend évidemment du degré et de la récurrence de votre état de constipation.

Laxatifs osmotiques

Comme leur nom l’indique, c’est par osmose, qu’ils agissent. En effet, le côlon absorbe l’eau des résidus alimentaires : les laxatifs osmotiques s’opposent à cette absorption. De la sorte, ils ramollissent les selles. Les laxatifs osmotiques sont soit des sucres (lactulose, sorbitol…), soit des grosses molécules (les macrogols).

En cas de crise de constipation, ce sont vers les laxatifs osmotiques, qu’il faut se tourner : ils ne sont ni digérés, ni absorbés par l’organisme. Ils jouent directement ce rôle d’osmose, qui ramollit les selles et décoince la situation.

C’est le cas du pruneau, très riche en sorbitol. Ce sucre est un puissant laxatif osmotique. Notez qu’en cas de crise de constipation, le jus de pruneau est encore plus efficace. L’avantage du pruneau est qu’il a une double action : il est aussi un laxatif « stimulant » : il réveille le mouvement « péristaltique » de l’intestin. Or, un intestin paresseux est source de constipation : plus les résidus alimentaires y stagnent, plus ils se déshydratent.

Laxatifs naturels : des solutions efficaces
Laxatifs naturels : des solutions efficaces

Le laxatif de lest, en-dehors des crises

C’est l’erreur à ne pas commettre : se mettre à manger des fibres, en pleine crise de constipation. Cela revient à ajouter de l’embouteillage à un bouchon. Sans compter que toutes les fibres alimentaires ne sont pas un laxatif de lest.



Les laxatifs de lest sont les fibres insolubles ou de mucilages (qui gonflent et deviennent visqueuses au contact de l’eau). C’est le cas du son, de la graine de lin et du psyllium blond. Pensez aussi, si vous en trouvez, à l’infusion de guimauve, dont les racines sont très riches en mucilages.

Laxatifs naturels : des solutions efficaces
Laxatifs naturels : des solutions efficaces

Constipation : quel remède immédiat ?

Le vinaigre de cidre, laxatif efficace

Le vinaigre de cidre fait partie des laxatifs osmotiques. Avantages, il s’avère efficace là où la chimie échoue parfois, le tout sans ses éventuels effets indésirables. Et au passage, il reconstitue la flore intestinale. En résumé, alors que l’on attribue un peu toutes les vertus au vinaigre de cidre, pour la constipation, c’est vrai.

Comment prendre cette excellente alternative ? Dilué, pour agrémenter son goût et épargner votre estomac : tout simplement dans un verre d’eau tiède avec un peu de miel, à boire une fois par jour, une demi-heure avant le repas de votre choix.

Laxatif : bicarbonate de soude

Mal au ventre ? Le bicarbonate de soude est un peu le couteau suisse du système digestif, dont il neutralise l’acidité, et soulage le ventre ballonné de l’air et des gaz. Et, tant qu’à faire, il stimule le péristaltisme de l’intestin.

Si vous avez une tendance récurrente à la constipation, le bicarbonate de soude est pour vous. Comment ? Une cuillère à café dans une demi- tasse d’eau chaude. A noter : moins vous attendez, plus le bicarbonate de soude est efficace.

Vous pouvez cumuler l’efficacité du bicarbonate de soude et celui du vinaigre de cidre : selon votre degré de constipation et avec modération, pour ne pas tomber dans l’excès inverse de la diarrhée. Vous pouvez aussi ajouter du jus de citron, très bon détoxifiant du système digestif, à votre verre de bicarbonate de soude : à boire tout au long de la journée.

Les plantes : des bons laxatifs naturels ?

Vous avez dû le remarquer : le pesto, c’est bon. Mais si vous en faites une petite cure lors d’un séjour dans le Midi, vos intestins risquent de trop bien fonctionner. Le basilic est une très bonne plante réchauffante, à ne cependant pas oublier. Et, en plus, il a bon goût !

Le gingembre est plus que tendance : il est désormais devenu presque banal de l’incorporer à notre alimentation. Et c’est une très bonne chose : le gingembre stimule la production gastrique. Or, notre premier laxatif naturel est la bile fabriquée par notre organisme.

Attention, en revanche, aux plantes réputées laxatives, mais qui sont très irritantes pour le tube digestif : c’est le cas du sené, qui existe en infusions ou en capsules, très susceptibles de vous provoquer des crampes et contractions.

Les laxatifs liquides

On pense bien sûr, à l’eau : en cas de tendance à la constipation, ne négligez plus de boire, surtout de l’eau riche en magnésium, minéral qui favorise le transit. Et, petite astuce, buvez donc un verre d’eau chaude le matin, à jeun avant votre petit déjeuner.

Autre liquide, l’huile d’olive : si vous ne supportez pas d’en boire le matin au réveil, assaisonnez-en abondamment vos salades, elles n’en seront que meilleures et votre système digestif vous dira merci.

Certaines préparations existent sous forme liquide, l’extrait de graine de lin, par exemple. Elle est sans danger. Attention, en revanche, à l’aloé vera : son suc est très irritant pour le tube digestif. Même sous forme liquide standardisée, ne bricolez pas avec, prenez conseil.

Et les médicaments contre la constipation à effet immédiat ?

Votre pharmacien saura vous conseiller le laxatif adapté à votre cas, sans ordonnance et souvent à base de produits naturels, de l’extrait de marron d’Inde à l’huile de paraffine. Mais, en cas de tendance à la constipation chronique, préférez un avis médical, qui vous aidera y compris à rééquilibrer votre hygiène de vie.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous propose de découvrir de nouveaux sujets :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer